Imprimer Fermer

9 bonnes raisons d'allaiter

Vous hésitez encore à allaiter votre bébé? Profitons de la semaine mondiale de l'allaitement pour fait le tour des principales raisons pour lesquelles l'allaitement est si bon!

Il y a quelques années, la Société canadienne de pédiatrie a révisé à la hausse la période au cours de laquelle l’allaitement exclusif est recommandé pour les bébés nés à terme et qui sont en bonne santé. Jusqu’alors, la SCP, tout comme Santé Canada, recommandait une période de « 4 à 6 mois », alors que maintenant c’est de six mois fermes dont il est question.

C’est que les preuves des bienfaits de l’allaitement s’accumulent et démontrent que plus longtemps l’enfant est allaité, plus il est protégé contre les infections. Le lait maternel contient des anticorps qui aident les bébés à éviter les maladies et à lutter contre elles.

La Société canadienne de pédiatrie fait cette recommandation parce que, selon les chiffres de Statistiques Canada, 85 % des mères allaitent leur nouveau-né, mais seulement 19 % le font en exclusivité jusqu’à l’âge de six mois.

Une mère allaitante sur 5 arrêtera au bout de quelques jours, quelques semaines, quelques mois pour des raisons aussi nombreuses que tout à fait valables. L’important est d’avoir tenté l’expérience, d’avoir donné le meilleur de vous-même pour le temps que vous avez pu le faire.

Si vous hésitez et que vous cherchez des arguments en faveur de l’allaitement, en voici quelques-uns.

1. Un aliment complet

Les préparations lactées ont beau satisfaire la faim de bébé, elles ne supportent pas la comparaison avec le lait maternel. Pour prendre un exemple simple que tous peuvent vérifier d’eux-mêmes : la différence entre les selles d’un bébé allaité et celle d’un bébé à qui l’on donne des préparations lactées est frappante dans la texture, la couleur… et la quantité : les selles du premier sont moins abondantes que les deuxièmes parce que la quasi-totalité des composantes du lait maternel est utilisée par le corps de bébé, si bien qu’il ne reste pas grand-chose à éliminer. Dans le cas du lait commercial, comme sa composition est chimique, le système digestif en rejette une bonne partie dans les selles.

2. Aliment santé par excellence

Le lait maternel est reconnu à travers le monde pour ses qualités immunitaires. Il contient des anticorps qui renforcent son système immunitaire qui est bien faible à la naissance. Ça ne veut pas dire que bébé ne sera jamais malade, mais il le sera sûrement moins souvent et moins longtemps qu’un bébé qui n’est pas allaité.

3. Toujours prêt

Le lait maternel est toujours frais et à la bonne température, il a une consistance idéale, ni trop épaisse, ni trop claire et il contient toujours la bonne quantité de nutriments nécessaires au développement de bébé. Que l’on soit à la maison ou en déplacements, on n’a pas à chercher loin pour le nourrir! Ce qui, particulièrement la nuit, est un avantage considérable.

4. Processus automatique

Vous n’avez rien de particulier à faire pour produire du lait. Tout de suite après l’accouchement le processus se met en branle naturellement et dès la première tétée, le corps reçoit le signal de produire du lait. Plus les boires seront fréquents, plus le corps fabriquera de lait. On ne peut pas être en rupture de stock quand l'allaitement est régulier.

5. Rapprochement affectif

Il est aussi reconnu que la mère qui allaite développe une relation d’intimité particulière avec son bébé. Cela ne veut pas dire que la mère qui n’allaite pas n’aime pas son enfant autant que celle qui l’allaite, mais le contact régulier peau à peau, le corps de la mère qui réagit à chaque tétée, le fait que la mère et l’enfant soient en contact répété conduit inévitablement à une relation d’affection, de calme et de complicité entre les deux.

6. Aliment économique

Bien sûr, on n’allaite pas uniquement dans le but d’économiser le coût des préparations lactées, mais il faut avouer que l’allaitement permet de réaliser des économies substantielles.

7. Perte de poids accrue

L’allaitement facilite la perte de poids chez la mère parce qu’il puise dans les réserves de gras accumulé durant la grossesse. Lorsque vous allaitez, vous devez absorber environ 500 calories de plus par jour, mais le corps brûle 940 calories pour chaque litre de lait qu’il fabrique. La perte de poids, environ un kilo par mois, sera lente, mais continue.

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 92 554
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

L’ABC du REEE - Vidéo

2653 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!