Imprimer Fermer

Comment le lait est-il produit?

Lors de l’accouchement, un changement hormonal se produit chez la femme, nécessaire au processus lactifère et provoque l'augmentation de la prolactine, l’hormone responsable de la production du lait.

Et lorsque bébé tète le sein, l’action de succion permet de produire l’ocytocine, l'hormone génératrice de l’éjection du lait. La même qui favorise également la contraction de l’utérus lors de l’accouchement. Davantage motivée par les boires de bébé, l'hormone amène une plus grande quantité de colostrum qui ouvre ensuite la voie à la production de lait.

Voilà donc ce qui explique le rôle des fameuses tranchées utérines (crampes) ressenties pendant les deux premiers jours suivant l’accouchement et qui surviennent périodiquement lorsque l’accouchée allaite son nouveau-né. À ce moment-là, l’ocytocine accomplit une double action : la contraction de l’utérus et le réflexe de succion de bébé. Malgré les douleurs que peuvent causer les tranchées, elles sont de bon augure. Si vous les ressentez, cela indique que le bébé prend le sein de la bonne façon et qu’il boit bien votre lait. En second lieu, les tranchées utérines ont comme effet de réduire énormément les pertes sanguines tout de suite après l’accouchement.

Avant l'accouchement

  • Il n’y a aucune préparation particulière à faire avant l’accouchement, à moins que vos mamelons ne soient plats ou invaginés. Dans ce cas il est suggéré de contacter dès maintenant une ressource d’entraide en allaitement afin d’obtenir les conseils appropriés.
  • Si vos seins sont lourds, vous pouvez porter un soutien-gorge en coton et sans armature, de jour comme de nuit. Si vos seins coulent, vous pouvez utiliser des compresses d’allaitement et changer-les souvent.

 Après l’accouchement

  • Une douche ou un bain quotidien est suffisant pour l’hygiène des seins. Les crèmes, onguent et autres produits sont déconseillés. Vous pouvez laisser quelques gouttes de lait sur les mamelons après la tétée. Essuyez et asséchez-les après chaque tétée. Prenez garde si vous utilisez des compresses d’allaitement, car elles pourraient conserver l’humidité et vous occasionner des problèmes.
  • Il est inutile de laver vos seins avant chaque tétée, cela peut même les irriter. Par contre, savonnez-vous les mains : c’est la meilleure prévention contre les infections.
Par Mamanpourlavie.com

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 93 990
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

Etienne Boulay dans son quotidien

2723 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!