Santé

Discipline - Intervenir positivement

« Ne fais pas ceci! Ne touche pas à ça! Laisse ton frère tranquille! » Est-il possible d’améliorer les comportements de votre enfant sans avoir à lui faire constamment des critiques?

Avez-vous déjà pris le temps de calculer le nombre d’interventions effectuées auprès de votre enfant durant une journée? Malheureusement, les réprimandes, l’imposition de conséquences et les menaces teintent souvent les échanges parent-enfant. Un excès d’interventions négatives peut être néfaste pour l’estime de soi de l’enfant et pourrait fragiliser votre relation avec lui. Il est possible de favoriser la diminution des comportements indésirables en réduisant les punitions et en intervenant positivement auprès de votre petit.

Soyez à l’écoute des besoins et intérêts de l’enfant

Est-ce que votre fonctionnement familial tient compte de l’âge de votre enfant, de son tempérament et de ce qu’il aime? Vous êtes le chef de votre famille et vous devez prendre les décisions importantes dans la maison. Toutefois, si votre enfant se sent considéré, il vous en sera reconnaissant et sera probablement plus obéissant. Offrez-lui la possibilité de faire des choix plusieurs fois par jour, ne serait-ce que de choisir le type de vêtements qu’il portera ou le verre à l’intérieur duquel il versera son lait. L’enfant qui a l’impression d’avoir un certain contrôle sur sa vie sera moins opposant.

Lorsque votre petit se comporte mal, tentez de trouver ce qui l’a poussé à agir ainsi. Est-ce qu’il essaie d’exprimer un malaise physique? Est-il fatigué ou a-t-il faim? Recherche-t-il de l’attention? Est-il anxieux? Agit-il ainsi pour se faire accepter par ses pairs? Une fois la motivation sous-jacente identifiée, vous pourrez ensuite aider votre enfant à mieux exprimer ce qu’il ressent et à trouver des solutions pour combler son besoin.

Instaurez des routines et des règles claires

L’établissement d’une routine permet aux enfants de savoir comment se déroulera leur journée. Le fait d’avoir un horaire prévisible peut sembler monotone pour un adulte. Toutefois, la stabilité est très rassurante pour les petits. Comme ils savent exactement quelles seront les étapes subséquentes, ils sont plus paisibles. Par conséquent, la probabilité qu’ils émettent des comportements inappropriés est moins élevée. De plus, comme les enfants répètent les mêmes gestes jour après jour, vous devriez avoir moins de rappels à effectuer pour qu’ils se mettent à la tâche.

Avant toute activité, vous gagnerez à aviser les enfants de vos attentes. Dans le feu de l’action, les enfants ne prennent que rarement le temps de réfléchir aux règlements qui régissent leur milieu de vie! Un tableau énonçant un maximum de 5 règles qui vous tiennent à cœur pourrait aussi être utilisé afin de rappeler clairement aux petits ce dont vous vous attendez d’eux. 

Créez une ambiance calme

Les débuts de journée ainsi que le retour à la maison sont difficiles? Diminuez les bruits ambiants et réduisez l’éclairage. Préparez quelques trucs la veille pour éviter d’être pressés et accueillez chaleureusement votre enfant. Bref, tentez de favoriser une ambiance joyeuse et propice à la détente. Cette dernière maintiendra votre enfant dans un état de bien-être.

Aménagez votre maison

Une simple modification de l’environnement de votre enfant peut améliorer son comportement. Voici quelques exemples :

  • Sécurisez toutes les pièces accessibles à votre tout-petit. De cette façon, vous n’aurez plus à lui interdire de toucher à certains objets dangereux.
  • Vos enfants se chamaillent souvent? Assurez-vous que chacun ait un espace bien à lui. Ceci préviendra quelques frictions inutiles.
  • Votre enfant mange peu lors des repas? Assoyez-le devant un autre membre de votre famille qui mange beaucoup. L’effet d’entraînement améliorera peut-être l’appétit de ce dernier.
  • Vous souhaitez que votre enfant développe son autonomie dans la maison? Placez le matériel dont il a besoin à sa hauteur et placez ses jouets dans des bacs soigneusement identifiés.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Josée Lavigueur dans son quotidien

9268 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires