Imprimer Fermer
Livres/CD/DVD

Doser la télé avec les enfants

Le petit écran envahit parfois nos vies, mais il reste une composante incontournable de notre vie devenue très technologique. Voici des pistes pour mieux gérer l’écoute de la télévision.

Les enfants écouteraient parfois la télévision toute la journée à notre grand désespoir, mais nous sommes aussi attirées par elle et nos émissions préférées. On veut doser l’écoute de la télé, mais on sait aussi qu’elle nous sauve aussi souvent la vie quand les petits sont enfin sages et tranquilles parce qu’ils sont devant l’écran.

Il ne faut pas se le cacher : tout n’est pas sombre avec la télévision. Elle peut être éducative autant que divertissante. Et c’est très bien ainsi! Le problème est surtout que quelquefois elle peut être envahissante. C’est alors à nous, comme parents, d’établir des règles pour qu’elle prenne une place dans la vie de votre enfant, une place que vous choisissez, sans qu’elle prenne toute la place dans sa journée.

En fait, et s’il ne fallait que trouver le juste milieu pour profiter des bons côtés de la télévision sans qu’elle ne crée une dépendance malsaine ou encore qu’elle ne devienne une source de conflits?

Comment doser l’écoute de la télévision?
  • Instaurez des règles claires pour la télé. Par exemple, on peut décider que le matin, votre enfant peut l’écouter que s’il est prêt à partir. Le soir? 15 ou 30 minutes avant les devoirs, mais ensuite on ne la rouvre que si les leçons sont terminées. 
  • Prenez l’habitude d’écouter – au moins d’une oreille et d’un œil – les émissions qu’écoutent vos enfants. Ainsi, vous pouvez surveiller le contenu, mais surtout vous pouvez en discuter avec lui. Il ne faut pas que la télévision devienne une activité solo ou en parallèle qui vous éloigne de votre enfant.
  • Interrogez-vous sur votre propre habitude à regarder la télévision. Nos enfants nous imitent, ne l’oublions pas.
  • Si votre enfant refuse d’aller jouer dehors ou de faire d’autres activités, préférant toujours rester les yeux rivés sur le petit écran, il y a un problème.
  • Variez les types d’émission écoutés. Un documentaire? Un reportage? Des émissions de sports? Des jeux-questionnaires? Pourquoi pas?
  • Si la télévision est dans un lieu commun, ce sera plus facile de gérer l’écoute. Attention aux téléviseurs dans les chambres. Autrement, mettez des règles dès le départ.
  • Délimitez ce que vous permettez qu’ils écoutent et ce qui est interdit. Des émissions violentes ou à langage offensant? Apposez votre veto. « N'hésitez pas à interdire l'écoute de certaines émissions, même quand les amis de vos enfants ont la permission de les regarder. C'est votre droit de protéger vos enfants de contenus inappropriés, et ceux-ci accepteront d'autant mieux vos inquiétudes s'ils les considèrent comme une preuve d'affection », lit-on sur Réseau-Éducation-Média.
  • Développez l’esprit critique de vos enfants en les interrogeant sur ce qu’ils écoutent, sur ce qu’ils comprennent, etc. La télévision n’est pas qu’une activité passive.
  • Fermez la télévision. Règle simple, mais remarquez comment bien souvent, on la laisse ouverte sans que personne ne la regarde.
Les bons côtés de la télévision pour les enfants
  • Sa capacité de créer de puissants référents imaginaires permet aux jeunes de partager ces expériences culturelles avec les autres.
  • La télé donne l'occasion à tous les membres de la famille de passer du temps ensemble.
  • Les parents peuvent utiliser la télé comme catalyseur pour amener les enfants à lire : en approfondissant un sujet à l'aide de livres ou en consultant des auteurs dont le travail a été adapté pour une émission.
  • Les émissions de qualité peuvent transmettre des valeurs importantes et donner des leçons de vie aux enfants.
  • Les émissions traitent souvent de sujets délicats ou controversés, ce qui peut faciliter la discussion entre parents et enfants.
  • Les émissions éducatives peuvent développer la socialisation et les habiletés d'apprentissage chez les jeunes enfants.
  • Les nouvelles, les actualités et les émissions historiques peuvent aider les jeunes à mieux connaître d'autres peuples et d'autres cultures.
  • Les documentaires peuvent développer un esprit critique à l'endroit de la société et du monde.
  •  La télévision peut initier votre famille aux classiques hollywoodiens et aux autres films étrangers qui ne sont pas disponibles à votre club vidéo.
  • La programmation culturelle peut permettre aux jeunes de s'ouvrir à la musique et aux arts.

Source : Réseau Éducation-médias

Par Nadine Descheneaux

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Couper les ongles de bébé - Vidéo

14880 vues / 1 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires