Imprimer Fermer
Blogues

Mes enfants m'énervent - quelles sont mes solutions?

Quand nos enfants nous tapent sur les nerfs, comme c’est le cas chez nous en ce moment, il est difficile de rentrer dans la relation.

L’envie de se refermer sur soi et de fuir est un mécanisme de défense, tout à fait sain et nécessaire.

Isabelle FILLIOZAT dit qu’il faut alors se remémorer de doux souvenirs, pour revenir au calme : le jour de leur naissance, une tétée parfaite, des instants tendres, des fous rires. Je rajouterai aussi qu’il est nécessaire de devenir CONSCIENT. Qu’est-ce qui m’énerve? Est-ce lié uniquement à eux?

Fatigue, travail, soucis financiers, bref, il est important de désarticuler tout le processus pour revenir à la source et rendre l’émotion à sa sphère.

Les cris des enfants dérangent plus lorsqu’on est soucieuse, mais sommes-nous soucieuses à cause d’eux? Un enfant qui ne collabore pas est plus difficile à gérer lorsqu’on est fatiguée, mais est-il vraiment plus compliqué ou est-ce une perception liée à notre fatigue?

Souvent, les réactions de nos enfants nous exaspèrent, car leur naturel nous explose en plein visage : leur nonchalance, leur spontanéité, leur colère désinhibée. Nous avons appris, nous, souvent par l’inconfort, à canaliser ou même à faire taire nos émotions. Et comme je le dis souvent, nous rentrons alors en « concurrence du besoin » les uns avec les autres.

Moi aussi, je voudrais rester en pyjama, prendre tout mon temps et dire tout ce qui me passe par la tête. Alors que nous avons sagement appris à nous taire et à refouler, nos enfants, eux, nous renvoient ce que nous aimerions vraiment faire et être certaines journées. Ces jours où prendre uniquement soin de soi crient de toutes leurs forces, alors que le quotidien nous agresse et qu’on ne peut accorder le temps nécessaire à notre propre confort.

Je réalise que les fois où je suis le plus exaspérée c’est quand :

  • Je ne suis pas entendue dans mes besoins.
  • Mes attentes sont négligées.
  • Mon espace n’est pas respecté.

Je suis alors déçue, d’une part par les réactions de mes enfants que j’avais imaginées différentes, mais aussi par moi-même, car ma raison sait, mais mes émotions vivent tout autre chose.
Afin de permettre à chacun de reprendre sa place, et surtout de dépasser ces moments désagréables, je me donne le droit de vivre mes émotions : colère, déception, énervement, frustration, peine. Je les exprime aussi, en mentionnant bien sûr qu’elles m’appartiennent.

Puis je redonne à mon enfant sa place d’enfant.

  • Je réévalue mes attentes : peut-être que je lui en demande trop. 
  • Je définis clairement les étapes : consignes précises et simples, routine plus encadrée. 
  • Je me reconnecte à eux physiquement et à la nature. Rien de mieux qu’une ballade, du jardinage, faire un gâteau, prendre un bain, construire une cabane dans le salon, si nous n’avons pas d’extérieur.

Permettons-nous aussi de redevenir des enfants en acceptant que nous ne sommes pas lisses et constantes comme le voudrait la norme qui nous a formatées. Il est sain de ressentir, vivre et exprimer ses émotions.

Être l’adulte dans la relation, ce n’est pas forcément être raisonnable, mais plutôt être capable de reconnaître l’enfant en soi, en le faisant revivre dans les moments de tracas.

Ne pas se nier, pour retrouver l’harmonie.

Chloé Boehme

Accompagnement périnatal et familial

Chloé Boehme s’est tournée vers l'accompagnement périnatal et familial après un baccalauréat en psychologie clinique. Conférencière, elle tient des chroniques sur les réseaux sociaux. Sa mission est de permettre à la famille de reprendre confiance en son intuition et développer ses aptitudes grâce à des outils concrets, la communication non-violente et une écoute empathique. Elle exerce depuis bientôt 5 ans. Ses clients se disent touchés par sa sensibilité, son ouverture et sa joie de vivre. Son intention est de briser la solitude et la difficulté parentale en levant les tabous. Elle exerce à la clinique Rosemont et à la Source en soi à Montréal et propose des consultations via Skype à travers le Québec et toute l’Europe francophone.

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

Facebook Twitter Pinterest Google+ Instagram Youtube RSS

Etienne Boulay dans son quotidien

19404 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!

Nos partenaires