Imprimer Fermer

Doit-on placer bébé sur le ventre pour jouer?

Avec l’arrivée d’un nouveau-né à la maison, plusieurs questionnements surviennent. Doit-on mettre bébé sur le ventre est une question qui revient souvent.

Depuis la recommandation de « Dodo sur le dos », l’incidence de la mort subite du nouveau-né a diminué de 40 %1. Cependant, plusieurs parents s’inquiètent maintenant de placer leur enfant sur le ventre pendant ses moments d’éveil. Ce manque au niveau du temps sur le ventre peut contribuer par exemple, à des retards moteurs plus précoces et une plagiocéphalie. À long terme, cela peut affecter le développement global de l’enfant dans ses habiletés à apprendre à attraper des objets, à ramper et marcher à quatre pattes, à se tenir debout et à marcher.

Il est important de commencer à mettre bébé sur le ventre dès sa naissance, quelques minutes à la fois pour un total d’environ 1 heure par jour, et ce, jusqu’à l’âge de trois mois2. Les bébés se plaignent souvent lorsqu’on les place sur le ventre. Plus on commence tôt après la naissance et que l’on maintient un horaire régulier de temps au sol sur le ventre, plus votre enfant pourra renforcer ses muscles du cou, du tronc et des épaules. Le fait de varier les positions de votre enfant est très important afin de l’aider à développer sa force musculaire3.

Voici donc quelques suggestions pour vous aider à placer bébé sur le ventre :

  • Placez bébé sur le ventre quelques minutes après chaque changement de couches. Vous pouvez disposer une petite serviette roulée sous ses bras afin de le surélever un peu;
  • Promenez bébé dans la maison en le tenant sur votre avant-bras face vers le sol. Gardez toujours votre bras près de votre corps;
  • Placez bébé sur le ventre et couchez-vous en face de lui; votre enfant est attiré par votre visage et votre voix. Le fait d’être en face de lui l’encouragera à relever la tête. Bougez d’un côté à l’autre afin de l’encourager à tourner la tête;
  • Couchez-vous avec bébé ventre à ventre; faites attention de toujours garder vos mains sur bébé afin d’éviter qu’il ne tombe. Puisqu’un nouveau-né ne lève pas beaucoup la tête, variez la position de la tête (droite et gauche) afin d’éviter qu’il ne développe une préférence;
  • Utilisez un miroir afin de garder bébé intéressé pendant son moment sur le ventre. Bébé aime se regarder;
  • Couchez bébé sur vos cuisses et gardez une main sur ses fesses afin d’éviter qu’il ne roule. Alternez en plaçant la tête de bébé sur votre cuisse droite ou gauche;
Que puis-je faire d’autre pour favoriser le mouvement et encourager mon nouveau-né à tourner la tête4 ?
  • Quand il est temps de coucher bébé, variez le sens dans lequel vous le placez dans la couchette;
  • Si vous installez un mobile, placez-le à la hauteur de son thorax ou plus bas afin de favoriser le mouvement de flexion du cou;
  •  Lors du changement de couche, variez le côté et l’endroit où vous vous placez;
  • Au lieu de tenir bébé par les chevilles lors du changement de couche, placez ses genoux sur son ventre et maintenez cette position d’une main pendant que vous changez la couche de l’autre. Ceci étire les muscles du dos de bébé;
  • Après le bain, placez bébé sur le ventre pour le sécher;
Quels sont les signes à observer qui pourraient indiquer la nécessité d’une consultation en chiropratique pour mon nouveau-né?
  • Bébé a une préférence pour maintenir sa tête (toujours à gauche ou à droite);
  • Bébé ne peut relever sa tête et se pousser avec ses avant-bras vers l’âge de trois mois;

La chiropratique est une profession de la santé qui a pour objet le recouvrement et le maintien de la santé humaine via l’interaction des systèmes nerveux, musculaire et squelettique. L’ajustement chiropratique a pour but de restaurer la mobilité articulaire des segments vertébraux et de diminuer les spasmes musculaires et l’inflammation.

Chez le nourrisson, l’ajustement vertébral se fait à l’aide du bout du doigt et la pression exercée est très légère, semblable à un effleurement.

Un suivi régulier chez le chiropraticien permet d’identifier les sources possibles de dysfonctions vertébrales et ainsi prévenir l’apparition de problèmes futurs. En plus des ajustements chiropratiques, les soins peuvent inclure des recommandations pour un style de vie sain comme des façons d’améliorer la posture de votre enfant, des conseils sur le port du sac à dos et des exercices. Une bonne hygiène vertébrale est la clé d’une meilleure santé.

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à me contacter.

Références

1 Pathways awarness

2 Idem

3 Ferland, Francine, Le développement de l’enfant au quotidien, Éditions de l’Hôpital Ste-Justine, 2004

4 Pathways awarness

 

Joëlle Malenfant

Chiropraticienne

Dre Joëlle Malenfant est chiropraticienne à Québec. Elle possède une formation post-graduée en soins chiropratique pour les femmes enceintes et pour les enfants. Elle est accompagnante à la naissance et consultante en lactation. Elle est depuis plusieurs années, bénévole pour Entraide Naturo-Lait, un organisme de soutien à l'allaitement. Joëlle est aussi la maman de Christophe âgé de 6 ans. Clinique chiropratique Dre Joëlle Malenfant 1316, rue Maguire Québec, Québec G1T 1Z3 Tél : 581.742.4626

Cette semaine

Commentaires

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Forum Forum 91 294
  • RSS

Mamanpourlavie.tv

Choisir des jouets pour les 0-2 ans - Vidéo

17856 vues / 0 commentaire

Bulletin Ma Grossesse

Abonnez-vous dès maintenant.

Bulletin Bébé grandit!

Abonnez-vous dès sa naissance!