Famille

Reprendre le contrôle de sa vie, par sa maison

Au temps de nos mères et grand-mères, on ne parlait pas d’organisation résidentielle, de rangement ni de classement. Avec le chamboulement de la cellule familiale, tout a changé.

Les femmes faisaient l’entretien quotidiennement et un gros ménage deux fois l’an, au printemps et à l’automne. Jamais les hommes n’étaient sollicités pour les menus travaux. Avec le chamboulement de la cellule familiale (monoparentale, travail à l’extérieur, partage des tâches), rien ne va plus. N’étions-nous pas censés avoir plus de liberté?

Indices de débordement

Si vous vous reconnaissez dans « un » de ces énoncés, peut-être vivez-vous un cauchemar de nuit comme du jour et que votre vie n’est qu’une autoroute d’urgence du matin au soir!

  • Endettement dû à des achats en double ou à une consommation émotive;
  • Incapable de mettre un « holà » à vos généreuses familles qui embourbent votre espace résidentiel de leurs cadeaux;
  • Votre seul temps de paix est dans le bain, et encore!;
  • Vous croyez avoir besoin de déménager à cause du manque d’espace;
  • Vos loisirs se passent dans les magasins;
  • Vous refusez d’inviter vos amis et votre famille parce que votre maison est en désordre;
  • Vous ragez contre enfants et mari qui, en plus de ne pas participer à l’entretien, vous nuisent en ne se ramassant pas;
  • Vous êtes stressée, frustrée, vous avez un sentiment d’incompétence, de perte de contrôle et de honte;
  • Vous êtes en retard au travail et à la maison. Vous avez la certitude que la « liste de choses à faire » ne fait que s’allonger.

Nous vivons une ère de surabondance. On veut être à la mode, posséder des objets qui nous promettent le bonheur. Nous achetons des jouets, du linge, des produits de beauté, des décorations de toutes sortes pour la maison… qui feront de nous l’exemple parfait de la femme mère accomplie. Mais voilà! Il y a un prix à payer à toute cette consommation, et c’est l’encombrement de nos demeures.

Vous n'êtes pas seule!

J'ai rencontré des centaines de clientes qui vivaient cet enfer et étrangement, la majorité était des mères à la maison. L’arrivée des enfants déséquilibre complètement la vie, l’espace, les émotions et les finances. Si vous êtes convaincue que vous ne reprendrez le contrôle de votre vie qu’à votre retraite, en continuant votre lecture, peut-être reprendrez-vous courage!

Un corps sain dans une maison saine

Je ne vous suggère pas de ranger votre maison à l’image des magazines, mais bien de rejeter tout ce qui vous est superflu en éliminant les peurs du futur et les chagrins du passé. L’exercice proposé ici est de vous débarrasser de tout ce qui ne contribue pas à votre bonheur, peu importe qui vous l’a offert ou combien vous l’avez payé.

Comment y arriver? À la vitesse de l’escargot!
  • Le soir devant la télé, apportez une petite pile de papiers, de linge, de bijoux, de CD, un tiroir même… et triez-les en rigolant. Trouvez-vous des mots rigolos du style « pouach à gauche », « miam à droite » ou « dégueu à gauche », « délice à droite »
  • Ce que vous aurez gardé, remettez-le exactement au même endroit, je répète au même endroit où vous l’avez pris. Sinon vous perdrez vos repères et vous me direz « quand je fais du ménage, je suis encore plus perdue »
  • Ce qui vous est devenu inutile, mettez-le dans un sac et sortez-le le lendemain. N’attendez pas une semaine, sinon vous serez tentée de vous remettre le nez dedans! Quand la décision est prise, c’est fini. C’est possible que vous regrettiez certains choix, mais cette crainte ne justifie pas l’inertie.
  • Passez toute la maison en revue de cette manière.
Par où commencer

Soyez égoïste en commençant par votre chambre, vos papiers, la lingerie… bref, passez en revue les dossiers sur lesquels vous n’aurez pas à demander d’avis ou qui ne déclencheront pas une guerre d’accusations. De cette façon, vous comprendrez les émotions qui peuvent survenir durant le tri et vous développerez des trucs pour ranger et trouver facilement. Ainsi, vous pourrez transmettre à vos amours vos précieux acquis. Car, bien qu’ils ne soient pas intéressés à vous aider et vous suivre au début, vous devez savoir qu’ils vous observeront de loin et verront qu’un changement s’amorce en la demeure. Ils s’intéresseront de loin à votre nouvelle attitude, vous observeront et en constatant les avantages sur votre humeur et sur l’espace résidentiel avec un peu de chance, ils adhéreront. L’important c’est que vous repreniez le contrôle de votre vie avant!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Participez pour gagner un exemplaire du livre « Incroyable érable »

Courez la chance de gagner le livre « Incroyable érable » d’une valeur de 30$.

Voyagez avec les Imageries !

Courez la chance de gagner trois imageries de trois pays.

Commentaires