Famille

Participation des enfants aux tâches familiales

10 à 12 ans

  • Tondre le gazon
  • Passer l’aspirateur
  • Préparer des repas simples
  • Utiliser la laveuse et la sécheuse
  • Comparer les prix à l’épicerie et calculer le montant à l’aide d’une calculatrice
Comment les inciter à collaborer aux tâches ménagères?
Être d’abord un modèle

Lorsqu’un parent fait le ménage en disputant, les enfants constatent qu’il n’y a rien d’amusant là-dedans. Si vous faites le ménage en chantant, en dansant sur la musique, il y a plus de chances que vos enfants veuillent collaborer. Quand il y a du plaisir, c’est plus attirant et motivant. Plutôt que dire « Je suis écœurée de tout faire toute seule ici », dites-leur vos limites et vos besoins. « J’ai besoin que chacun fasse sa part pour le rangement, les repas, le ménage… Je suis découragée, j’ai besoin d’aide… J’ai tout comme vous besoin de repos et de loisirs. »

Vous pouvez mettre sur papier toutes les tâches, puis demander « Qu’êtes-vous prêts à faire? » Si cela est possible, permettez-leur de choisir la tâche qu’ils préfèrent assumer ou tirer au sort.

Clarifier le moment où les tâches doivent être effectuées.

Convenez ensemble des conséquences qui découlent d’un manquement à ce contrat.

Et surtout encouragez-les à les exécuter. On n’allume pas la télé en se levant, mais une fois que la routine du matin est terminée. On fait le ménage avant d’aller au cinéma en famille. On range sa chambre le samedi avant d’aller jouer avec les amis… La règle des grands-mères « Les tâches d’abord, le plaisir ensuite. » peut s’appliquer.

Une période de jeu ou d’activités en famille peut motiver vos enfants.

Exemple

Carole et Martin ont décidé que chaque enfant aurait à effectuer en plus de ses tâches personnelles, une tâche quotidienne et hebdomadaire pour la famille. Quelques jours après qu’ils aient réparti les tâches familiales, Julie âgée de six ans ne cessait de remercier ses parents de lui avoir confié ces tâches. Elle disait qu’elle était tellement fière d’elle. Ils n’en revenaient pas et affirmaient qu’ils avaient le sentiment d’avoir offert le plus beau cadeau qui soit à leur fille.

Tous les enfants ne réagissent pas ainsi. Plus nous commençons tôt et plus il est facile d’obtenir leur collaboration. De plus, lorsque les enfants sont responsables de quelques tâches avant d’entrer à l’école, il leur est plus facile d’accepter d’assumer leurs tâches scolaires. Ceux qui résistent ne savent pas encore quel cadeau extraordinaire vous êtes en train de leur offrir. Le message sous-jacent aux tâches confiées est celui-ci « Je t’aime suffisamment pour t’apprendre à te passer de moi, pour te vouloir autonome. Je te fais confiance, je te sais capable d’exécuter cette tâche et de bien l’exécuter. » L’amour et la confiance donnent des ailes et là est notre but premier : leur apprendre à se passer de nous.

Brigitte Racine

Infirmière, psychothérapeute et auteure

Brigitte Racine est infirmière, thérapeute familiale, diplômée de l'Université Laval, du Centre de relation d'aide de Montréal et de l'Institut William Glasser de Californie. Elle offre des conférences, formations, ateliers et consultations individuelles. Pour connaître la liste de ses prochaines conférences ou pour visionner des extraits de son DVD « La discipline...un jeu d'enfants », visitez son site internet. Ses deux DVD - La discipline...un jeu d'enfants Quand discipline rime avec estime - sont disponibles en librairie au coût de 49,99 $ chacun. [email protected], 514.392.4755. La discipline, un jeu d'enfant Brigitte Racine Éditions CHU Ste-Justine, 2008 ISBN : 9782896191192 14,95 $

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Profitez de l'été grâce à Vtech!

Courez la chance de gagner le super tricycle interactif de Vtech

Commentaires