Famille

Pourquoi aller en médiation familiale? J'ai une bonne entente! Oui, mais...

Il y a mille et une raisons d’aller en médiation familiale. Plusieurs personnes pensent que la médiation ne sert qu’à calculer une pension alimentaire. D’autres ne croient pas nécessaire d'aller en médiation puisque leur relation avec leur ex-conjoint(e) est bonne.

Pourtant, divers sujets peuvent être traités en médiation familiale. Voici quatre situations vécues par nos clients:

Mon ex-conjointe et moi venons de nous séparer. Nous sommes copropriétaires d’une résidence. Mon ex-conjointe veut la conserver et racheter ma part. Elle me dit qu’elle n’a pas les moyens de l’acheter au niveau de la valeur du marché. Le banquier lui dit que son ratio d’endettement serait trop élevé si le rachat se faisait au niveau de la valeur marchande. Mon ex-conjointe me demande un prix « d’ami ». Que faire?

Mon ex-conjoint a des heures atypiques au travail. Nous venons de nous séparer et nous avons la garde partagée de nos enfants. Mon ex-conjoint me demande de le « dépanner » lorsqu’il n’est pas en mesure d’arriver à temps à la garderie. Je suis ouverte à l’aider occasionnellement, mais ma petite voix me dit que le dépannage sera régulier. Suis-je prête à l’aider encore longtemps?

Mon ex-conjointe et moi avons la garde partagée de nos enfants. Nous n’avons pas le même revenu brut annuel. Le mien est beaucoup moins élevé que le sien. Nous payons quand même toutes les dépenses communes à parts égales. À tous les mois, mon budget est très serré. Chez mon ex-conjointe mes enfants font beaucoup d’activités payantes alors que chez nous, les sorties sont limitées. Mon collègue de travail est allé en médiation familiale. Le médiateur a procédé au calcul de la pension alimentaire pour les enfants afin d’équilibrer les revenus des deux parents. Je sais que j’ai le droit également à une pension alimentaire pour mes enfants. J’aimerais la calculer, mais je ne veux pas créer de bisbille. Que devrais-je faire?

Mon ex-conjoint a dorénavant une nouvelle blonde qui a elle-même des enfants. Dernièrement, mon ex-conjoint m’a demandé d’apporter des modifications à notre horaire de garde. Il souhaite obtenir la garde de nos enfants la même fin de semaine que ceux de sa nouvelle blonde. Il me dit que je n’ai pas de conjoint alors, pourquoi ne pas changer? Mon amie séparée a la garde de ses enfants la même fin de semaine que moi. Je préfèrerais ne pas échanger nos fins de semaine puisque nous organisons des activités ensemble. Je sens une certaine pression de la part de mon ex-conjoint. Quoi faire?

Saviez-vous que de ne pas aborder les différends dès qu’ils se présentent peut avoir pour effet qu’ils s’amplifient? Saviez-vous que d’autres sujets conflictuels pourraient même apparaître? Effectivement, le niveau de tolérance envers l’ex-conjoint(e) est souvent moins élevé puisque le sentiment amoureux n’y est plus. Ce que nous tolérions en couple nous tape dorénavant sur les nerfs. Les concessions que nous étions prêts à faire ne passent tout simplement plus.

Alors, est-ce une bonne idée de ne pas aborder la situation qui nous dérange? La réponse est clairement non ! Une divergence d’opinions non discutée et non réglée fait vivre des émotions négatives chez les parents. Il n’est pas rare de constater que la situation conflictuelle peut même avoir de l'impact sur les enfants. Effectivement, sans le vouloir, le parent en désaccord peut avoir moins de patience avec les enfants lorsque la situation conflictuelle survient. Sans le vouloir, le parent en désaccord peut même évoquer le conflitdevant les enfants en discutant avec d’autres personnes de la divergence d’opinions.

Pourquoi ne pas profiter des heures subventionnées par le ministère de la Justice pour régler nos inconforts. Un médiateur neutre et impartial peut aider les parents à trouver des alternatives intéressantes et dans le meilleur intérêt des enfants. Pour connaitre la liste des médiateurs de votre région, vous pouvez consulter le site du ministère de la Justice : https://www.justice.gouv.qc.ca/.

Alternative Médiation

Alternative Médiation est un centre de médiation familiale. Nos médiatrices accréditées sont neutres et impartiales.  Le processus a pour but de permettre à des conjoints qui sont séparés, divorcés ou qui ont pris la décision de ne plus vivre ensemble, d’en arriver à des ententes sur diverses questions : la garde des enfants, les droits de visite et de sortie, la pension alimentaire pour les enfants ou le conjoint, le partage du patrimoine familial ou le règlement des intérêts communs des conjoints.  Les frais d’honoraires de nos médiatrices sont payés par le Ministère de la Justice du Québec pour les conjoints qui ont un ou des enfants à leur charge (5h premier dossier et 2h30 pour une révision).

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Commentaires