Famille

Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

La technique des pelures

Bien qu’efficace, cette solution est potentiellement dangereuse. On habille junior comme lorsqu’il va jouer dehors, c’est-à-dire avec plusieurs couches de vêtements. Ainsi, au fil de la journée, il peut enlever certains morceaux et demeurer confortable, sans crever de chaud ou grelotter, selon la situation. Le problème ici, c’est le syndrome du Petit Poucet : le charmant enfant pourrait semer des vêtements ici et là et, au final, les égarer. En fait, pour plusieurs parents, c’est à ce moment précis que débute la chasse aux effets personnels manquants, un jeu pas si drôle qui se poursuit généralement toute l’année.

Les jambières

De facto, lorsqu’on pense aux jambières, on pense aux petites filles, mais sachez que les garçons aussi peuvent en porter et que c’est très « tendance ». Le matin, il ou elle enfile un short ou une robe et se couvre les mollets grâce à des jambières. Lorsque la température se réchauffe, il suffit de les enlever et de les ranger dans les poches du manteau ou dans le sac à dos.

Le fameux K-Way

On aime cette option pour plusieurs raisons et, bien que la première qui nous vient en tête se réfère probablement à des souvenirs d’enfance, ce n’est pas celle qui convaincra les sceptiques de l’acheter. Non, c’est plutôt le côté pratique et utilitaire du K-Way qui en fait un incontournable : on peut le ranger en boule au fond d’un sac, et c’est un excellent coupe-vent. C’est clairement un incontournable qui évite bien des pépins liés aux intempéries.

Les bottes de pluie

Il arrive un moment où il vaut mieux ne plus prendre de risque et chausser les enfants, d’emblée, de bottes de pluie. Avec une petite semelle à l’intérieur ou un bas de laine, c’est ce qu’il y a de mieux pour jouer dans les flaques ou encore affronter les averses impromptues. Ceci dit, il faut faire attention : lorsque le sol commence à geler, elles peuvent devenir glissantes et être à l’origine de quelques chutes. On évite donc de les porter sous le point de congélation.

La tuque et les petits gants

C’est bien connu, on perd de la chaleur par les extrémités. Donc, le matin, on pense à donner une petite tuque de laine fine ou de coton et des gants magiques aux marmots. Ainsi, en ayant la tête et les mains bien au chaud, ils auront probablement beaucoup moins froid. Pour éviter la triste disparition d’un ou de deux gants, pensez à les coudre au manteau à l’aide d’un petit cordon.

Les pantalons de mi-saison

Ce type de survêtement est bon pour l’automne, mais pour le printemps également. Optez pour une taille légèrement plus grande, de manière à pouvoir les renfiler lorsque la neige fondra. Puisqu’ils sont souvent légers, imperméables et qu’ils coupent le vent, ils sont parfaits pour jouer dans les feuilles. Certains modèles sont très compacts et peuvent très bien s’entasser dans la pochette avant d’un sac d’école. On aime!

La veste sans manches

Avec ou sans capuchon, on aime la veste sans manches parce qu’elle permet de réchauffer le haut du corps sans pour autant procurer trop de chaleur. Et avant que la neige tombe, les enfants peuvent profiter pleinement de leurs jeux extérieurs (corde à danser, ballon poire, etc.) sans être gênés dans leurs mouvements par des manches longues.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires