Famille

Ce que je ne juge plus depuis que je suis parent

Les parents qui nous coupent la parole pour répondre à leurs enfants

Maintenant, je sais que les enfants n’abandonneront pas jusqu’à ce que quelqu’un leur ait répondu, alors je n’en veux pas aux parents qui interrompent nos conversations pour répondre à leur enfant. En plus, on ne sait jamais avec les enfants, peut-être que le bain a débordé ou qu’ils ont besoin d’un câlin...

La tenue vestimentaire des autres

Quand on est parents de jeunes enfants, on a vite besoin de confort, de souplesse et de lâcher-prise puisqu’on se retrouve avec des taches sur nos vêtements presque aussitôt qu’on les porte. Surtout quand c’est un pantalon blanc, je dirais. On arrête de tenir compte de l’allure des autres parents quand on connaît la difficulté de trouver du temps pour s’occuper de la nôtre.

Ceux qui écoutent la musique très fort dans l’auto

Les mélomanes qui n’ont pas toujours l’occasion d’écouter leur musique à la maison se reprennent parfois quand ils sont seuls dans leur voiture. Et pour bien entendre les subtilités de leur chanson préférée, ils l’écoutent bien trop fort pendant un moment de solitude bénie. On les comprend un peu, même si on essaie de ne pas déranger tous les voisins et de ne pas se faire voir en chantant à un feu rouge!

Les parents un peu impatients à la caisse

Un périple au magasin peut devenir toute une aventure. Si on a le malheur de croiser des jouets, d’être pressée et de se faire imposer une crise historique en chemin, on n’a pas envie d’entendre parler de la gomme balloune qui est au comptoir. Il y a des séances de magasinage plus difficile que d’autres, et aujourd’hui, je le sais.

Les gens qui font autre chose en nous parlant

Je sais maintenant qu’il n’y a pas assez de vingt-quatre heures dans une journée pour tout faire ce qu’on a à faire et le faire bien. La susceptibilité et le besoin d’attention n’existent plus dans la vie d’une mère! Vas-y ma chère, prépare les boîtes à lunch pour demain pendant qu’on se parle. Pendant ce temps, je peux même vider le lave-vaisselle si tu veux…

Les absences

Les employeurs et les collègues qui n’ont pas d’enfant et qui se sentent mal de prendre un congé de maladie quand ils ont un rhume trouvent que les parents s’absentent bien souvent. Ceux qui en ont connaissent maintenant l’existence du pied-main-bouche, de la cinquième maladie, des milliards de souches de rhume et compatissent avec le parent qui va peut-être même être malade à son tour après avoir soigné son enfant.

Se voir moins

Quand on a des enfants, on comprend mieux notre amie qui n’avait presque plus jamais le temps de nous voir pour prendre un café ou souper au restaurant. L’horaire change avec une famille, maintenant on sait à quel point c’est vrai.

Les retards

Dans une famille, beaucoup de situations sont hors de notre contrôle. Il suffit d’une mitaine perdue, d’un dégât de lait sur la table du salon au milieu des trains de bois ou d’un problème de gardienne pour qu’on arrive en retard à un rendez-vous. Quand quelque chose du genre nous est arrivé une fois, on pardonne à tout jamais.

Les parents autoritaires

Avant, quand on voyait de petits enfants d’à peine deux ans avec des parents qui leur donnaient des consignes très strictes, on trouvait que ces parents étaient durs envers de si petits anges vulnérables et adorables. C’était avant de connaître l’existence du terrible two. Maintenant, je sais. Vraiment.

Les longues anecdotes d’enfants

Les parents qui partagent les photos de leurs enfants ou qui racontent de longues histoires en lien avec la garderie, l’école ou les aptitudes de leurs enfants dont ils sont si fiers ne nous dérangent plus parce qu'on sait ce que ça représente pour eux. Et parce qu’on a été contaminées par le même virus nous aussi!


Cette semaine
Côtes levées à la tire d’érable pour la mijoteuse

Un peu comme l’huile d’olive pour l’Italie, le sirop d’érable est le trésor liquide du Québec. Cette recette présentée par Érable du Québec est bonne à s’en lécher les doigts!  

Vivre une grossesse en pandémie

Je ne sais pas pour vous, mais moi, je m’étais souvent imaginé de quoi aurait l’air ma première grossesse. Cours de yoga avec d’autres futures mamans, aquaforme, séances de magasinage pour bébé, dîners entre amies, etc. Puis est arrivée la pandémie…

Littérature jeunesse : 8 histoires de femmes inspirantes

Elles sont nombreuses ces femmes, plus grandes que nature, à avoir changé le cours de l’histoire. Loin des projecteurs et des artifices, elles ont contribué à nous donner un monde meilleur. Plus libre. En voici quelques-unes à faire (re) découvrir à nos enfants.

Nos Concours

Gagnez le livre Margot et Clémence 'Le Dodo'

Participez pour gagner un livre pour enfant 0 à 2 ans

Pour simplifier l'organisation familiale!
Minimo motivation ludique

Gagnez les nouveaux outils de planification des repas

Gagnez un coffret de produits Attitude

Participez pour gagner l'ensemble familial pour les mains

Commentaires