Famille

Réconciliation travail-famille : visez l’équilibre flexible

Au lendemain de la rentrée scolaire, vous demandez-vous comment vous allez arriver à tout faire? Est-ce que votre liste de tâches pour arriver à concilier travail et famille crée de la frustration? 

Tel un funambule de la gestion familiale, visez l’équilibre !

Lorsqu’il est question de conciliation travail-famille, deux points sont à considérer : les accommodations du milieu de travail et les accommodations à la maison. D’abord, le ministère de la famille du Québec définit la conciliation travail-famille comme la « recherche de l’équilibre entre les exigences et les responsabilités liées à la vie professionnelle et à la vie familiale ».

Planifier

Cette recherche d’équilibre est souvent réalisable par certaines accommodations du lieu de travail. Votre entreprise ou organisation peut vous aider à la conciliation en mettant en places certaines mesures. Ensuite, les accommodations à la maison se font souvent par le partage des tâches et différents types de planifications.

À court terme, on planifie par exemple : les listes d’épicerie, les lunchs, les brassées de lavage, à moyen terme on prévoit les déplacements (qui va reconduire les enfants à leurs activités), les sorties etc. Malgré ces accommodations efficaces, certains parents peuvent avoir l’impression de courir après leur souffle, de se sentir dépassés voire même incompétents.

Selon l’Association canadienne pour la santé mentale, 58% des Canadiens se sentent « surchargés » quand il est temps de jongler avec les différentes sphères de leur vie.

Dans une ère d’hyper parentalité et de recherche d’hyper performance au travail, il peut être difficile de se sentir comme un parent et un travailleur compétent. 

Alors comment parvenir à réconcilier travail et famille ? En visant un équilibre flexible.

L’équilibre

On peut comparer l’équilibre flexible à un funambule marchant sur son fil de fer. Parfois, il doit s’arrêter, aller un peu plus d’un côté que de l’autre pour mieux continuer. Il peut lui arriver de tomber, alors il remonte. La marche du funambule est flexible. Une recherche d’équilibre satisfaisante doit elle aussi être flexible pour s’ajuster aux aléas du quotidien familial, personnel et professionnel.

Certaines personnes croient qu’être équilibré signifie d’investir également d’efforts et de temps dans chacune des sphères de nos vies. Ces personnes peuvent alors avoir l’impression de ne pas avoir suffisamment de temps, de ne pas mettre leurs efforts aux bons endroits ou encore être épuisés. Ils sont à la recherche d’un équilibre statique.

Conseils pour trouver son équilibre travail-famille-personnel flexible

Réflexion personnelle

Revoir nos idéaux souvent élevés : nous vivons dans un contexte de recherche de performance tant au travail qu’à la maison. Il faut être prudent à ne pas associer son estime de soi aux nombres de choses rayée sur notre liste.

Si vous ressentez de la frustration lorsqu’arrive un imprévu, il se peut que votre équilibre ne tienne qu’à un fil ou ne soit pas flexible. Les imprévus viennent compliquer notre conciliation et notre équilibre, mais ils font aussi partie de la vie. C’est alors que des choix s’imposent. On ne peut pas tout faire et tout n’a pas la même importance.

Réflexion et actions familiales

Discuter avec son conjoint du type de famille souhaité, des valeurs que vous souhaitez transmettre à vos enfants. Planifiez-vous des moments dans le mois pour discuter de ces valeurs et de vos objectifs.

Observez et notez ! Pendant une semaine, notez tout ce que vous faites. C’est en notant avec honnêteté vos activités que vous allez voir le temps que vous allouez à vos différentes activités. Est-ce que le temps réel correspond à vos attentes, vos valeurs ? C’est le moment de corriger le tir.

(Ces pistes sont inspirées de Merrill et Merrill, 2003.)

Vous pouvez aussi dresser une liste de vos priorités familiales, par exemples :

  • Se faire un horaire en mettant plus de temps sur ce qui cohérent avec vos valeurs. Même si se faire un horaire prend du temps, à la longue il vous en fera gagner.
  • Utiliser la technologie pour vos horaires personnels, familiaux ou pour vous faire des rappels.
  • Partagez et communiquez avec votre partenaire. Faire en sorte que les priorités se traduisent dans les choix et comportements du quotidien.
  • Planifiez-vous des moments en famille, en individuel et en couple. Même si vous n’avez pas beaucoup de temps de faire des sorties d’amoureux, connaître la date de votre prochaine escapade peut vous faire du bien.
  • Faites de l’exercice physique. En plus d’être un moment pour vous, l’exercice permet d’augmenter votre niveau d’énergie, votre concentration ainsi que de vous aider à gérer votre humeur.
Du positif

Bien qu’il faille tracer une limite entre le travail et la maison, ces deux domaines de vie ne sont pas ennemis (Merrill & Merril, 2003). L’un ou l’autre peut exiger davantage de nous à un moment ou à un autre et c’est en lien avec un équilibre flexible.

Lorsqu’il est question de travail lorsque vous êtes à la maison, partagez vos expériences positives, rapportez des histoires de personnes ayant des réalisations surprenantes. Vous aiderez ainsi la famille à avoir une vision positive du travail et même à enseigner à vos enfants à aimer travailler !

Références
Association canadienne pour la santé mentale
L’équilibre travail – vie personnelle est bon pour les affaires

Merrill, R., A. & Merrill, R., R. (2003). Life matters. Creating a dynamic balance of work, family, time, & money. McGraw-Hill, États-Unis. 

Publication initiale le 12 septembre 2016

Mélanie Laberge

Ph.D., Psychologue

Mélanie Laberge est psychologue, mais avant tout maman! Ses expériences liées au développement de l’enfant et de l’adolescent lui permettent d’offrir des services à toute la famille. Elle offre du support et du coaching aux parents pour qu’ils se sentent outillés afin d’aider leur enfant. Elle fait aussi de la thérapie cognitive comportementale avec les enfants, les adolescents et les adultes qui vivent des problématiques telles que l’anxiété, la dépression et les troubles des conduites alimentaires. Enfin, elle collabore à titre de psychologue à un projet de recherche à l’Institut universitaire de santé mentale de Montréal.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

La meilleure routine de soins contre l’eczéma à gagner!

Gagnez la routine de soins Exomega Control

Moins c’est sucré, mieux c’est!

Gagnez deux certificats cadeaux de produits IÖGO nano

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires