Famille

Ce que les quatre partis politiques proposent aux familles

Elle est longue la liste des engagements électoraux et parfois, d’un parti à l’autre, elle semble se répéter. En dehors de la distorsion de leurs débats, qu’ont-ils à offrir aux familles? Voici les grandes lignes de leurs propositions.

Parti libéral du Québec (PLQ)

La liste des engagements du PLQ est longue et s’inscrit dans la continuité de son premier mandat. Les libéraux promettent, en somme, de faciliter la vie des Québécois. Voici donc ce qu’ils ont à offrir aux familles.

Éducation

  • Des écoles modernes seront bientôt disponibles grâce, entre autres, à l’implantation rapide des technologies dans les salles de classes.
  • L’abolition des examens d’éducation physique au primaire pour transmettre à tous les jeunes le goût de bouger.
  • 60 minutes d’activité physique par jour au primaire pour développer de saines habitudes de vie.
  • Un gymnase dans toutes les écoles primaires, toujours dans l’optique de développer de saines habitudes de vie.
  • Des LAB-écoles pour tous les nouveaux projets d’agrandissement ou de construction, on parle ici d’écoles modernes et innovantes qui devraient offrir un environnement stimulant et propice à l’apprentissage.
  • La poursuite du grand chantier de rénovation des écoles qui vise à éliminer toutes les écoles vétustes d’ici 2030.
  • Des parcours d’apprentissage adaptés jusqu’à 18 ans.
  • Plus de ressources en services de garde.
  • Deux adultes par classe pour accompagner les petits.
  • 2 000 nouvelles places en services de garde et sur les lieux de travail et d’étude.
  • Des services éducatifs gratuits pour tous les enfants de 4 ans.
  • La poursuite de la Politique de la réussite: le plaisir d’apprendre, la chance de réussir.
  • Tous les transports en commun gratuits pour les étudiants à temps-plein.

Justice sociale

  • Les familles vivant avec une personne handicapée auront accès à 1 000 places supplémentaires en centre de jour.
  • Un revenu de base dès l’âge de 18 ans pour les enfants handicapés inaptes à l’emploi.
  • Un soutien financier bonifié pour les familles vivant avec un enfant handicapé.
  • 2 000 nouvelles places de répit pour les familles vivant avec un enfant handicapé.
  • Des milieux de travail qui permettent plus de flexibilité.

Santé

  • Des soins dentaires gratuits pour tous les enfants.
  • Un congé parental qui offre plus de possibilités.
  • Jusqu’à 300 $ par enfant pour les familles.
  • Une 2e carte d’assurance maladie par enfant.
  • Les familles pourront avoir recours aux services d’un pharmacien afin qu’il administre des vaccins et/ou pour des services-conseils élargis.
  • L’accès aux soins de première ligne sera amélioré par l’ajout de 25 super-cliniques, ouvertes 7 jours sur 7, 12 heures par jour.
  • Les familles pourront bénéficier, notamment en région, de nouveaux services de télésanté, tels que la téléconsultation, la téléassistance, la télépathologie, les télésoins et la téléformation.

Pour en savoir davantage sur le programme, c’est par ici.

Parti québécois (PQ)

Du côté du Parti québécois, on clame avoir un plan solide et zéro slogan. Regardons d’un peu plus près les bases de ce plan.

  • L’éducation nationale, une priorité
  • Garantir l’accessibilité et l’égalité des chances pour tous dans les programmes offerts dans les écoles publiques du Québec.
  • Rétablir le ratio maître-élève en augmentant le personnel de soutien, notamment pour dépister de manière précoce les élèves en difficulté, dès la maternelle.
  • Rétablir les classes adaptées des élèves en difficulté.
  • Accélérer les investissements en infrastructures pour réparer et favoriser la construction de bâtiments plus attrayants.
  • Faire la promotion de l’activité physique.
  • Valoriser l’école publique en diminuant, graduellement, le financement public des écoles privées.
  • Rendre l’école obligatoire jusqu’à 18 ans ou jusqu’à l’obtention d’un diplôme d’études secondaires ou professionnelles.
  • Reconnaître la gratuité scolaire de la maternelle à l’université.
  • Réinvestir pour assurer l’actualisation des programmes d’études collégiales.
  • Ajouter un cours d’histoire du Québec contemporain obligatoire à la formation générale dans un programme collégial.
  • Agir pour la santé et les services sociaux: le système public comme pilier de l’équité sociale
  • Revenir à un service de financement public de la procréation médicalement assistée, tout en établissant des balises plus strictes.
  • Assurer l’accès aux soins de psychothérapie brève.
  • Donner la chance à toutes les personnes vulnérables du Québec
  • Consolider les initiatives d’aide à la stimulation précoce.
  • Effectuer un dépistage précoce des enfants ayant un comportement dérogatoire.
  • Intensifier la prévention auprès des familles qui sont à risque de présenter de la négligence ou de la maltraitance envers les jeunes enfants.
  • Mettre en place un programme qui vise à contrer l’exploitation sexuelle et la traite d’adolescentes.
  • Accroître le dépistage en matière de DI et de TSA et réduire le temps d’attente pour l’accès aux services.
  • Réinvestir dans les thérapies comportementales intensives auprès de la clientèle de 2 à 12 ans vivant avec un TSA.
  • Donner de l’oxygène aux familles
  • Faire passer le congé de paternité de 5 à 8 semaines.
  • Accroître le taux de couverture du Régime d’assurance parentale, de 70 % à 75 % pour la paternité et la maternité, et de 55 % à 60 % pour les prestations parentales.
  • Modifier le Régime québécois d’assurance parentale afin que les parents adoptifs aient les mêmes droits que les parents biologiques.
  • Hausse des maisons de naissances.
  • Garantir une place en garderie pour chaque enfant.
  • Revenir à un tarif unique en CPE.
  • Accroître l’accessibilité financière des services de garde éducatifs.

Pour connaître les détails du programme, c’est par ici.

Québec solidaire (QS)

Selon les principes fondamentaux de Québec solidaire, le parti se décrit comme écologiste, de gauche, démocrate, féministe, altermondialiste, pluriel, souverain et solidaire. Et voici ce qu’un Québec solidaire aurait à offrir aux familles de chez nous, en quelques lignes.

Famille

  • Accordera une plus grande flexibilité aux travailleurs et travailleuses dans leurs horaires de travail, notamment afin de faciliter la conciliation famille-travail.
  • Un gouvernement solidaire proposera une politique nationale des services éducatifs destinés aux enfants de 0 à 5 ans.
  • Le droit fondamental à des services à la petite enfance universels, gratuits et accessibles physiquement et géographiquement.
  • Favorisera l’inclusion des enfants ayant des besoins particuliers en offrant du soutien au milieu et à la famille tout en adaptant les approches et environnements lorsque nécessaire.
  • Offrira des services de soutien de qualité pour les enfants dont les premières années se passent essentiellement à la maison.
  • Appliquera aux couples en union de fait les mêmes règles qu’aux couples mariés en ce qui concerne la protection de la résidence familiale, l’obligation alimentaire et le partage du patrimoine familial. Les couples en union de fait seront soumis à ces règles après deux ans de cohabitation établie. Les règles définissant le statut de conjoint, conjointe de fait seront identiques pour l’ensemble des lois.
  • Instaurera une procédure de retrait volontaire permettant aux couples en union de fait de se soustraire au partage du patrimoine familial en signant ensemble une convention attestant de leur retrait.
  • Assurera un soutien au rôle parental.
  • Augmentera graduellement (à la capacité des finances publiques) le pourcentage de remplacement du revenu pour les congés de maternité et de paternité.
  • Reconnaîtra et valorisera les différents modèles familiaux.

Scolarité

  • Québec solidaire compte sur une école publique, démocratique, laïque et indépendante des influences marchandes dans son enseignement.
  • Québec solidaire mise sur une formation générale commune la plus longue possible (contre la spécialisation hâtive et l’orientation forcée).
  • S’assurera que tous les enfants du Québec, y compris ceux sans papiers, soient admis dans le système scolaire primaire et secondaire.
  • Favorisera le développement d’activités parascolaires gratuites dans toutes les écoles.
  • Interviendra plus largement dans les milieux défavorisés en vue d’y soutenir l’accès et l’intégration à l’école, la fierté d’apprendre, ainsi que la persévérance scolaire du plus grand nombre d’élèves, notamment par un apport supplémentaire en ressources humaines, matérielles, pédagogiques et financières.
  • Mettra en place des mesures de soutien aux études pour les personnes ayant des responsabilités familiales.

Pour tout connaître du programme, c’est par ici.

La Coalition Avenir Québec (CAQ)

En un clin d’œil, voici ce que nous propose la politique familiale de parti de François Legault et les autres mesures de son programme qui nous interpellent plus particulièrement comme parents.

Famille

  • Un soutien concret pour ceux qui ont des enfants ou souhaitent en avoir davantage.
  • Une uniformisation des taxes scolaires au niveau le plus bas partout au Québec. En ce moment, la taxation peut passer du simple au triple d’une région à l’autre, ce qui constitue une grave iniquité pour les familles québécoises.
  • Une meilleure gestion, plus de places disponibles, de plus hauts standards de qualité, des listes d’attente réduites et des horaires plus flexibles dans les centres de la petite enfance.
  • Un droit de la famille modernisé pour refléter les nouvelles réalités des parents et pour protéger davantage les intérêts de l’enfant.
  • Un répit pour les nouveaux parents, qui pourront compter sur plus de flexibilité et de temps avec leurs nouveau-nés, sans pour autant augmenter les cotisations des travailleurs et des entreprises.
  • Plus de pouvoirs et de moyens pour protéger les enfants victimes de violence physique et psychologique. La DPJ doit être plus imputable.

Éducation

  • Prématernelle à 4 ans.
  • Plus d’orthopédagogues, d’orthophonistes, de psychoéducateurs et autres professionnels pour le dépistage et l’accompagnement d’enfants ayant des difficultés d’apprentissage, des handicaps ou des retards de développement.
  • Une remise à niveau du parc immobilier scolaire.
  • Des récréations bonifiées: un minimum de deux périodes par jour d’au moins 20 minutes dans toutes les écoles primaires.
  • Activités parascolaires et aide aux devoirs au secondaire.
  • Valorisation des parcours de formation professionnelle et technique, notamment par la multiplication des programmes études-travail.

Santé

  • La CAQ assurera à tous les Québécois non seulement d’avoir un médecin de famille, mais aussi de pouvoir bénéficier d’une véritable prise en charge par une équipe dans des délais raisonnables.
  • Accès aux soins de première ligne.

Pour connaître les détails du programme, rendez-vous sur le site du parti.   

*À noter que l’ordre de présentation des partis a été déterminé au sort.
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Un spectacle en famille la TOHU

Courez la chance de gagner des billets pour le spectacle Le Bibliothécaire

Commentaires