Vie scolaire

Mon 2e enfant n'aime pas autant l'école

Observez votre enfant et demandez-vous : quelles sont ses compétences et comment est-il parvenu à les développer? Votre enfant pourrait peut-être utiliser les mêmes stratégies pour acquérir des aptitudes propices à améliorer ses résultats scolaires. C’est une piste à envisager surtout qu’elle vous donnera l’occasion de réfléchir positivement sur votre enfant qui vous donne bien des maux de tête, avouez-le!

Par exemple, votre fille raffole des casse-tête et elle est plutôt habile dans l’organisation de l’espace, des objets et des surfaces, mais elle n’y comprend rien en maths. Vous pourriez alors tenter de lui expliquer par le biais d’images plutôt que de chiffres, suggère Mme Delisle.

Anne-Marie Delisle donne aussi l’exemple d’un garçon qui n’était pas motivé pour faire ses devoirs. Ses parents voulaient qu’il joue dehors pour s’oxygéner au retour de l’école, mais il n’en avait pas envie. Ils ont fini par accepter qu’il préfère décrocher du travail scolaire en regardant la télé, avant d’y replonger avec les devoirs…

Pour son grand frère ou sa petite sœur, cette façon de faire pourrait ne pas être efficace du tout, c’est pourquoi il faut adapter la meilleure méthode aux besoins de chacun…

Les autres facteurs en cause

L’enfant qui réussit bien à l’école a généralement une estime positive de lui-même, alors que les jeunes qui se rendent en classe la mine basse et qui rentrent à la maison avec de mauvais résultats sont souvent aux prises avec un manque de confiance en soi. « Il faut favoriser l’estime de soi de nos enfants », souligne Mme Delisle. On revient ici à la nécessité de favoriser les forces et les talents de nos enfants, une des clés de l’estime de soi.

La psychoéducatrice suggère également de s’attarder au sentiment d’appartenance au groupe de l’enfant : est-ce qu’il a l’impression d’être « poche » à l’école? Peut-être qu’il ne fait pas partie des « bolés » de la classe, mais quand vient le temps de donner un coup de main à son enseignante pour ranger et organiser les livres et les fournitures dans la salle de classe, il est un champion dans sa catégorie. Voilà pour lui prouver qu’il a sa valeur dans le groupe, ce qui peut augmenter son désir de travailler un peu plus fort pour atteindre d’autres objectifs.

Tous ces trucs, astuces, doublés de la motivation de voir son enfant d’avoir de très bons résultats ne serviront à rien si vos attentes ne sont pas réalistes, signale Mme Delisle. « Il faut respecter les limites de notre enfant et ne pas viser toujours les notes de 90 % et plus… car il faut évaluer d’abord ses capacités d’apprentissage ».

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Commentaires