Vie scolaire

Enfants à besoins particuliers à l’école

Si vous êtes parent d’un tout-petit présentant un handicap ou des difficultés d’adaptation ou d’apprentissage, vous devez déjà vous préoccuper de son éventuelle entrée à l’école.

Les lignes qui suivent vous aideront à voir plus clair dans les démarches et les différentes options qui s’offrent à vous et votre enfant.

Une loi qui favorise l’intégration

Avant tout, il faut comprendre que nous avons au Québec une loi, la Loi sur l’instruction publique, qui donne l’obligation aux commissions scolaires d’adopter une politique d’organisation des services éducatifs afin d’assurer une intégration harmonieuse des enfants en difficulté ou vivant avec un handicap. En mots simples, chaque commission scolaire doit s’assurer de pouvoir offrir des services à tous les enfants, peu importe la difficulté qu’ils vivent.

La politique d’adaptation scolaire qui en découle souligne d’ailleurs que c’est le mandat de l’école d’aider l’enfant à réussir, en adaptant les critères de réussite aux capacités et aux besoins de chaque enfant, qu’il vivent ou non des difficultés. Ce qui veut dire que c’est au professeur d’adapter son enseignement pour que chaque enfant en tire profit au maximum, avec les ressources et le soutien nécessaire bien entendu.

La classe ordinaire, privilégiée pour tous

D’emblée, chaque enfant devrait avoir la possibilité d’être scolarisé dans une classe ordinaire, idéalement même, dans son école de quartier. Afin de favoriser cette intégration, on vous demandera donc comme parent de collaborer avec l’école afin qu’on évalue les capacités et des besoins de votre enfant. Ainsi, avant son entrée en maternelle, on pourra vous demander l’autorisation de procéder à des tests développementaux et de dépistage par exemple.

Si votre enfant fréquentait une garderie, on vous demandera probablement l’autorisation de contacter son éducatrice ou la directrice afin de mieux connaître votre enfant, et les mesures qui avaient été mises en place dans ce milieu de garde pour l’aider. Et si votre enfant est déjà en suivi dans un centre de réadaptation, ce sont les intervenants de ce milieu qui pourront bien sûr vous supporter dans toutes ces démarches de préparation à l’école qui sont parfois lourdes et difficiles à vivre.

Une fois les capacités et besoins de votre enfant ciblés, l’école a la responsabilité d’élaborer, avec vous et les différents intervenants concernés, un plan d’intervention qui permettra à votre enfant d’atteindre des objectifs d’apprentissage et d’insertion sociale réalistes compte tenu de ses difficultés ou de son handicap. Et bien sûr aussi de mettre en place les moyens ou les ressources nécessaires à le supporter et à l’évaluer dans son parcours scolaire.

Voici quelques exemples de soutien possible afin de favoriser l’intégration d’un enfant en classe/école régulière :

Élèves en difficulté d’apprentissage
  • Enseignement en petit groupe
  • Présence d’un éducateur spécialisé en classe
  • Adaptation des objectifs, stratégies et programmes
  • Adaptation de l’évaluation et des examens
  • Matériel adapté (logiciel didactique par exemple)
Élèves en difficultés d’adaptation

  • Suivi avec un psychoéducateur ou psychologue
  • Interventions soutenues d’un technicien en éducation spécialisée
  • Soutien d’un travailleur social pour la famille
Élèves avec handicap

  • Enseignement en petit groupe
  • Technicien(ne) et/ou préposé(e) pour élèves avec handicaps
  • Mise en place d’équipement adapté
  • Adaptation des objectifs, stratégies et programmes
  • Adaptation des lieux physiques
Et si ce n’est pas possible?

Si, par l’évaluation faite par la commission scolaire, on constate que l’intégration de votre enfant constitue une contrainte trop lourde pour l’école ou ne permet pas à votre enfant d’y faire des apprentissages dans un contexte facilitant, on pourrait proposer lors du plan d’intervention, son classement en classe spéciale ou dans une école spécialisée.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires