Vie scolaire

La rentrée zen de nos collaborateurs

La rentrée. Les cheveux décoiffés, les courses de dernière minute, l’odeur des cahiers neufs, l’euphorie et la routine qui semble nous filer entre les doigts. Comment franchir cette étape tout en restant zen? 

Avouons-le, devant le spectre du retour à la normal, nous ne sommes pas tous égaux. Certains réagissent avec calme et plaisir, alors que d’autres sont submergés par l’angoisse et peinent à quitter leurs vacances. Afin de nous aider à aborder la rentrée sous un angle différent, nous avons fait appel à nos collaborateurs. Eux, les experts de la petite enfance et les blogueurs, parents de jeunes enfants, comment abordent-ils le retour en classe? Ont-ils des trucs?

Voici leurs réponses... inspirantes!

Planifier

1. La planification est votre meilleure alliée. Une préparation de dernière minute risque d’engendrer bien du stress qui s’ajoutera à la fébrilité des premiers jours de classe. Vous pouvez également impliquer vos enfants dans votre planification. Il gagnera ainsi en autonomie. 

  • Faites des listes ou utilisez des pictogrammes afin de construire un aide-mémoire qui lui rappellera le matériel scolaire qui devrait se retrouver dans son sac tous les matins.
  • Planifiez l’heure du lever, de sorte que vous ne soyez pas pressés avant le départ pour l’école. N’oubliez pas, certains enfants sont plus lents que d’autres…
  • Planifiez vos repas et lunchs de la semaine. Vous aurez ainsi plus de temps libre en soirée. Les enfants ont la capacité de remplir et de vider leur boîte à lunch. Exploitez cette belle compétence!

– Trucs de Laury Boisvert, coach familiale

2. Que vous l'achetiez ou que vous le bricoliez, le calendrier familial est votre parfait complice, selon l'équipde de Succès Scolaire. Tout inscrire dans le calendrier familial constitue la meilleure façon de ne rien oublier : activités parascolaires, fêtes d'amis, journées pé dagogiques, rendez-vous et le reste.

3. On prépare les lunchs, la veille, pas le matin même, rappelle notre blogueur Père de Gosses. Sauf que les réglementation sont rendus assez intense, mais avec toute la bonne foi du monde, j'arrive quand même à me tromper. Je salue les éducatrices sur l'heure du lunch. Un peu de chocolat sur une barre tendre, ce n’est pas SI grave, il me semble.

Retrouver ses bonnes habitudes

1.  Les aliments choisis pour garnir les boîtes à lunch et les collations sont d’une grande importance puisqu’ils permettent à mes enfants, et aux vôtres aussi, d’atteindre leur plein potentiel, confie notre collaboratrice Nathalie Régimbal, nutritionniste. Donc, avant chaque rentrée scolaire, je prends toujours le temps de m’asseoir et de discuter avec chacun d’eux pour connaître quels aliments pourraient égayer les repas et les collations à l’école.

2. Mes enfants sont des créatures d’habitude et donc j’essaie de leur donner une routine qui leur convienne, et les rassure, le plus rapidement possible, dit Vanessa Sicotte, notre experte déco, maman de trois enfants. Je commence à re-régler leur heure du coucher deux semaines avant la rentrée des classes, nous faisons les achats de fournitures scolaires ensemble, ils participent à l’organisation de leur coin d’étude à la maison, nous faisons des petits devoirs de vacances tout l’été de façon ludique et amusante, et je les laisse choisir leur sac d’école et boite à lunch (au besoin). Ce sont des choses que je dois faire de toute façon et je profite de cette occasion pour les faire se sentir impliqués et enjoués par ce qui arrive.

3. Surveilrez les circulaires pour acheter les fournitures scolaires à l'avance et à bon prix, rappelle notre collaborateur, Succès Scolaire. Il n'y a rien de zen à se retrouver la veille de la rentrée devant un étalage vide.

4. Un conseil de Père de Gosses : Je crois qu’il faut commencer la routine avant la rentrée. C'est tough de se « remettre dedans », mais si on s'y prend d'avance, on évite le stress quand le temps est vraiment un facteur important. Les enfants sont déjà stressés. Nouvelle année, nouveau contenu, nouveau professeur... on en fait pas un gros plat pour rien. Pas besoin de les « préparer » ou de les sécuriser outremesure. Pas besoin de créer du stress inutile. 

5. Je rachète un petit kit de plats de type Ziploc pour repartir à zéro et être certaine que j’aurai toutes les conditions favorables de mon côté en ce qui concerne la routine des lunchs et des réveils très tôt, souligne notre blogueuse jeux, mère de trois enfants, Isabelle Goupil-Sormany.

Plaisir et positivisme

1. La rentrée peut être synonyme de retour à la routine monotone, à l’infinie préparation des lunchs et à la lourdeur des périodes de devoirs, prévient notre experte Laury Boisvert, coach familiale. Évidemment, une perception négative de cette transition viendra teinter votre attitude qui influencera ensuite celle de votre enfant. Portez donc votre attention sur les éléments positifs de la rentrée : la joie que les retrouvailles procurent, les nouveaux apprentissages, l’odeur des cahiers neufs, les défis à relever, etc. Qui a dit que la rentrée doit être ennuyeuse? Mettez-y du piquant!

2. Ne faites jamais preuve de négativisme par rapport à l’école devant votre enfant. Il faut plutôt lui montrer à quel point la rentrée est un moment heureux, rappelle l'équipe de Succès Scolaire. Parlez-lui de ce que signifiait la rentrée pour vous : « Même si j’aimais les vacances, j’avais toujours hâte de recommencer l’école pour voir mes amis et découvrir qui était mon professeur. Ça me rappelle de bons souvenirs. » Et si la rentrée vous stressait (et vous stresse encore!), essayez de ne pas lui transmettre votre stress. 

Lâcher prise

1. Dans toutes vos préparations, y compris le jour J, cherchez le plaisir et la joie plutôt que l’efficacité, recommande notre blogueuse France Paradis, orthopédagogue et conférencière. Tout le monde arrive en même temps à la rentrée, de toute façon et ce qui compte, à la fin de notre vie, c’est la façon dont on y arrive. Par exemple, vous pouvez arrêter de faire des kilomètres pour des trombones no 11 et prendre les numéros 2 car vous savez quoi? Ça ne fait aucune différence. 

2. Il faut lâcher prise! Pas d’attentes, pas de déception et donc, pas de stress, dit l'humoriste et maman de quatre enfants, Emilie Ouellette. C’est comme ça que je vis ma parentalité. Je traverse la rentrée scolaire avec humour. Je fais comme si de rien était, comme si c’était un jour comme les autres, mais avec beaucoup d’excitation dans l’air. 

Au final, on se rend bien compte que l’on ressent toutes (à des degrés différents) les impacts du retour en classe. L’essentiel réside dans la manière de l’aborder et… de prendre cela un jour à la fois. Bonne rentée 2017!

Par Annie Harvey

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Courez la chance de gagner le tout nouveau tire-lait Sonata de Medela

Découvrez votre plein potentiel d’expression!

Nos Concours

L’Enfantillon fait peau neuve!

Une version revampée de la boutique en ligne verra le jour, sous peu

Gagnez un forfait familial pour Disney sur glace – La Reine des Neiges

Un univers féérique à découvrir en compagnie de personnages grandeur nature!

Commentaires