Vie scolaire

Développer la mémoire des enfants

La mémoire, quand on s’en sert bien, permet de gérer toutes les informations qu’on reçoit, une méthode essentielle pour bien apprendre. Stratégies pour développer la mémoire de nos enfants.

Écrire le mot « chapeau » fait appel à notre mémoire. Même chez les adultes. Mais pour l’enfant, pour apprendre comment l’écrire et se souvenir de la bonne orthographe, il lui faudra utiliser des stratégies précises pour que sa mémoire retrouve bien le chemin menant au mot voulu : des stratégies de mémoire visuelle (photographier le mot, se rappeler de comment il l’a vu dans un livre, etc.), mémoire auditive (séparer les syllabes, répéter le mot à voix haute, etc.) et mémoire motrice (l’avoir écrit plusieurs fois en le recopiant, par exemple).

Comment fonctionne la mémoire?

À tout âge, il est possible d’augmenter sa capacité à mémoriser des informations, à moins d’être victimes de lésions ou de troubles neurologiques.

Voici les deux mécanismes importants de notre mémoire

  • Stocker les informations, c’est-à-dire emmagasiner et classer les informations (les encoder, les trier, les associer, utiliser les images mentales, etc.).
  • Retrouver, c’est-à-dire repêcher l’information là où elle se trouve afin de l’utiliser.

Germain Duclos utilise une image pour mieux illustrer le processus et fait l’analogie entre notre mémoire et le travail d’une bibliothécaire. « Dans le stockage des livres, le bibliothécaire doit utiliser des systèmes de classification, de cotes et de références pour être efficace. C’est le même phénomène pour la mémoire. En effet, le stockage de l’information et des connaissances doit être bien organisé pour que le repêchage soit facile. Pour retrouver des souvenirs et des renseignements dans sa mémoire, il faut des stratégies ou des moyens, et ceux-ci sont efficaces si, au préalable, le stockage de ces souvenirs a été bien organisé. »

Les images mentales

Associer une image à une information est un processus qui permet, entre autres, une vie imaginaire riche, mais est aussi à la base d’une foule d’apprentissages. « Les images mentales donnent un sens à ce que l’on apprend et permettent de conserver les connaissances longtemps. Par exemple, lorsqu’un enfant lit, il met des images mentales sur des mots et, lorsqu’il écrit, il met des mots sur des images mentales. 

Ce n’est pas tant par son contenu que la lecture est si motivante et source de plaisir que par les images mentales qu’elle permet d’évoquer. On ne peut pas favoriser la mémoire chez son enfant sans l’inciter à évoquer des images mentales », écrit Germain Duclos dans le livre Guider mon enfant dans sa vie scolaire (éditions Sainte-Justine).

Autour de 18 mois, les enfants commencent à reproduire, dans leur tête, des images mentales. Ils arrivent peu à peu à se représenter des objets ou des notions qu’ils ne voient pas réellement. Entre autres, c’est ainsi qu’ils arrivent à mieux supporter l’absence de leurs parents. 

Trucs de maman

Par exemple, pour retenir le nom des planètes du système solaire (Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune), on leur apprend une phrase clé :

Mercredi, Viendras-Tu Manger avec Jean Sur Une Nappe

Ou

Mon Vieux Toutou Médor Joue Sur Un Nuage

On peut inventer ce genre de phrase amusante pour retenir une foule de séries (les exceptions orthographiques, les pays, les capitales, etc.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Passez du temps de qualité au Zoo de Granby!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires