Vie scolaire

Fixer des objectifs réalistes à l’ensemble des membres de la famille

Youpi! C’est la rentrée! Bon, peut-être que ce ne sont pas tous qui vivent cette transition annuelle avec autant d’enthousiasme que moi…

Pour ma part, la rentrée scolaire, c’est un peu comme le premier de l’an : une phase de renouveau, de départ à neuf, de projets qui fourmillent et de mille et une possibilités.

On veut souvent partir l’année scolaire du bon pied en mettant en place des nouvelles stratégies pour égayer et faciliter notre quotidien.

Pour éviter de vivre de la déception et de la démotivation, mieux vaut bien se préparer. Et cette préparation commence d’abord et avant tout par : se fixer des objectifs réalistes.

Comment se fixer des objectifs réalistes?

Partir d’abord de ses besoins, intérêts et envies puis, prioriser. Parce que non, on ne pourra pas TOUT mener de front en même temps. En fait, peut-être y arrivera-t-on durant une semaine ou deux mais ensuite, on se découragera devant l’immensité de la tâche et on abandonnera. Pas super bon pour la motivation, n’est-ce pas?

Aussi, il est primordial de cibler ses forces – c’est celles qu’on va utiliser pour relever les défis fixés – ainsi que nos limites – ce qu’on vise à améliorer, finalement.

En ciblant tout cela, on s’assure un maximum de motivation pour se mettre en action mais aussi, de la persévérance pour maintenir les efforts au long cours.

Quelques exemples de moyens à mettre en place pour atteindre nos objectifs

Si, par exemple, on souhaite améliorer la communication au sein de la famille, on pourrait privilégier un moment fixe dans la semaine pour mettre sur pied un petit « conseil de famille ». Ce moment de discussion nous permettra de parler de ce qu’on aimé et moins apprécié de notre semaine, par exemple, en plus de faire des suggestions sur ce qui pourrait être mis en place pour améliorer le bien-être de tous.

Si un de nos objectifs est de passer moins de temps à faire du $?&&# de ménage, on pourrait, en famille, répartir les tâches ménagères. On implique les enfants à la hauteur de leurs capacités dans le processus et tout le monde est content de vivre dans une maison (quand même) propre et rangée. Yé!

Pour mieux prendre soin de notre santé mentale, on pourrait aussi penser à instaurer une période de relaxation quotidienne de quelques minutes seulement (on se rappelle, objectif réaliste). Par exemple, on pourrait choisir de commencer par cinq minutes de calme dans une pièce qui nous est agréable puis, augmenter graduellement au fil du temps.

Pourquoi ne pas prévoir un petit moment en amoureux mensuellement? Ou tenter d’être plus constant dans la routine du soir, par exemple?

Bref, plein de petites choses du quotidien peuvent évidemment être améliorées dans un but ultime : notre mieux-être à tous.

Mais on se rappelle d’y aller une étape à la fois afin de prendre le temps d’apprécier ses efforts et réussites puis, de rectifier le tir en cas de besoin.

Stéphanie Deslauriers

Psychoéducatrice

Stéphanie Deslauriers est psychoéducatrice de formation et auteure de passion. Depuis 2012, elle a publié plusieurs livres, dont un qui a remporté le Grand Prix du Livre de la Montérégie 2015. Elle se promène à travers le Canada pour animer formations et conférences. Peut-être l'avez-vous aperçue sur les ondes de Télé-Québec à l’émission Format Familial, où elle participe à la chronique « Prenez un numéro » ou encore, sur les ondes de TVA et LCN afin de commenter l’actualité? Le moins qu’on puisse dire, c’est que Stéphanie déborde d’énergie et d’inspiration.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires