Vacances

Partir en vacances sans bébé

Les mères ont tendance à oublier qu’avant de devenir mamans, elles étaient la moitié d’un couple, et surtout, qu’elles étaient, sont et seront toujours des femmes. Si nos enfants ont des besoins de base à combler, c’est tout aussi vrai pour nous... Se reposer et prendre un peu de recul, ça fait du bien. Parfois, ça permet de redevenir zen et calmes.

Même si se séparer de bébé toute une semaine peut sembler angoissant, ce temps de repos pour se retrouver en couple a des avantages: une maman reposée et heureuse, un papa qui a les yeux brillants et qui est moins stressé, un couple qui prend le temps de se parler et de se rapprocher... Les raisons de partir sont multiples et les bénéfices le sont tout autant.

Si vous allaitez, mais que vous sentez que vous avez besoin de prendre un peu de temps pour vous, il est toujours possible d’extraire votre lait et de congeler des sacs de lait maternel pour la période d’absence. Il s’agit de le planifier, en initiant bébé au biberon avant vos vacances, si ce n’est pas déjà fait.
Choisir des personnes de confiance

Confier ses enfants à quelqu’un d’autre demande une confiance énorme. Si vous n’êtes pas à l’aise de laisser vos enfants aux soins d’une autre personne, c’est certain que vous ne profiterez pas de vos vacances. C’est donc important de choisir des personnes de confiance, comme les grands-parents, la famille élargie ou des amis de longue date qui respectent vos valeurs.

En plus, vos enfants aussi seront en vacances, puisqu’ils profiteront de nouvelles interactions qui leur permettront de créer de beaux liens avec d’autres adultes, de vivre de nouvelles expériences et, dans le cas des plus vieux, de pouvoir tout vous raconter par la suite.

Comment bien se préparer?

Une bonne préparation permet de gérer l’angoisse et les insécurités qui vous envahissent à l’idée de laisser votre bébé pour une longue période. Si votre enfant est en âge de comprendre, c’est une bonne idée de lui parler du voyage afin qu’il ait le temps d’assimiler cette séparation et la garde par quelqu’un d’autre, peut-être dans un autre environnement moins familier. D’ailleurs, penser à prendre des notes sur sa routine, ses préférences, son état de santé, son alimentation, etc. que vous remettrez aux personnes qui s’occuperont de lui pour qu’ils aient des balises claires et savoir comment s’orienter si un incident arrive. Comme l’adage le dit si bien « Mieux vaut prévenir que guérir. »

Conseils de préparation

  • Faites un plan et un horaire des habitudes quotidiennes de votre enfant. N’oubliez pas d’y inclure toutes les coordonnées en cas d’urgence ainsi que tous les documents nécessaires.
  • Si c’est possible, faites garder votre enfant à la maison, dans son environnement. Sa routine et ses repères auront plus de chances d’être respectés, rendant la séparation plus facile.
  • Si votre enfant est plus vieux, remettez-lui un calendrier qui indique la date de votre départ et la date de votre retour en lui demandant d’écrire un X chaque jour. Cette technique pourra l’aider à visualiser votre retour et à se sentir plus rassuré.
  • Préparez des réserves des préférés de votre enfant : livres, films, jeux, toutous, repas, collations. Tout ce qui est familier est rassurant pour les enfants!
Même si on préfèrerait ne pas y penser, il est toujours possible qu’un accident grave arrive en notre absence. Pour que les personnes qui s’occupent de votre enfant puissent agir selon les circonstances, il est conseillé de signer une procuration afin qu’ils puissent prendre les décisions qui s’imposent en votre absence.
Quand on s’ennuie trop

Ce n’est pas parce qu’on a décidé de partir en vacances sans les enfants qu’on oublie qu’on est une maman! Soyez rassurée, c’est normal de s’ennuyer de ses enfants en voyage, le contraire serait même étonnant. Vous n’êtes pas la seule mère à anticiper ces moments de séparation, surtout la première fois.

Vous pouvez faciliter la transition et rendre ces moments un peu moins intenses en suivant quelques conseils.

  • Si bébé est encore très jeune, pourquoi ne pas y aller graduellement? Commencez par partir une nuit, puis augmentez graduellement le nombre de jours d’absence selon votre confort et celui de votre bébé.
  • Apportez des photos de vos enfants en voyage sans gêne! Vous pourrez ainsi les regarder quand ils vous manquent un peu trop. Les appareils mobiles permettent d’en stocker une bonne quantité!
  • Un appel téléphonique ou une session de Skype quelques fois dans la semaine peut faire la différence pour rassurer maman! Même si bébé est jeune, ce n’est pas grave! Entendre ses petits « gagaga » aura le don de vous attendrir et de vous calmer.
Un compromis

Pour celles qui ne peuvent envisager un voyage sans leurs enfants, mais qui ont tout de même besoin de décrocher, pourquoi ne pas considérer un compromis en planifiant un voyage familial auquel d’autres membres de la famille participeraient? De cette façon, vous pourrez faire des activités familiales avec les enfants, mais quand même prévoir quelques sorties de couple plus relaxantes. De plus, vous aurez l’occasion de passer du temps de qualité avec votre famille élargie, chose que plusieurs n’ont plus le temps de faire aujourd’hui. Tout le monde est alors gagnant!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 désinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac à dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires