Vacances

Les dangers des insectes

On est chanceux au Québec de ne pas avoir d'insectes qui sécrètent du venin mortel. Mais saviez-vous qu’une piqûre peut déclencher une réaction allergique importante ou même une infection grave?

Les insectes piqueurs

Quand on entend un bourdonnement, on a tendance à s'éloigner le plus rapidement possible pour ne pas se faire piquer. Et on a raison de le faire puisque la plupart des réactions allergiques en Amérique du Nord sont causées par la guêpe jaune et les frelons, suivies de près par les abeilles et les bourdons. Ces réactions allergiques peuvent être locales (à l'endroit de la piqûre) ou être plus graves, comme le déclenchement d'une crise d'asthme, le blocage des voies respiratoires et même un arrêt respiratoire.

Même si votre enfant n'est pas allergique à ces insectes, la piqûre elle-même demeure douloureuse et inconfortable puisqu'elle cause des démangeaisons et un gonflement ou une rougeur.

Les insectes mordeurs

Les insectes mordeurs sont ceux qui mordent la peau et qui sucent le sang. Dans cette catégorie on retrouve les moustiques, mais il y a aussi les tiques, les punaises, les puces et certaines sortes de mouches, surtout celles qu'on retrouve en forêts. Sans être venimeuse, leur salive s'introduit dans l'organisme et peut irriter, déclencher une réaction allergique ou même provoquer une infection dangereuse comme le virus du Nil occidental, le paludisme et la maladie de Lyme.

Le virus du Nil occidental
Le virus du Nil occidental qui est présent au Québec depuis 2002 survient à la suite d’une piqûre d'un moustique infecté. La majorité des personnes infectées (80 %) ne développent aucun symptôme. Dans les cas légers, les symptômes ressemblent à ceux d'une grippe (fièvre, maux de tête, douleurs physiques). Dans les cas plus graves (1 % des cas), la personne peut développer une méningite, une encéphalite ou une paralysie.

Au cours de l’année 2014, 6 cas confirmés d’infection par le VNO ont été déclarés chez des résidents du Québec, dont 5 avec atteintes neurologiques. Ces cas sont survenus dans les régions de Montréal, de la Montérégie et de Lanaudière.

La maladie de Lyme
La maladie de Lyme est transmise par la morsure de tiques à pattes noires infectées, qui sont présentes au Québec, surtout en Montérégie, en Mauricie, au Centre-du-Québec et en Estrie. Durant l’année 2014, 63 personnes ont contracté la maladie de Lyme au Québec. La réaction commence par une rougeur de 5 cm autour de la piqûre, de la fatigue, de la fièvre et des douleurs physiques, dont une raideur à la nuque. Si la maladie n'est pas traitée rapidement par antibiotiques, les symptômes évoluent et peuvent inclure des palpitations cardiaques, des maux de tête, des troubles du système nerveux (paralysie), de l'arthrite, etc. Comme la tique reste accrochée à la peau durant 72 heures, il est possible de la voir et de la retirer avec une pince à épiler. Voici d'ailleurs un lien qui explique bien comment faire pour retirer une tique. En cas de doute devant une rougeur de grande envergure autour d'une piqûre, consultez un médecin rapidement.

Le paludisme (malaria)
La malaria est également causée par la piqûre d’un moustique infecté. Une personne ayant ce virus qui n'est pas présent au Québec, mais qui l'est dans plusieurs régions du monde présente des douleurs abdominales, de la fièvre, des problèmes intestinaux et une baisse de la pression artérielle. Dans les cas plus graves, la personne développe une anémie, perd conscience ou tombe dans le coma. Si la maladie est diagnostiquée rapidement et traitée adéquatement, une guérison complète est possible.

En 2013, Le Journal de Montréal annonçait qu'une nouvelle chenille – connue sous le nom de chenille processionnaire – avait fait son arrivée au Québec. Originaire d'Europe, cette chenille de couleur grise et orange se tient près des arbres et en groupe. Elle est dangereuse parce qu'elle a des poils qui libèrent une substance toxique qui peut causer des démangeaisons sévères, une grosse enflure et même des difficultés respiratoires. Mais l'Insectarium de Montréal affirme qu'à ce jour la processionnaire n'a pas été observée au Québec. Certaines chenilles peuvent cependant représenter un danger parce que leurs sécrétions sont toxiques. Mieux vaut donc éviter de laisser vos enfants jouer avec des chenilles, même si elles ont l'air adorables!
Prévenir les piqûres et morsures d'insectes
  • Portez des sandales ou des chaussures à l'extérieur.
  • Portez des vêtements longs et aux couleurs claires.
  • Évitez de porter du parfum.
  • Portez un chapeau.
  • Recouvrez la poussette de bébé d’une moustiquaire. Vous pouvez également recouvrir son parc et sa couchette au besoin.
  • Appliquez un bon chasse-moustique qui contient du DEET et qui est conçu pour les enfants.
  • Conservez votre nourriture et vos boissons dans des plats et contenants fermés hermétiquement.
  • Gardez les poubelles fermées.
  • Détruisez les nids qui se trouvent sur votre terrain.
  • Enlevez les branches, herbes et débris qui se trouvent près des entrées de la maison et là où vos enfants jouent.
  • L’eau stagnante est le paradis des insectes : videz régulièrement les objets qui accumulent l’eau de pluie sur votre terrain.

 

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 6 – Juste pour rire

Gagnez une paire de billets VIP pour la comédie musicale Mamma Mia!

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Stodal® : le sirop à toujours avoir à porter de la main!

Gagnez une bouteille de fabuleux sirop pour la toux.

Commentaires