Garderies

Bébé commence la garderie

Vous êtes en congé de maternité, mais une réalité future vous préoccupe tout de même en ce moment : bientôt ce sera le début de votre petit dans le grand monde des garderies. Cela vous angoisse comme parent et c’est normal! Cela lui fera vivre de grands chamboulements dans sa vie de tout-petit et assurément, ce sera une période qui vous fera vivre de fortes émotions à tous les deux!

Première « rentrée » à préparer!

Votre tout-petit commencera la garderie pour la première fois dans quelques jours, quelques semaines, quelques mois? Pour lui, ce sera une expérience riche en stimulations de toutes sortes : il aura à s’adapter à un environnement rempli de couleurs, d’odeurs et de sons nouveaux, à créer un lien d’attachement avec une éducatrice qu’il ne connaît pas encore et à s’adapter à la présence d’autres enfants qui partageront le temps et l’attention d’un adulte avec lui.

Pour vous ce sera aussi toute une adaptation. Votre tout-petit, que vous gardez précieusement sous votre aile depuis sa naissance, fera son entrée dans le « vrai » monde. Vous aurez à apprendre à vous détacher de lui, à faire confiance, à apprivoiser l’idée qu’une autre personne que vous puisse en prendre bien soin, à accepter aussi que les choses ne soient pas faites exactement comme vous le feriez vous-même. Ouf! C’est un gros travail de lâcher-prise, n’est-ce pas?

Alors, voilà! Vous avez trouvé un milieu de garde pour votre chérubin! Vous avez pris soin d’aller visiter l’endroit avec lui avant sa première journée, question qu’il prenne contact avec ce nouvel environnement en votre présence. Vous avez aussi posé toutes les questions qui vous chicotaient l’esprit, préparé et identifié avec amour tout le matériel et complété les informations nécessaires sur les habitudes de votre bébé et là c’est vrai, la grande aventure commence!

On y va doucement

Sachez d’abord qu’une intégration graduelle, mais stable permettra à votre enfant de s’habituer en douceur à cette toute nouvelle expérience. À noter que dans les CPE, garderies et milieux familiaux subventionnés, on considère que 4 heures de garde suffisent pour qu’une place soit statistiquement occupée pour la journée. Vous n’avez donc pas à y laisser votre enfant pour 8 ou 9 heures dès les premières journées ou semaines.

Si c’est possible, commencez par laisser votre tout-petit pour des demi-journées, deux à trois fois par semaine puis augmentez graduellement le nombre d’heures et de journées de présence à la garderie. Comme l’enfant en bas âge n’a pas une mémoire à long terme très développée, ce sera plus facile pour lui si vous privilégiez des journées rapprochées (lundi, mardi, mercredi par exemple) à des journées entrecoupées (lundi, mercredi, vendredi). L’intégration « idéale », jusqu’à la fréquentation de cinq journées complètes, se fera sur quatre à six semaines.

Le jour J

Dès le réveil, votre enfant sentira que sa routine est chamboulée. Maman semble plus pressée qu’à l’habitude, plus nerveuse aussi. Elle va et vient, prépare un sac, avale sa rôtie sur le coin du comptoir. Il sait qu’il se passe quelque chose. Parlez-lui! Expliquez-lui ce qui arrive, comment la journée se déroulera, même si votre enfant n’a que quelques mois. C’est fou comme le son de votre voix  l’apaisera… Et parler vous aidera aussi à mieux assimiler cette nouvelle réalité qui commence pour vous!

Pleurs et séparation difficile

Durant les premières journées de garderie, il est bien possible que votre enfant pleure (et vous aussi!) et c’est tout à fait normal! Vous passerez probablement des moments bien angoissants chacun de votre côté. Que vous soyez à la maison ou au travail, votre cœur n’y sera probablement pas… Essayez de vous changer les idées, profitez de ce petit moment sans enfant pour faire une activité que vous aimez et rassurez-vous au besoin en téléphonant à la garderie. Soyez sans crainte, les gens qui y travaillent sont habitués aux appels de parents inquiets au moment de l’intégration de nouveaux petits amis!

Il peut aussi arriver que votre enfant vive une ou deux premières journées où tout se passe à merveille — il est curieux et en pleine découverte de la nouveauté — et que cela devienne plus difficile après quelques jours. Il réalise alors que cette « nouveauté » est là pour de bon et que maman, elle, n’est plus là auprès de lui. La peur de l’abandon prend alors le dessus sur l’attrait des découvertes. Même si c’est difficile pour vous, soyez rassurante. Votre enfant ressent vos émotions, les positives comme les négatives!

Même s’il est petit et qu’il ne comprend pas tout ce que vous lui dites, préparez-le en lui parlant de la garderie, de ce qu'on peut y faire d'amusant et de ce que vous-même allez faire durant la journée. Dites-lui que vous reviendrez le chercher en lui fixant des repères dans le temps (avant le dîner, après le dodo, etc.). Parlez aussi à l’éducatrice en sa présence, ça lui démontrera la confiance que vous lui portez. Et ça vous rassurera sur le lien qu’elle aussi est en train de développer avec votre enfant.

Enfin, il est aussi possible que votre tout-petit pleure lorsqu'il vous reverra à la fin de la période. Votre enfant vous exprime ce qu’il ressent, et c’est très sain! Dites-lui que vous le comprenez et mettez des mots sur ses émotions (« Tu étais triste de voir que maman n’était plus là, mais tu vois, je suis revenue. À moi aussi, tu m’as manqué! »). À la maison, parlez de la garderie. Affichez ses dessins, bricolages et autres réalisations, ou des photos de lui avec son éducatrice, dans son petit univers. Et surtout, dites-lui que vous êtes fier de lui!

Graduellement, son éducatrice deviendra significative pour lui et sa présence deviendra sécurisante. C’est alors remplie de fierté, mais tout de même avec un petit pincement au cœur, que vous verrez bientôt votre « bébé » vous quitter le matin le sourire aux lèvres pour rejoindre son éducatrice et ses nouveaux amis!

Lectures inspirantes

Dans le Voyage dans les centres de la petite enfance de Diane Daniel (Éditions de l'Homme, 2003), vous trouvez une foule d’informations sur l’univers des Centres de la petite enfance, des conseils pratiques pour mieux vivre la période d’intégration et de séparation d’avec son parent et accompagner le petit dans cette nouvelle expérience. ISBN : 9782761918299 - Ce livre n'est plus disponible en librairie, mais vous le retrouverez peut-être à votre bibliothèque.

Avec votre tout-petit (1 an et plus), plongez dans l’univers de Cajoline qui vit avec un peu d’appréhension sa première journée de garderie. Contre toute attente, elle y fera de belles découvertes de chouettes rencontres!
Cajoline : À la garderie de François Daxhelet, Boomerang Jeunesse, 2013, ISBN : 9782895951179, 7,95 $

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Passez du temps de qualité au Zoo de Granby!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires