Santé

Dépistage de la dépression postpartum

Il serait important d'augmenter le dépistage de la dépression postpartum puisqu'il y a beaucoup de femmes qui ont besoin d’être identifiées et traitées.

Les médecins devraient dépister régulièrement les nouvelles mères pendant l’année suivant un accouchement afin de mieux relever les symptômes d’une dépression postpartum, disent les chercheurs du centre médical de l’Université de Rochester. « Si vous ne faites qu’un dépistage précoce ou un seul dépistage, vous manquerez quelques cas », a affirmé la Dre Linda Chaudron, professeure adjointe de psychiatrie, de pédiatrie et d’obstétrique et de gynécologie au centre médical et directrice d’une série d’études portant sur la dépression postpartum.

Une femme sur 3

La Dre Chaudron et son équipe de recherche a récemment analysé les dossiers d’une clinique pédiatrique qui a recours à un questionnaire courant pour dépister les femmes à risque de dépression postpartum. Parmi les femmes ayant obtenu un résultat élevé sur une échelle d’évaluation de la dépression postpartum, 26 pour cent d’entre elles ne sont devenues hautement symptomatiques qu’après trois mois, alors que 33 pour cent d’entre elles ont présenté des symptômes pendant toute l’année. Les résultats de cette étude ont été publiés dans le numéro de juillet/août 2006 de la revue Ambulatory Pediatrics. « J’ai été étonnée par le pourcentage élevé de femmes qui étaient déprimées pendant toute l’année », a dit la Dre Chaudron. « Grâce à l’augmentation de l’attention portée au dépistage, nous devrions avoir une meilleure idée des moments opportuns pour faire le dépistage, a-t-elle ajouté. Il y a beaucoup plus de femmes qui ont besoin d’être identifiées et traitées. »

Les pédiatres et les autres médecins qui font traiter les nouvelles mères atteintes de dépression pourront aider à suivre le progrès de ces dernières, même lorsqu’elles suivent un traitement. « Ils devraient se renseigner sur l’état de la mère et la qualité du traitement qu’elle reçoit », a insisté la Dre Chaudron. Cette étude est limitée, car les dossiers évalués ne portent que sur 49 mères. Il n’empêche que cette analyse a permis de souligner que les femmes risquent de présenter de nouveaux symptômes plus tard dans l’année et de rester symptomatiques pendant plusieurs mois, a précisé l’experte.

Les symptômes de la dépression postpartum comprennent la tristesse, la léthargie, un sentiment de désespoir, des perturbations du sommeil ou de l’appétit, un manque d’intérêt pour le bébé, des pleurs incontrôlables, des sautes d’humeur et une peur de faire du mal au bébé. Plusieurs mères se disent également très anxieuses.

La dépression postpartum se distingue du « baby blues », qui est une dépression légère de courte durée qui survient pendant les premiers jours ou les premières semaines suivant un accouchement. La dépression postpartum touche une femme sur huit et dure plus de deux semaines. Elle peut perturber la vie quotidienne pendant longtemps.

Traitement

Les médicaments et les psychothérapies axées sur la discussion sont des traitements efficaces de la dépression postpartum. « Les groupes d’entraide peuvent également atténuer l’isolement et le stigmate que les mères déprimées risquent d’éprouver », a dit la Dre Chaudron. Il faut comprendre la dépression postpartum pour améliorer les soins prodigués aux femmes et aux enfants. La Dre Chaudron et ses collègues mènent actuellement une série d’études qui consistent, entre autres, à examiner l’évolution de la dépression postpartum, à explorer la relation entre la dépression postpartum et l’anxiété et à évaluer l’utilisation d’un antidépresseur pour le traitement de la dépression postpartum.

Source: University of Rochester Medical Center

Cet article est fourni par les spécialistes de la santé des femmes du Women’s College Hospital. Pour en savoir plus sur la santé des femmes, consultez : Femmesensante.ca. © 2000-2006 Women's College Hospital.

Femmesensante.ca

Cet article est fourni par les spécialistes de la santé des femmes du Women’s College Hospital. Pour en savoir plus sur la santé des femmes, consultez : Femmesensante.ca. © 2000-2013 Women's College Hospital.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Dormez en toute quiétude grâce à Angelcare

Gagnez un moniteur de mouvements respiratoires pour bébé avec video

Nos Concours

La meilleure routine de soins contre l’eczéma à gagner!

Gagnez la routine de soins Exomega Control

Moins c’est sucré, mieux c’est!

Gagnez deux certificats cadeaux de produits IÖGO nano

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires