Santé

Les enfants face aux événements stressants

Les enfants plus âgés (de 7 à 11 ans)

Les enfants plus âgés peuvent aussi être bouleversés après un événement stressant. À cet âge, un enfant qui exprime ses peurs et son anxiété montre qu'il est conscient du danger possible pour lui, sa famille et ses amis. Des craintes réelles ou imaginaires qui semblent n'avoir aucun rapport avec les événements peuvent aussi surgir.

Voici quelques réactions courantes des enfants :

  • Crainte que des événements semblables se produisent
  • Peur du bruit ou de la noirceur
  • Rivalités et chicanes entre frères et soeurs ou entre amis
  • Maux de tête
  • Troubles du sommeil, comme des cauchemars
  • Troubles alimentaires et maux de ventre
  • Colère et irritabilité
  • Nervosité
  • Pleurs
  • Retrait
  • Réapparition de comportements comme mouiller son lit, sucer son pouce et s'agripper 
Comment les aider ?

Prenez les craintes des enfants au sérieux. N'obligez pas un enfant à être brave.

Respectez ses émotions et essayez de le comprendre. Un enfant qui a peur a vraiment peur. Ne vous fâchez pas ou ne vous moquez pas de lui. Évitez de dire : « C'est ridicule d'avoir peur ». Se faire dire que c'est normal et naturel d'avoir peur est réconfortant pour un enfant. Dites-lui qu'il est en sécurité.

Écoutez ce que les enfants ont à dire à propos de leurs craintes, de leurs émotions ou de leurs réflexions à l'égard de ce qui est arrivé. Demandez-leur régulièrement comment ils vont. Ce faisant, vous les aiderez à mieux comprendre la situation et à faire face à leurs émotions. Ils pourront ainsi exprimer des craintes non fondées, vous donnant alors la possibilité de discuter de leurs peurs et de les rassurer. Si possible, faites participer toute la famille à la discussion.

Expliquez de votre mieux les événements. Les enfants, comme les adultes, sont plus effrayés lorsqu'ils ne comprennent pas ce qui se passe autour d'eux. Les adultes doivent s'efforcer de tenir les enfants bien informés sur les événements passés et futurs. Sachez reconnaître l'aspect effrayant d'une situation. Si vous ne connaissez pas la réponse à leurs questions, il n'y a rien de mal à dire qu'il y a certaines choses qui vous échappent.

Rassurez-les. Les enfants ont habituellement besoin de se faire dire qu'ils sont en sécurité. Ils ont besoin de savoir que les gens font tout ce qu'ils peuvent pour que notre pays et notre monde soient en sécurité.

Les parents, les autres membres de la famille et les autres adultes sont des modèles de comportement pour les enfants. Il est important que les enfants sachent ce que vous pensez et comment vous vous sentez. Ils se sentent moins isolés s'ils voient que leurs émotions sont semblables aux vôtres. Il est cependant important de ne pas les accabler. Si vous êtes trop bouleversé, il est préférable de partager vos réactions avec un autre adulte.

Quand chercher de l'aide?

Les enfants sont incroyablement pleins de ressources et s'adaptent facilement. Les parents peuvent les aider à surmonter leurs craintes et leurs sentiments d'angoisse à la suite d'événements stressants. Toutefois, il peut être utile de demander l'aide d'un professionnel si un enfant affiche des changements de comportement importants qui se poursuivent dans les semaines ou les mois suivant l'événement, par exemple :

  • Comportement inhabituel ou incorrect à la maison, à l'école ou en société
  • Problèmes d'apprentissage accrus et difficulté à se concentrer
  • Crises de colère fréquentes
  • Délaissement des activités sociales habituelles ou des jeux avec d'autres enfants
  • Regard perdu pendant de longues périodes
  • Cauchemars fréquents ou autres troubles du sommeil
  • Problèmes physiques comme la nausée et les maux de tête
  • Changement d'appétit, gain ou perte de poids
  • Anxiété et peur exagérées
  • Tristesse ou dépression
  • Tendance à parler souvent de la mort pendant de plus longues périodes et de façon plus détaillée que les autres enfants du même âge qui vivent la même situation
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires