Santé

L'importance de l'amitié pendant l'enfance

L’amitié avant 2 ans

Depuis sa naissance, bébé a tissé des liens d’attachement avec ses parents et sa fratrie. Même s’il est en contact avec d’autres enfants, à la garderie par exemple, il n’a pas, à proprement parlé, tisser des liens d’amitié. « Entre 0 et 2 ans, c’est la période du jeu parallèle », dit Stéphane Cantin, professeur agrégé à l’école de psychoéducation de l’Université de Montréal. Ainsi, même si l’enfant est entouré « d’amis », ces derniers vont plutôt jouer un à côté de l’autre sans nécessairement se parler. « Ce sera beaucoup d’apprentissage par imitation. Ce n’est pas encore de l’amitié », souligne M. Cantin.  

L’amitié à partir de 3 ans

C’est vers l’âge de 3 ans que les enfants vont développer leurs premiers véritables liens d’amitié. « L’amitié est un accord réciproque entre deux personnes. C’est un choix qui doit être partagé », affirme Stéphane Cantin. C’est donc vers 3 ans que les enfants commencent à être capables de nous identifier qui sont leurs amis… et que ces choix sont véritablement réciproques 

Qui dit réciproques ne dit pas nécessairement stables. En effet, avant 6-7 ans, les liens d’amitié peuvent parfois nous sembler un peu farfelus. Qui n’a jamais entendu un « c’est mon meilleur ami » après une séance de jeu au parc avec un enfant rencontré sur les lieux quelques minutes plus tôt? Et que dire du « ce n’est plus mon ami » après une prise de bec sans réel fondement? 

À travers les âges, l’amitié se taillera une place de plus en plus importante dans la vie de nos enfants, et deviendra par le fait même de plus en plus stable. Jusqu’à 10 ans, pour les enfants, l’important sera de faire partie d’un groupe, d’être avec les autres. Plus tard, vers 10-12 ans, l’importance sera plutôt accordée aux amis en tant que source de soutien social et de reconnaissance. « Les amis deviennent le centre de la vie, plus que le groupe », affirme M. Cantin.

Pourquoi l’amitié est-elle si importante?

L’amitié est essentielle dans la vie de nos enfants, notamment parce qu’elle permet de développer une foule d’habiletés sociales. Parmi celles-ci : l’art de la négociation, le respect de l’autre, le contrôle de son comportement et de ses émotions, la sensibilité aux émotions de l’autre, la gestion de conflits, la coopération, etc. « C’est en interagissant avec des amis qu’on peaufine ces habiletés sociales » affirme Stéphane Cantin.

L’amitié est également une forme de soutien social. Certaines transitions de la vie seront beaucoup plus faciles à traverser avec un bon ami à ses côtés. C’est notamment le cas des rentrées scolaires. « Déjà, chez les enfants de première année, on voit qu’ils vont vivre la transition maternelle-primaire beaucoup plus facilement s’ils ont un ami dans le groupe » soutien M. Cantin. L’ami va alors jouer un rôle de soutien social. Il va être là pour réconforter, sécuriser, donner des conseils. Les enfants vont pouvoir se soutenir l’un l’autre et ainsi être moins stressés… que ce soit pour l’entrée au primaire ou au niveau secondaire.

Les parents, premier modèle

On ne pourrait le répéter assez : les parents sont les premiers modèles pour les enfants. Si on veut que nos enfants tissent des liens d’amitié profonds et véritables, on devrait commencer par le faire soi-même. Et avec tous ces bienfaits, on serait fous de ne pas le faire!

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Le Zoo Ecomuseum : découvrir les animaux d’ici!

Participez pour gagner des laisser-passer pour le Zoo Ecomuseum.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez Patati & Patata !

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 100$!

Découvrez le Méga Parc des galeries de la Capitale!

Participez pour gagner un forfait turbofun, pour toute la famille!

Commentaires