Santé

15 trucs pour éloigner la grippe

Pas touche!

Pour prévenir la transmission du virus durant ce congé des Fêtes (et en tout temps d'ailleurs!), essayez de ne pas partager d’objets que vous portez à votre bouche (tasse, bouteille d’eau, ustensiles, rouge à lèvres, etc.). Évitez aussi les bisous et les embrassades avec toute personne qui pourrait avoir la grippe ou à qui il serait dangereux de la transmettre. Le virus est peut-être déjà dans l'air!

On tousse dans le coude

On tousse dans notre coude et non en se protégeant avec la main. Ainsi, on contamine moins tout autour quand on donne la main ou qu'on touche aux objets de la vie courante.

Se laver les mains

Se laver les mains est une habitude dont on ne devrait même pas parler, tellement elle devrait aller de soi. Pour bien le faire, le ministère de la Santé du Québec a publié un guide sur la façon idéale de se laver les mains.

Prenez l'habitude de traîner avec vous des lingettes et du savon antibactérien pour des lavages de mains express quand vous êtes à l’extérieur de la maison. Toutefois, l'Association médicale canadienne (AMC) a déjà émis quelques bémols sur l’utilisation de ces produits, car elle croit qu’ils rendent les bactéries plus résistantes aux antibiotiques.

Bref, rien ne vaut le traditionnel lavage de main pour éviter la transmission du virus.

Quand se laver les mains?

  • après avoir été dans un lieu public ou à l’extérieur;
  • avant de préparer ou de manger des aliments;
  • après avoir toussé, éternué ou s’être mouché;
  • après avoir touché des animaux;
  • après être allé aux toilettes;
  • après avoir changé une couche;
  • avant et après une visite à des personnes malades;
  • avant et après avoir mis vos verres de contact.
Une assiette contre la grippe! 

Les vitamines contenues dans les fruits et les légumes sont des alliées pour combattre les virus. Mais c’est l’alimentation générale qui est déterminante sur la santé de notre système.

Consultez cet article pour en savoir plus : Renforcer le système immunitaire.

Booster son système immunitaire

Un bon système immunitaire est essentiel pour tenir à distance ou combattre le virus de la grippe. Et l’efficacité de votre système est multifactorielle. En effet, plusieurs variables viennent altérer nos défenses naturelles. Quelques tisanes et produits naturels permettent de pallier certaines de nos lacunes. Les tisanes de la Clef des champs comme Résist-thé et Grippe-thé, ou encore une tisane de sureau sont des moyens de se prémunir, tout en contribuant à bien nous hydrater. Bien sûr, ce n’est pas une solution miracle et même en suivant tout à la lettre, rien n’indique que vous serez épargnée.

Vitamine D

L’auteur du livre Prévenir et guérir la grippe, le biochimiste Thierry Souccar, estime qu’une carence en vitamine D affaiblirait le système immunitaire. Il suggère même dans son ouvrage de prendre de fortes concentrations de cette vitamine. Sans dire que c'est un moyen infaillible de prévenir la grippe à 100 %, c’est quand même une piste à considérer.

Dites oui au zinc!

Cet oligo-élément stimulerait la production des globules blancs et réduirait ensuite la capacité de reproduction des méchants virus. Un allié de choix!

Boire beaucoup d’eau

Être bien hydratée permet entre autres d’éliminer les toxines, de régulariser la température du corps et d’assurer le transport des bons nutriments. De plus, quand nous buvons suffisamment, nous sommes moins fatiguées et de fait, en étant moins stressées, on dort mieux. D’autres facteurs qui influencent notre capacité à combattre les infections.

Faire du sport! Bouger!

La pratique d’un sport ou d’une activité physique modérée quotidiennement permettrait de stimuler notre système immunitaire. De plus, bouger nous tient alertes, tonifie notre organisme et nous détend! Après avoir fait du sport, on est moins fatiguée et on dort mieux. On serait fou de s’en passer.

Ne pas fumer!

Des chercheurs associés à l’Université McMaster à Hamilton, en Ontario, estiment que la cigarette rend le système immunitaire plus faible contre une bactérie qui rend plus maligne la maladie.

Dormir suffisamment

Idéale pour récupérer et pour nous assurer d'avoir de l’énergie, une bonne nuit de sommeil nous rend aussi moins vulnérables aux maladies. Des chercheurs de l’Université Laval à Québec ont prouvé que l’insomnie affaiblissait nos défenses immunitaires. Alors, on s’offre une sieste malgré l'horaire surchargé du temps des Fêtes et on prend se couche tôt chaque fois que c'est possible.

Réduire notre consommation d’alcool

Plus facile à dire qu'à faire dans le temps des Fêtes, mais l’alcool réduit l’efficacité des globules blancs, ces petits guerriers qui combattent les infections et chassent les virus, vous rendant donc plus vulnérable aux maladies. Aussi, l’alcool entraine souvent la déshydratation, un état à proscrire, car il affaiblit aussi notre résistance.

Mieux gérer son stress

Le stress et les émotions fortes perturbent les cellules de notre système immunitaire en les empêchant, entre autres, de localiser et d’identifier les agents pathogènes. Le stress épuise donc nos bonnes réserves. Trouver des méthodes pour vous détendre chaque jour, c’est vous assurer d’une bonne santé tant mentale que physique.

Prendre soin de sa flore intestinale

La bonne santé de notre flore intestinale est recherchée afin d’avoir un système immunitaire fort et au sommet de ses capacités. Si vous devez prendre des antibiotiques, votre flore intestinale sera anéantie, car le médicament détruit toutes les bactéries, même les bonnes. Pour vous assurer d’une flore intestinale de bonne qualité, augmentez votre consommation de yogourt et de suppléments (comme le Bio-K) qui contiennent des probiotiques.

Faire un suivi familial

Remplissez un carnet de santé familial dans lequel vous noterez les petites maladies, les épisodes de fièvre, les rhumes ou les grippes de la famille pour pouvoir faire au besoin un suivi plus serré. Écrivez aussi ce que vous avez administré comme médicament. Vous aurez toutes les données en main si vous devez aller voir le médecin et n’hésiterez plus face à ses questions. Étrangement, on oublie vite les détails (degrés de fièvre, date du début, médicaments pris, etc.) et cela pourrait être important.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires