Santé

Et si aller à la selle n'était pas inné?

Les toilettes modernes ne facilitent pas la défécation, bien au contraire. Elles sont souvent trop hautes, rendant la défécation encore plus difficile. Pensez un instant à une toilette turque, cette cuvette destinée à la défécation ou miction en position accroupie, n’est-ce pas là pour nous une position inhabituelle? Pourtant, il s’agit d’une position efficace et non douloureuse pour aller à la selle.

En comparant ces deux toilettes, il semble évident que la première chose à considérer est l’importance d’une position adéquate pour aller à la selle. Pour ne citer que quelques bienfaits, adopter une bonne position réduit l’effort nécessaire pour déféquer, favorise l’évacuation complète des selles, diminue la pression exercée sur le plancher pelvien de façon à prévenir son affaiblissement, prévient ou ralentit la descente du rectum, normalise la tension artérielle dans les vaisseaux sanguins de l’anus et du rectum prévenant les troubles d’hémorroïdes, puis réduit considérablement les risques de souffrir d’une fissure anale.

Décrivons cette position

D’abord, assise, vos genoux devraient être plus hauts que vos hanches, soit en plaçant vos pieds sur un petit banc - certains sont conçus pour entrer parfaitement sous la cuvette -, soit en ayant une toilette plus basse. Si vous êtes sur une toilette plus haute et que vous n’avez pas accès à un petit banc, vous pouvez aussi pencher exagérément votre tronc vers l’avant. La position idéale se rapproche, en effet, de la position accroupie, donc pensez à une toilette turque! La position accroupie est physiologique, car elle permet la vidange efficace du côlon et du rectum dans le canal anal indépendamment de la consistance des selles, en plus de permettre la détente des muscles du plancher pelvien pour permettre une évacuation plus facile.

Ensuite, tout, mais bien tout, votre corps (jusqu’aux orteils) doit être détendu. Cela est facilité si vous vous penchez vers l’avant, placez vos coudes sur vos cuisses et relâchez votre bouche. Si vous n’êtes pas bien détendue, cela pourra créer une contraction réflexe au niveau du muscle sphincter anal, muscle responsable de la défécation volontaire par son relâchement, empêchant une évacuation efficace. Dans une mauvaise position, le rectum est angulé par rapport au canal anal (image de gauche), faisant en sorte que la selle ne peut pas être évacuée convenablement. Imaginez en plus si les selles sont dures! Alors que dans une bonne position (image de droite), l’alignement entre le rectum et l’anus est plutôt linéaire facilitant l’évacuation.

Il est aussi important de considérer la technique de poussée pour aller à la selle. Trop souvent, nous avons tendance à bloquer la respiration et à forcer très fort en espérant pouvoir évacuer les selles. Détrompez-vous, car le Valsalva, technique de poussée par le blocage de la respiration, ne crée réellement que très peu de mouvement au niveau du côlon et du rectum. Il faut plutôt favoriser une respiration profonde où l’expiration se fait en soufflant avec les lèvres un peu ouvertes. Ceci a pour but de créer une résistance et d’entraîner la contraction des abdominaux profonds, créant un mouvement plus important des selles dans les intestins vers l’anus. Il existe même des sifflets spécifiquement conçus pour provoquer la résistance idéale à l’évacuation des selles. Ne vous en faites pas, ceux-ci sont silencieux!

Donc, deux éléments sont essentiels pour favoriser une évacuation optimale des selles : la position et la technique de poussée. Que faire si vous souffrez de constipation? Ces explications sont encore plus importantes pour vous. La constipation est une difficulté ou une incapacité d’aller à la selle. Plusieurs symptômes caractérisent la constipation : une fréquence de défécation sous la normale hebdomadaire (moins de 3 fois par semaine), une impression de vidange incomplète, un besoin de pousser en bloquant la respiration, un besoin d’assister l’évacuation manuellement ou en prenant des médicaments, une consistance de selles dure et une impression de blocage à l’évacuation.

Il existe plusieurs solutions à cette problématique très répandue dans la population, mais, entre autres, il faut rééduquer votre façon d’aller à la selle. Les selles étant dures, un relâchement adéquat du plancher pelvien ainsi qu’un meilleur alignement du rectum par rapport à l’anus permettront de favoriser le passage des selles et d’en diminuer la douleur.

Êtes-vous maintenant convaincue de l’importance, pour tous, d’adopter des bonnes habitudes de défécation?

Par Douanka Gendreau, physiothérapeute, M.Sc. spécialisée en rééducation périnéale et pelvienne
Clinique Pelvi-Santé


Cette semaine
10 idées-cadeaux abordables pour les professeurs

Après une belle année avec vos enfants, les professeurs et les éducatrices méritent un petit quelque chose. Voici quelques idées pour souligner que vous appréciez leur travail même si votre budget est serré.

Donner le bain à bébé

Le bain permet bien sûr de laver votre bébé, mais c'est aussi un super moment de détente, de plaisir et de complicité.

La Semaine québécoise de la paternité

Chaque papa est unique et occupe une place déterminante dans la vie de ses enfants. On a une belle occasion de tous les célébrer à l’occasion de la Semaine québécoise de la paternité, du 14 au 20 juin 2021.

Expériences parents : la face cachée des changements de couche

Présenté par Pampers

Ô la vie de parents! À la fois idéalisée et démonisée, mais toujours remplie de surprises.

Nos Concours

Gagner une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™!

Une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™ d'une valeur de 30$!

Gagnez deux albums musicaux de La Montagne secrète!

Deux albums musicaux de La Montagne secrète d’une valeur de 22.95$ chacun!

Commentaires