Santé

Sommeil : les inconforts du jeune bébé

En cas d'infection
  • On devrait prévoir un humidificateur si l’air environnant est sec (40-50 %) et maintenir la température de la pièce autour de 20 degrés Celsius (évitant ainsi d’assécher l’air ambiant).
  • Il est aussi recommandé de faire une toilette nasale (vaporisateur nasal et poire) avant de le mettre au lit.
  • On peut aussi mettre une couverture repliée sous la tête du matelas mettant ainsi le lit en pente, favorisant une meilleure respiration. Par contre, dès que le bébé vieillit et bouge plus, il se retrouvera fréquemment dans le bas du lit, ce qui pourrait aussi nuire au sommeil.
  • Donner un bain avant de coucher votre bébé, aide aussi à dégager ses voies respiratoires et l’aidera à passer une meilleure nuit. Cela permet de liquéfier ses sécrétions et ainsi avoir une respiration plus dégagée.
  • On peut aussi administrer des analgésiques, antipyrétiques et parfois des décongestionnants adaptés selon l’âge de l’enfant. Parlez-en à votre médecin ou consultez le pharmacien. Il pourrait y avoir des contre-indications.
  • Lorsqu’il se réveille la nuit, on peut aller lui donner des soins pour améliorer sa respiration, offrir quelques gorgées d’eau… Mais si possible, il faut éviter de le rendormir en le berçant, en le mettant au sein ou toutes autres dépendances pour éviter qu’il continue à demander cette attention pour les nuits futures.

Évidemment, si son état de santé est critique et que vous êtes inquiet, vous lui accorderez toute l’attention nécessaire. Il sera alors recommandé de consulter votre médecin. Il est possible que les soins et attentions prodigués pendant la maladie fassent revenir des dépendances pour les nuits futures, mais dès que la situation de santé de votre enfant s’améliore, il est important de revenir aux mêmes habitudes d’endormissement qu’auparavant, sans associations dépendantes du parent. Et ce, autant pour le coucher du soir que la nuit. Cela peut prendre quelques nuits et tout reviendra à la normale.

Si l’état de santé de votre enfant nécessite la prise régulière ou même sporadique d’une pompe contre l’asthme (Ventolin, Flovent,…), cela pourrait entraver son sommeil. Ces médicaments ont des effets stimulants. On peut alors être vigilant quant à l’horaire des prises; il peut être conseillé de donner ces médicaments après le souper plutôt qu’avant le coucher, pour favoriser un meilleur endormissement. Évidemment, on doit s’adapter à la santé de l’enfant et donner la pompe, même la nuit, si son état se détériore.

Poussées dentaires

On peut aussi retrouver des réveils fréquents lors des poussées dentaires. On doit agir de la même façon que lors d’un rhume; soulager (analgésiques ou autres produits naturels…), sans créer une dépendance qui pourrait apporter des problèmes dans le futur. Quand votre bébé souffre de poussées dentaires, il sera maussade le jour autant que la nuit, et ce, habituellement pour quelques jours seulement.

Si le jour il va bien, il devrait aller aussi bien la nuit. Attention de ne pas recréer de mauvaises habitudes qui seront de plus en plus difficiles à faire disparaître.

 

Enfin je dors... et mes parents aussi
Par Evelyne Martello
Éditions Hôpital Sainte-Justine,
2007
ISBN : 9782896190829
14,95 $

Évelyne Martello

Infirmière spécialiste en sommeil et auteure

Diplômée de la Faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal en 1983, Evelyne Martello a travaillé comme infirmière pendant 26 ans au CHU Ste-Justine. Passant de la néonatalogie à la salle d’accouchement, elle a exercé pendant près de 15 ans comme clinicienne au centre de développement. Depuis 15 ans, elle exerce comme spécialiste du sommeil auprès de parents et de professionnels de la santé. C’est la reconnaissance de cette expertise par ses pairs qui l’a ensuite amenée à joindre en 2008 la clinique du sommeil du CH Rivière des Prairies, une clinique à vocation sur spécialisée. Evelyne a donné de nombreuses formations et conférences auprès de professionnels de la santé, notamment dans les CLSC et les centres de réadaptation, mais aussi auprès des parents par le biais des organismes communautaires et des CPE. Elle a également participé à des émissions de télévision et de radio en qualité de spécialiste invitée sur les troubles du sommeil. C’est en 2007 qu’elle a publié le livre Enfin je dors… et mes parents aussi, vendu à près de 25 000 exemplaires et récemment traduit en espagnol et prochainement en anglais en format numérique. Elle a coécrit des chapitres et articles spécialisés dans ce domaine. Evelyne offre des services personnalisés en pratique privée auprès de familles en manque de sommeil; pour de plus amples informations, veuillez consulter le site Enfin je dors. Vous pouvez également rejoindre Evelyne à [email protected]. Enfin je dors... et mes parents aussi Evelyne Martello Éditions Hôpital Sainte-Justine 2007 ISBN : 9782896190829 14,95 $  

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 13 – KOMBI

À gagner: Les essentiels d’hiver pour la nouvelle maman

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires