Santé

Le rhume de la hanche, un mal méconnu

La rhume de la hanche, connu sous le nom de synovite transitoire ou synovite toxique, est une affection causée par l’inflammation des tissus entourant l’articulation de la hanche. Coup d’œil sur ce mal méconnu.

Synovite transitoire, synovite toxique, rhume de la hanche : ces trois expressions désignent une inflammation au niveau de la hanche. Et cette inflammation est la cause la plus fréquente de boiterie chez l’enfant. « On pense que ça fait souvent suite à une infection respiratoire, par exemple un rhume », mentionne Dre Sarah Campillo, rhumatologue pédiatrique à l’Hôpital de Montréal pour enfants.

Le rhume de la hanche, tout comme un bon vieux rhume, serait donc causé par un virus. Cette condition touche généralement les enfants âgés de 10 ans et moins.

Quels sont les symptômes?

Le rhume de la hanche cause une inflammation au niveau de la hanche. « Habituellement, c’est une seule hanche qui est atteinte, soit la droite, soit la gauche », précise Dre Campillo. C’est cette inflammation, accompagnée de douleurs à l’aine, à la cuisse ou au genou, qui va entraîner la boiterie chez l’enfant. 

Quand faut-il consulter?

Si votre enfant se met à boiter et à avoir mal, il faut consulter. Prenez rendez-vous avec votre médecin de famille. Si celui-ci ne vous offre pas de consultation rapidement, dirigez-vous plutôt vers une clinique sans rendez-vous. Si l’enfant fait de la fièvre, c’est plutôt aux urgences qu’il faut se rendre car il pourrait s’agir d’une arthrite septique de la hanche, une infection bactérienne qu’il faut traiter rapidement.

Beaucoup de causes de boiterie chez les enfants peuvent apparaître soudainement. Si votre enfant se met à boiter et se plaint de douleurs, cela peut effectivement être un rhume de la hanche. Mais cela peut aussi être autre chose, c'est pourquoi il est important d’aller consulter rapidement.

Quels sont les traitements?

Si le médecin confirme que votre enfant a bel et bien une synovite transitoire de la hanche, on va le mettre au repos. « Pas de sport, pas d’activité physique », dit Dre Campillo. Un anti-inflammatoire non stéroïdien, comme de l’ibuprofène, peut être également recommandé jusqu’à ce que la situation rentre dans l’ordre. Cela se fera généralement dans les 5 à 14 jours suivant le début de l’inflammation. Oui, oui, comme un vrai rhume!

Il est recommandé de retourner voir le médecin dans les trois mois suivant l’épisode de rhume de la hanche afin de s’assurer que tout est bel et bien rentré dans l’ordre. « Rarement, ce qu’on pensait être une synovite transitoire de la hanche pourrait être la manifestation initiale d’un autre problème de hanche », souligne Dre Campillo.

Ainsi, si la santé de votre enfant ne semble pas s’améliorer après un diagnostic de rhume de la hanche, il est possible que celui-ci soit plutôt affecté par autre chose, comme la maladie de Legg-Perthes-Calvé, une autre cause de boiterie chez l’enfant.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Passez du temps de qualité au Zoo de Granby!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires