Santé

L'ostéopathie et les problèmes d'allaitement

Quand toutes ces règles sont respectées, et que le problème persiste, il peut être intéressant de consulter un ostéopathe pour voir si l’enfant est physiologiquement capable de se positionner correctement. Parfois, le simple fait de dégager les articulations de la mâchoire permet au bébé d’ouvrir la bouche plus grande, donc de corriger la mise au sein, d’augmenter la production de lait et de diminuer la douleur chez la mère.

Conséquences de l’accouchement

Une autre chose à considérer : les interventions lors de l’accouchement. De très nombreuses études ont étudié les impacts des diverses interventions possibles lors de l’accouchement. Certaines de ces études ont aussi vérifié le lien entre ces interventions et l’allaitement. Une tendance générale s’en dégage : plus naturel est l’accouchement, mieux semble se dérouler l’allaitement, qui dure ensuite plus longtemps. Par exemple, l’induction du travail (par administration d’ocytocine synthétique) augmente la force des contractions, ce qui accroît la pression sur le bébé, donc augmente les risques de moulage crânien, d’asymétrie crânienne ou de désalignement de la base du crâne. Il peut donc y avoir perturbations des fonctions nerveuses et des structures impliquées dans l’allaitement. L’utilisation de la ventouse obstétricale ou des forceps peut aussi entraîner le même genre d’effet. Des manipulations crâniennes en ostéopathie peuvent aider à résoudre ces problèmes.

Bref, l’allaitement est un processus complexe qui peut être influencé par plusieurs facteurs, par exemple la succion du bébé, le positionnement pour l’allaitement ou encore la longueur du frein de langue du bébé. Il faut donc bien connaître ces facteurs, savoir les évaluer et les corriger si nécessaire. L’intervention en ostéopathie dans le cadre des problèmes d’allaitement peut certainement s’inscrire dans une collaboration avec d’autres spécialistes pouvant agir sur ces différents aspects du problème.

Références

Frymann V. (1998). «Cerebral dysfunction: Prevention and treatment in the light of the osteopathic concept», in The colleted papers of Viola M. Frymann, DO: Legacy of osteopathy to children. Indianapolis, American Academy of Osteopathy.

KROEGER, M. and SMITH, L. J. (2004) Impact of Birthing Practices on Breastfeeding: Restoring the Mother-Baby Continuum, Boston, MA, Jones & Bartlett Publishers.

MALO, C. (2008) L’impact du traitement ostéopathique sur le réflexe de succion et la prise de poids du nourrisson ayant des troubles d’allaitement. Thèse présentée au CEO, Montréal.

MOHRBACHER, N. et STOCK J. (1999). Traité de l’allaitement maternel. Charlemagne, Québec. Édité par la Ligue La Leche.

ROYAL COLLEGE OF MIDWIVES (2003). Physiologie de la lactation et soutien aux mères. Paris, Éditions Masson.

WOLF S. L. et GLASS P. R. (1992) Feeding and swallowing disorders in infancy, assessment and management. San Antonio, Texas, Éditions therapy skill builders.

Caroline Malo

Ostéopathe

Caroline Malo est bachelière en ostéopathie depuis 2006, et a terminé sa formation de 2e cycle en juin 2008. Elle a suivi sa formation au Collège d’Études Ostéopathiques de Montréal. Sa thèse de fin d’études a porté sur l’influence du traitement en ostéopathie chez les nourrissons ayant des problèmes d’allaitement. 514.436.5227 [email protected]

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

La meilleure routine de soins contre l’eczéma à gagner!

Gagnez la routine de soins Exomega Control

Moins c’est sucré, mieux c’est!

Gagnez deux certificats cadeaux de produits IÖGO nano

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires