Santé

Nouvelles mamans - Attention à vos poignets!

La relaxine qui aide le corps à s’adapter à la grossesse rend les ligaments plus fragiles aux blessures après l’accouchement. Les poignets sont particulièrement à surveiller après l’accouchement.

La relaxine

La grossesse est une période importante de changements chez la femme. Tout au long de la grossesse, nous produisons une hormone appelée relaxine. Celle-ci a comme fonction d’augmenter la laxité des ligaments de façon à permettre au corps de changer. Par exemple, elle permettra au bassin d’ouvrir plus facilement afin de permettre le passage de bébé lors de l’accouchement. La relaxine agit à tous les niveaux; elle augmente donc la mobilité de toutes les articulations pendant la grossesse et pendant quelques semaines suivant l’accouchement.

Attention aux poignets!

L’articulation du poignet est importante à considérer après l’accouchement. En effet, les ligaments permettant la stabilité de cette région étant plus relâchés, l’articulation est plus fragile, donc plus à risque d’être blessée par le fait de porter bébé dans nos bras pour de longues périodes.

La ténosynovite de De Quervain est une condition fréquemment rencontrée chez les nouvelles mamans. Elle est définie comme étant une inflammation des tendons du pouce dans la région du poignet. À ce niveau, les tendons sont entourés d’une gaine synoviale remplie de liquide sous laquelle ils devraient pouvoir glisser librement. Cette gaine permet de diminuer la friction avec les os1. La douleur apparaît souvent progressivement sur quelques semaines et limite les mouvements du poignet. La douleur peut devenir très vive et irradier à l’avant-bras. La zone de douleur peut parfois être enflée. Le fait de prendre bébé augmentera la douleur tout comme l’exécution de mouvements précis. La région sera également sensible au toucher2. La maman pourra aussi noter une diminution de la force, des engourdissements ou une sensation de brûlure.

Les lésions aux tendons surviennent habituellement près des articulations. Elles sont causées par des tensions répétées ou extrêmes et par des frottements qui se produisent entre les tendons, ligaments et les os adjacents3. La fréquence, la durée de la douleur ainsi que la gêne dans les activités quotidiennes sont des indices de la gravité de l’atteinte des articulations.

Pour se soulager

De manière à diminuer la douleur, il est important de conserver les poignets en position neutre lors du transport de bébé. Une bonne façon de comprendre à quoi correspond cette position, c’est de s’imaginer que l’on serre la main de quelqu’un. Il ne faut pas avoir le poignet cassé, mais le garder bien droit.

Aussi, il est important d’appliquer de la glace dès les premiers épisodes de douleur.

Les traitements chiropratiques peuvent aider à soulager la douleur. Du travail musculaire au niveau de la région de l’avant-bras ainsi que des manipulations du coude et du poignet pourront aider à rétablir la mobilité et diminuer l’enflure et les tensions musculaires. Des exercices d’étirement et de renforcement pourront être recommandés afin d’augmenter la stabilité de la région.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter. Il me fera plaisir de répondre à vos questions.

Références
  1. Guide de prévention des TMS en clinique dentaire
  2. Idem
  3. Idem
Joëlle Malenfant
Chiropraticienne

Dre Joëlle Malenfant est chiropraticienne à Québec. Elle possède une formation post-graduée en soins chiropratique pour les femmes enceintes et pour les enfants. Elle est accompagnante à la naissance et consultante en lactation. Joëlle est aussi la maman de Christophe âgé de 10 ans. Clinique chiropratique Dre Joëlle Malenfant, Chiropraticienne 1316, rue Maguire Québec, Québec G1T 1Z3 Tél : 581.742.4626


Cette semaine
L’intégration graduelle à la garderie

Non, vous n’êtes pas coupable de l’avoir laissé trop tôt ou trop vite au service de garde, car l’intégration tardive et « en crescendo » n’est pas une panacée.

Changer d’école : 5 conseils pour aider votre enfant à s’adapter

Que ce changement soit causé par un récent déménagement ou encore par l’arrivée au secondaire, changer d’école peut être un bouleversement dans la vie de votre enfant. 

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Activités parascolaires : oui ou non?

Les bienfaits des cours parascolaires sont nombreux. Mais peut-il y avoir une limite? Un moment où on doit dire « non » à ces activités?

Nos Concours

Gagnez un laisser-passer familial!

Visitez le Cosmodôme en famille!