Santé

L’Université de Sherbrooke a besoin de mères pour une étude

Une étude, menée par une équipe de l’Université de Sherbrooke, est actuellement en cours concernant le profil des mères victimes d’agression sexuelle dans leur enfance (0-18 ans).

Une étude, menée par une équipe de l’Université de Sherbrooke, est actuellement en cours concernant le profil des mères victimes d’agression sexuelle dans leur enfance (0-18 ans). Au Québec seulement, l’agression sexuelle dans l’enfance est rapportée par plus d’une femme sur cinq et celles-ci peuvent parfois présenter des séquelles de ces abus jusqu’à l’âge adulte. Cette recherche veut donc explorer l’histoire de vie de mères qui ont été agressées sexuellement dans l’enfance et de voir comment leur histoire d’abus a pu influencer le cours de leur vie et leur rôle de mère.

Nous sollicitons donc des mères qui ont été victimes d’agression sexuelle dans leur enfance et qui ont au moins un enfant âgé entre 12 et 18 ans. La participation à ce projet de recherche consiste à participer à deux entrevues, d’une durée habituelle de deux heures et qui portent sur l’histoire de vie, de l’enfance à aujourd’hui. Cette entrevue est enregistrée sur fichier audio et est réalisée dans nos locaux, situés dans la région de Montréal et de Longueuil. Une compensation monétaire de 100 $ est accordée pour dédommager les participantes du temps accordé lors des deux entrevues à ce projet, pour les déplacements ou encore pour les frais de gardiennage que pourraient entraîner une participation au projet.

Les données recueillies par cette étude sont entièrement confidentielles et anonymes et ne pourront en aucun cas mener à l’identification des participantes. La participation à cette étude se fait sur une base volontaire. Toute personne sollicitée est entièrement libre de participer ou non, et de se retirer en tout temps.

Les risques associés à cette participation sont minimaux et l’équipe de recherche s’est engagée à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour les réduire ou les pallier. Les seuls inconvénients sont le temps passé à participer au projet et l’inconfort que peut créer le fait de se remémorer des événements de vie difficiles. Au besoin, l’équipe est en mesure de recommander les participantes à des ressources spécialisées pour un suivi thérapeutique.

En plus de contribuer à l’avancement des connaissances au sujet des mères ayant vécu une agression sexuelle dans l’enfance, le possible soulagement apporté par le fait de prendre du recul et de partager le souvenir de certains événements peut s’avérer un des bénéfices d’une participation à l’étude.

Si vous avez des questions concernant ce projet de recherche, n’hésitez pas à communiquer avec nous aux coordonnées indiquées ci-dessous :

Karine Baril ou Béatrice Jacq
450-463-1835, poste 61748

[email protected]

Avril 2008

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires