Femme

On a testé : une culotte antifuite faite au Québec

J’ai récemment fait la découverte d’un nouveau produit fait au Québec par la compagnie NEWEX. Une petite culotte pouvait faire face aux fuites urinaires, aux règles menstruelles et à la transpiration intime. 

L’histoire de NEWEX a commencé en 2012 après que Fanny-Maude Théberge ait accouché de son fils. Quelques mois plus tard, elle voulait recommencer à s’entraîner et c’est alors qu’elle a expérimenté pour la premièere fois les fuites urinaires. 

Elle n’est pas la seule. Le phénomène de l’incontinence urinaire est assez fréquent chez les femmes. À l'échelle mondiale, c'est une femme sur trois qui vit avec des problèmes de fuites urinaires et une majorité d’entre elles sont des mères.  

Il suffit de rire, d’éternuer ou de pratiquer une activité physique pour que oups, quelques gouttes s’échappent. 

Après avoir été déçue de tous ses essais des serviettes anti fuites et des couches (son estime de soi en a pris un coup!) vendues sur le marché, elle a décidé de lancer un produit qui répondraient enfin à ses attentes et à celles des autres femmes.

Le produit, fabriqué au Québec, se présente sous la forme d’une petite culotte noire ajustée tout ce qu’il y a de plus ordinaire. La magie se passe à l’intérieur dans un coussin absorbant fixé à l’avant et à l’arrière de la culotte afin de rester bien en place et d’épouser parfaitement les courbes du corps. Sans aucune couture pour une absorption irréprochable, la culotte est faite d’un tissu performant de haute qualité qui vous permet de rester au sec sans aucune odeur ni tache. Elle peut faire face à vos éternuements et éclats de rire toute la journée. N’est-ce pas merveilleux?

Bien sûr, cela n’empêche aucunement pendant ce temps-là de faire des exercices de rééducation du périnée pour réussir à régler le problème une bonne fois pour toute. 

De plus, son pouvoir d’absorption est tellement performant que la culotte NEWEX peut servir de solution de rechange plus écologique aux milliers de tampons et serviettes hygiéniques qui sont jetés chaque année. On aime ça! 

On l’a testé! 

C’est en mettant mes tabous de côté que j’ai enfilé la culotte NEWEX au premier jour de mes menstruations. La culotte promet d’absorber l’équivalent de 5 tampons réguliers et elle dit vrai. Je l’ai portée du matin au soir le premier jour de mes règles et surprise, j’étais encore bien au sec à la fin de la journée. Et surtout, aucune mauvaise odeur ne se dégageait de la culotte. 

À ma plus grande surprise, j’avais l’impression de porter une petite culotte tout ce qu’il y a de plus ordinaire et on n’aurait pas pu deviner sa présence au travers de mes vêtements. Son gros plus, c’est qu’on peut la porter sans aucune autre protection et qu’elle fait bien son travail. À la fin de la journée, je l’ai rincé et lavé à l’eau froide, puis fait sécher à plat tout simplement. 

Je l’ai enfilé le jour suivant pour aller faire mon entraînement matinal au gym. J’ai couru, j’ai sauté, et elle n’a pas bougé d’un poil et elle était ultra confortable. Il n’en fallu pas plus pour que je l’adopte! 

La culotte est offerte dans cinq tailles de très petit à très grand (bravo pour la diversité corporelle!) et vendue 34,99 $ dans plusieurs magasins spécialisés et en ligne au newex.ca

Qui sait, peut-être que la culotte NEWEX va changer votre vie à vous aussi! 

Image de Myreille Simard

Rédactrice art de vivre, traductrice, consultante web et réseaux sociaux.


Cette semaine
Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

Survivre aux devoirs en 10 trucs

Après le brouhaha de la rentrée, bien vite on fait face aux « terribles » devoirs. Voici 10 trucs pour survivre à ce moment tant redouté par les familles.

L’écoanxiété : le nouveau mal du siècle

Vous avez très certainement entendu parler de Greta Thunberg, cette jeune militante suédoise qui, du haut de ses 16 ans, lutte corps et âme contre le réchauffement climatique. Mais saviez-vous que cette préoccupation extrême pour le sort de notre planète porte un nom?

15 mots de vocabulaire qu’on apprend en devenant parents

C’est fou comme notre vocabulaire s’élargit quand un petit être est sur le point de naître. Du moment de la conception à l’accouchement en passant par les neufs mois de grossesse, sans oublier l’entrée à la garderie et les virus qui viennent avec.

Nos Concours