Femme

Prendre soin de sa santé mentale au quotidien

On sait comme c’est important de bien s’alimenter, de bouger quotidiennement afin d’être en bonne santé physique. Mais si on parlait de santé mentale également?

Bien sûr, on en parle de plus en plus! De grandes compagnies font des campagnes de sensibilisation, de plus en plus de chercheurs obtiennent du financement pour étudier la psyché humaine afin de la comprendre et de proposer des pistes de réflexion et de solution pour l’entretenir. Les programmes d’intervention sont de mieux en mieux connus, reconnus et implantés dans les diverses régions de notre belle province.

Or, on sent encore un malaise bien palpable lorsque vient le temps de parler de santé mentale.

Probablement parce que plusieurs ont peur de se faire juger; « T’es faible! », « Allez, botte-toi le derrière et ça va passer! ». Si le premier est ouvertement un jugement, le second se veut quant à lui bienveillant, mais il a souvent l’effet contraire; la personne vivant des enjeux sur le de la santé mentale voit sa souffrance et sa détresse minimisées, incomprises et cela mène au sentiment de solitude.

La sensibilisation est donc un incontournable afin que les mentalités changent…mais ça prend du temps.

En attendant, que peut-on faire au quotidien afin de préserver une bonne santé mentale?

Tout comme pour la santé physique, une saine alimentation, des heures de sommeil suffisantes et de l’activité physique au quotidien sont la base. Mais cette base n’est pas toujours facile à atteindre avec la routine métro-boulot-famille. On a le citron pressé; on doit performer au travail, passer le plus de temps possible avec ses enfants ET surtout, passer du temps de qualité avec eux. Alors, on les cuisine quand, nos bons plats répondant aux nouvelles normes du guide alimentaire canadien? On dort quand, nos bonnes nuits réparatrices quand on doit boucler quelque chose pour le boulot avant de se coucher? Et peut-être qu’on est stressés et qu’ainsi, le sommeil ne vient pas aussi rapidement. Et dans tout ça, on n’a même pas eu le temps de bouger pour évacuer le trop-plein de la journée. Ah, lala!

Récemment, j’ai découvert le yoga nidra, qui permet une grande détente en une quinzaine de minutes. Plusieurs pratiques guidées sont disponibles et ce, tout à fait gratuitement en ligne. Pourquoi ne pas inclure ceci dans notre routine?

Plusieurs applications comme « Petit bambou » et « HeadSpace » permettent de nous faire vivre un moment de détente via des méditations guidées, entre autres. Encore une fois, quelques minutes suffisent.

Pour l’activité physique, on peut décider d’aller prendre une marche en famille après le repas, promener notre chien dans le quartier, l’amener au parc à chiens. Cela nous permet de bouger sans devoir se presser dans le temps pour arriver à l’heure à une activité extérieure. En plus, on passe du temps ensemble!

Et pour l’alimentation, pourquoi ne pas impliquer les enfants dans la préparation des repas? Dans les choix des soupers de la semaine? Selon leur âge, ils peuvent participer activement pour couper les légumes, remplir la casserole d’eau pour faire cuire les pâtes ou encore, mettre et desservir la table. Si le budget le permet, choisir un restaurant qu’on apprécie et qui offre la livraison les vendredis soirs, pourquoi pas! Congé de préparation de repas pour tous!

Les activités nécessaires deviennent partagées et agréables, ce qui nous permet de passer du temps ensemble.

Aussi, prendre le temps de faire des trucs qu’on aime, nous, comme femmes, comme mamans. Lire, écrire, écouter et faire de la musique, courir, écouter une série, peindre, tricoter…quelques minutes par jour, tous les jours.

Et enfin, réduire nos attentes face à nous-mêmes comme mère, conjointe, amante, amie, travailleuse, femme. Se donner le droit à l’erreur, faire de son mieux, en sachant que ce dernier fluctue chaque jour. Accepter nos imperfections, une à la fois.

Stéphanie Deslauriers

Psychoéducatrice

Stéphanie Deslauriers est psychoéducatrice de formation et auteure de passion. Depuis 2012, elle a publié plusieurs livres, dont un qui a remporté le Grand Prix du Livre de la Montérégie 2015. Elle se promène à travers le Canada pour animer formations et conférences. Peut-être l'avez-vous aperçue sur les ondes de Télé-Québec à l’émission Format Familial, où elle participe à la chronique « Prenez un numéro » ou encore, sur les ondes de TVA et LCN afin de commenter l’actualité? Le moins qu’on puisse dire, c’est que Stéphanie déborde d’énergie et d’inspiration.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires