Consommation

Trucs pour économiser à l’épicerie

L’épicerie est l’une des principales dépenses des familles. C’est aussi une dépense qu’on peut contrôler, semaine après semaine, en prenant de bonnes habitudes.

Les coupons

Sans vous lancer dans le couponing extrême, rien ne vous empêche de feuilleter la circulaire de la semaine de votre épicerie préférée. Vous y trouverez souvent des coupons pour obtenir des produits que vous aimez, à bien meilleur prix. Une fois sur place, regardez aussi si des coupons additionnels se retrouvent dans les allées.

Finalement, si vous avez le temps, visitez les sites web de vos marques préférées et ceux qui se spécialisent dans les rabais. Plusieurs vous enverront des bons de réduction ou vous proposeront d’en imprimer.

Les cartes et les points

On n’a pas toujours envie de donner son nom et son adresse à des compagnies qui nous promettent des économies et des points, pourtant, quelques-unes nous font réellement économiser sur une base régulière. Parmi celles-ci, la carte AIR MILES permet d’échanger 95 miles contre une réduction de 10 $ chez IGA, Rona, Jean-Coutu et IRIS. En profitant des offres primes qui reviennent quand même souvent, vous accumulerez suffisamment pour économiser une belle somme sur votre épicerie!

Metro et son programme Metro et moi est une autre façon de beaucoup économiser sur des produits qui vous intéressent. Avec ce programme, chaque dollar dépensé vous donne un point. Après trois mois, vous recevrez par la poste un bon d’achat échangeable sur le coût de votre épicerie, qui correspond aux points accumulés, ainsi que des coupons qui reflètent vos habitudes d’achat pour accumuler plus de points, donc plus de rabais.

Acheter chez des spécialistes

Il coûte toujours moins cher d’éliminer les intermédiaires, quelle que soit la nature des achats que nous faisons. La nourriture ne fait pas exception à la règle et vous ferez toujours de belles économies en achetant vos fruits directement dans une fruiterie et votre viande du boucher.

Si vous avez de la chance, vous avez peut-être même accès à des producteurs, comme ceux de Laval qui vendent leurs produits directement à la ferme. Sinon, les marchés publics sont de bons endroits où trouver des produits bon marché. Vous y trouverez toujours des produits frais et très abordables. Parfois, vous dénicherez même des produits uniques et savoureux qui remplaceront d’autres aliments de luxe beaucoup plus dispendieux que vous vous offrez parfois.

Acheter en gros et cuisiner

Pour deux adultes et deux enfants, il est difficile de ne pas sortir avec 50 $ d’épicerie chaque fois qu’on y met les pieds. C’est pour cette raison que la vie de famille incite à préparer ses menus et à acheter en grosse quantité.

En allant acheter tout ce qu’il faut pour préparer vos repas et les collations de la semaine en une seule visite à l’épicerie, il est possible d’économiser jusqu’à 40 % de la note qu’il aurait fallu payer en achetant au fur et à mesure.

Prenez le temps de préparer quelques repas comme des lasagnes, de la sauce pour les pâtes, des pâtés et tout ce que votre famille mange plus régulièrement et congelez les portions que vous mangerez vers la fin de la semaine. Achetez aussi des légumes en bonne quantité, ils pourront servir d’accompagnement, à la vapeur, grillés ou en salade, ce qui vous fera tenir plus longtemps avec vos réserves de la semaine.

L’idéal pour économiser, c’est de partir à l’épicerie avec un menu de la semaine et une liste précise. Si vous manquez d’inspiration, jetez un œil au site de Cuisine futée, parents pressés qui regorge de bonnes idées qui plaisent aux enfants.

Éviter les plats préparés

Ils sont super pratiques et ils nous dépannent, mais les plats préparés coûtent vraiment plus cher que les aliments qu’ils contiennent et que vous pourriez cuisiner pour une fraction du prix. Les fruits, légumes et viandes préparés sont également plus chers que leur équivalent, donc en diminuant votre fréquence d’achat de ces dépanneurs, vous économiserez beaucoup.

Lire les étiquettes

N’oubliez pas de regarder la quantité qui vous est offerte pour le prix. Parfois, ce qui a toujours été une bonne affaire perd de son intérêt quand la quantité de produits diminue discrètement pour que le prix reste le même.

C’est le cas de certains craquelins, céréales, biscuits, jus, fromage, beurre d'arachide et sauces qui ont récemment changé d’emballage en grandes pompes, et qui en ont profité pour changer discrètement de format. Par exemple, les pots de jus Tropicana sont passés de 2 litres à 1,89 litre, puis à 1,75 litre. Ce changement représente 12,5 % moins de jus pour le même prix, et ce, sans que le client moyen le remarque. Il est donc bon de rester à l’affut des changements d’emballages et des changements de poids.

D’ailleurs, quand les étiquettes vous montrent le prix au kilo ou au litre, prenez le temps de comparer les quantités. C’est une bonne façon d’en avoir plus pour son argent.

Profiter des soldes

Quand vous savez que vous devrez acheter certaines choses souvent et pendant longtemps, n’hésitez pas à acheter le maximum permis pendant les soldes. Par exemple, les pharmacies et les épiceries offrent souvent de gros rabais sur les grosses boîtes de couches, le papier hygiénique, les essuie-tout, les produits nettoyants et la lessive, alors faites le plein chaque fois que vous en avez l’occasion.

Bouger beaucoup, boire beaucoup

Quand vous avez un bébé et que votre allaitement se passe bien, c’est une question qui ne se pose pas, mais plus tard, vous constaterez probablement que vos enfants boivent beaucoup de tout : de lait, de jus, d’eau… 

Selon leurs préférences, vous devrez peut-être ajuster vos achats au fur et à mesure. Par exemple, si vos enfants sont friands de jus d’orange pur, prenez la peine d’acheter plusieurs bouteilles quand vous tombez sur un solde important. Le reste du temps, vous pouvez alterner les jus chers et moins chers et même acheter quelques conserves de jus congelé dont le prix est moindre pour vous dépanner pendant les chaudes journées d’été, quand tous les amis jouent dans la cour.

Pour donner un air de fête sans boisson gazeuse, vous pouvez aussi acheter des sirops de fruits ou de la grenadine qui donneront de la saveur à votre eau plate ou gazeuse, sans ajouter trop de sucre. C’est une option amusante, santé et économique.

Les collations

Vous pouvez faire de même pour les collations. Les compotes de fruits et les biscuits se conservent bien, alors profitez des aubaines pour en acheter beaucoup.

Apprenez aussi à utiliser les fruits congelés. L’hiver, ils sont généralement plus nutritifs que les fruits frais qui ont parcouru de longs trajets et ils sont aussi moins chers. Vous pourrez les utiliser pour cuisiner de bonnes collations et des smoothies à plus petit prix.

Finalement, si votre enfant a les yeux plus grands que la panse et que vous trouvez régulièrement des demi-collations et de grands verres de jus presque intouchés dans la cuisine, n’hésitez pas à mettre à sa portée des verres et des bols « format enfants » qu’il pourra remplir à sa guise, mais sans gaspiller.

Les marques génériques

Il y a des marques auxquelles on est attachée et qui sont nos premiers choix, peu importe l’écart de prix avec une marque maison. Par exemple, le ketchup Heinz fait l’unanimité ou presque! Mais pour plein d’autres produits de consommation courante, les conserves par exemple, les marques génériques sont tout aussi bonnes et contiennent les mêmes qualités nutritives que les marques populaires. À coups de 20 cents ou de 40 cents de différence quand ce n’est pas plus, on accumule vite les économies.

Ne jamais faire l’épicerie le ventre vide

On n’a pas toujours le choix du moment où on fait l’épicerie, mais quand on le peut, on s’arrange pour avoir mangé avant de se rendre au marché. Voir tous ces aliments appétissants est une tentation presque impossible à résister quand on a faim! Quand on est pressée, manger une barre collation qui calme la faim juste avant est une idée à retenir!

Toujours vérifier la facture

Si vous le pouvez, regardez l’écran au fur et à mesure que les articles sont passés à la caisse. Parfois un article peut passer deux fois plutôt qu’une, d’autres fois le prix n’est pas le bon. Profitez des dispositions de la Politique d’exactitude des prix de l’Office de la protection du consommateur chaque fois que la situation se présente. Les commerçants doivent la respecter.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires