Consommation

Les couches réutilisables ont la cote à Sherbrooke

Les couches lavables sont populaires à Sherbrooke. Le programme de subvention d'achat de couches réutilisables de la Ville de Sherbrooke reviendra en 2008. 

Les couches lavables sont décidément populaires à Sherbrooke. Lancé il y a un an, le programme de subvention d'achat de couches réutilisables de la Ville de Sherbrooke a connu un succès inespéré en 2007 si bien qu'il sera de retour l'an prochain. La Ville offre un remboursement de 100 $ aux parents qui font l'achat d'un lot d'au moins 25 couches lavables d'une valeur minimale de 300 $. En moyenne, un tel lot coûte un peu plus de 400 $.

À l'origine, l'enveloppe budgétaire de ce programme s'élevait à 10 000 $ pour 2007, ce qui permettait d'aider financièrement 100 familles sherbrookoises. Le programme a été lancé en décembre 2006 et, même avec peu de publicité, les 100 places disponibles ont été comblées dès la mi-avril. « On ne s'attendait pas à ce succès », reconnaît Mathieu Fournier, agent de projets en environnement à la Ville.

Pour répondre à la demande, la division de l'environnement a récemment débloqué un montant supplémentaire de 5500 $. Ainsi, environ 55 autres familles ont pu profiter du programme de subvention cette année. En 2008, 150 nouvelles familles auront accès au programme, qui vise à diminuer la quantité de couches jetables vouées à l'enfouissement. Environ 1,7 milliard de couches jetables sont enfouies chaque année au Canada, soit l'équivalent de 250 000 tonnes métriques de déchets ou 25 000 camions dix roues remplis de couches.

En théorie, les utilisateurs de telles couches doivent jeter les matières fécales dans la toilette avant de mettre les couches à la poubelle. En pratique, cette consigne est rarement respectée, ce qui contribue à polluer les nappes d'eau souterraines à proximité des sites d'enfouissement. De plus, le temps de décomposition d'une seule couche varie entre 300 et 500 ans, rappelle Mathieu Fournier.

La Ville de Sherbrooke a donc tout avantage à diminuer la quantité de couches envoyées à l'enfouissement, indique l'agent de projets en environnement. Entre 5000 et 7000 couches jetables sont nécessaires pour rendre un enfant propre. En tenant compte du coût d'achat des couches lavables et de l'énergie nécessaire pour laver celles-ci, l'utilisation de ce type de couches réutilisables permet d'économiser au moins 1500 $ par enfant. La durée de vie de ces couches permet généralement de les réutiliser pour un deuxième enfant, ce qui multiplie par deux ces économies, ajoute M. Fournier. « Ce programme de subvention est un exemple pur de développement durable puisqu'il touche l'environnement, l'économie et la société », souligne-t-il. En Estrie, la MRC du Val-Saint-François et la Ville de Coaticook offrent également de tels programmes.

Pour profiter du programme en 2008, les Sherbrookois devront réserver leur place à partir de janvier auprès de Mathieu Fournier, au 819 821-5943. Les inscriptions sont acceptées même si la naissance du bébé est prévue pour la fin de 2008. Le reçu original, une preuve de résidence et une preuve de naissance du bébé seront exigés pour que la subvention soit octroyée.

 

Source : La Tribune, 14 décembre 2007

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 11 – Geneviève O’Gleman

À gagner: Le duo Les lunchs + Soupers rapides

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires