Activités

Le temps des fêtes avec un bébé

Oh! Un tout premier Noël pour bébé! Quel bonheur, n’est-ce pas? Mais aussi, quelles inquiétudes…la routine sera chamboulée, le dodo, écourté et que dire des convives enrhumées?

De notre côté, le mot d’ordre cette année sera « less is more ». On réduit de beaucoup (BEAUCOUP!) nos activités festives afin de profiter le plus possible de notre temps des Fêtes. Car après tout, on a envie que ces moments soient agréables et exempts de stress.

Alors, on fait quoi? Pour notre petite famille, ce seront les proches qui viendront nous rendre visite dans notre nouveau chez-nous (oui, oui, un bébé tout neuf en 2018 et un déménagement…on ne fait pas les choses à moitié!). Et comme ils veulent profiter de notre petite, ils viendront entre les moments de sieste soit sur l’heure du diner.

Un petit deux heures ensemble à grignoter (tout le monde apportera un plat), à se raconter et hop! À la prochaine. Ainsi, bébé ne sera pas exténuée…ni maman et papa. On s’échange des petits cadeaux confectionnés ou usagés (oui, on essaie de laisser une planète le plus en santé possible pour notre héritière afin qu’elle puisse, elle aussi, vivre les joies d’être parent (si elle le désire, hen! Pas de pression) et qui sait, d’être grand-parent). Alors, ouste la surconsommation, les bébelles inutiles, les jouets neufs qui ne serviront que quelques semaines ou au mieux, quelques mois. Par le fait même, on encouragera grand-papa et grand-maman à ne pas emballer les cadeaux (ou bien, à utiliser des circulaires recyclées, s’ils veulent vraiment voir bébé déballer (déchirer?) l’emballage.

Et oui, les proches comprennent. Ils veulent, eux aussi, ce qu’il y a de mieux pour bébé. En fait, présenté comme ça, ça devient difficile de refuser, n’est-ce pas? Car non, notre puce de sept mois de fait pas ses nuits (d’ailleurs, ça peut être un beau cadeau de Noël d’arrêter de poser la question ;) ) et ainsi, ses parents (c’est nous, ça!) non plus. On est fatigués et on ne souhaite pas aggraver notre situation dans le temps des fêtes.

Pour les enrhumés, c’est simple : gardez vos microbes chez vous, SVP. Merci! Comme on est tous fatigués, notre système immunitaire est moins performant qu’à l’habitude. Et non, on n’a pas le goût, le temps ni l’énergie d’être malades.

Pour l’an prochain, eh bien, on verra. On verra comment vont les nuits des membres de la famille et notre niveau d’énergie. Puis, on s’écoutera. Parce que pour nous, temps des fêtes est synonyme de bien-être, de temps ensemble et de repos. On ne souhaite donc pas se mettre de pression pour faire les choses en grand pour plaire à…à qui, déjà?

Et ça, c’est un cadeau inestimable qu’on se fait : baisser nos attentes envers nous-mêmes, essayer de se foutre (!) le plus possible de l’opinion des autres, axer sur les besoins de notre petite et surtout, sur nos besoins à nous. Car des parents qui vont bien, ça fait des enfants qui vont bien.

Allez, je vous souhaite du doux, du calme, du repos et de la bienveillance envers vous-mêmes.

Stéphanie Deslauriers

Psychoéducatrice

Stéphanie Deslauriers est psychoéducatrice de formation et auteure de passion. Depuis 2012, elle a publié plusieurs livres, dont un qui a remporté le Grand Prix du Livre de la Montérégie 2015. Elle se promène à travers le Canada pour animer formations et conférences. Peut-être l'avez-vous aperçue sur les ondes de Télé-Québec à l’émission Format Familial, où elle participe à la chronique « Prenez un numéro » ou encore, sur les ondes de TVA et LCN afin de commenter l’actualité? Le moins qu’on puisse dire, c’est que Stéphanie déborde d’énergie et d’inspiration.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez Patati & Patata !

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 100$!

Commentaires