Activités

Les cadeaux de mes enfants, c’est moi qui les choisis!

Appelez-moi le Grinch, la casseuse de party, la briseuse de magie, je suis cette mère qui gère ce qui se retrouvera sous le sapin. Le père Noël n’a qu’à bien se tenir.

Chaque année, depuis que mes enfants ont l’âge d’exprimer ce qu’ils aimeraient recevoir, le nombre de cadeaux reçus devient incontrôlable, voire aberrant. J’ai beau expliquer à mon entourage ma lutte quotidienne pour contrer le désordre qui règne chez moi, je sais que la montagne de cadeaux qui les attend sera gigantesque. Histoire de gérer l’anxiété qui monte en moi juste à y penser, j’ai élaboré un plan tout en subtilité.

Prendre le contrôle sur le nombre de cadeaux

Depuis quelques années, un défi a été lancé sur les réseaux sociaux pour contrer les effets de la surconsommation, soit de se limiter à 4 cadeaux par enfant, classés selon ces catégories: un cadeau qu’il veut vraiment, un truc dont il a besoin, un truc à porter et un truc à lire. Personnellement, j’aime beaucoup ce concept et, dans notre famille, on a décidé d’ajouter un jeu de société qui a bercé notre enfance et que l’on veut faire découvrir à nos enfants. De plus, quand on compte, 4 cadeaux à la maison, 4 chez mamie 1, 4 autres chez mamie 2…ça en fait pas mal finalement.

Faire usage de la manipulation

Eh oui! Pour contrer les élans de tantes, mamies et parrains de ce monde, je joue sur les sentiments de chacun en misant sur les souvenirs et les traditions qu’ils pourraient créer en offrant des expériences plutôt que des objets. Je sais que ce moment d’émerveillement qui traverse le regard de mon enfant en déballant une boîte beaucoup trop grosse est précieux pour eux, mais rien ne vaut selon moi un moment partagé en famille. J’encourage donc tout un chacun à offrir des forfaits cinéma, des laissez-passer pour des centres d’amusement, aller voir un spectacle, une pièce de théâtre, une exposition ou défrayer les coûts d’une journée de glissades sur tubes, par exemple. Bref, je leur délègue subtilement des activités dispendieuses, mais dont les effets vaudront de l’or sur mes enfants. Pas folle, la fille!    

À 2, c’est mieux

Loin de moi l’idée de vouloir me plaindre du fait que mes enfants soient gâtés. C’est plutôt toute l’organisation que nécessite la production de listes de Noël pour tout un chacun qui m’horripile. Pour éviter les cadeaux en double, que JE devrai aller échanger après Noël et le suivi de qui a acheté quoi que je dois gérer, j’ai décidé de suggérer des cadeaux collectifs. En plus d’être économique et accessible pour ceux qui ont moins de sous, le cadeau est parfois plus intéressant et plus près de ce que la personne a demandé. Une console de jeu, un cours de natation, l’accès à un centre d’amusement plus dispendieux, un accessoire pour une activité sportive, des REEE, mettre de l’argent dans le fonds voyage à Disney ou même contribuer aux coûts que peuvent engendrer des soins spécifiques chez un enfant en difficulté d’apprentissage, tout ça, ça n’a pas de prix!

Au fil du temps, je suis passée maître dans l’art de «guider» les achats de mon entourage. Je restreins les choix sur les listes, je suis très précise dans les suggestions que je donne et, plus que tout, je répète à mes proches que le succès de Noël ne se traduit pas par la hauteur de la montagne de cadeaux ou la grosseur de la boîte. Mes plus beaux Noëls sont ceux où des traditions ont pris naissance, celles que, désormais, je veux transmettre à mes enfants.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin, jour 15 présenté par : Cubik

Concours de Noël 2018, jour 15 présenté par : Cubik

Nos Concours

Faites le tour du monde avec Lila!

Gagnez votre exemplaire du livre: Un tour du monde pour l'anniversaire de Lila!

Découvrez la douceur Johnson’s

Nouvelle gamme pour la peau délicate des nouveau-nés

Commentaires