Activités

Les règles non écrites des fêtes d’enfants

Liste d’invités

Qui inviter? Plus compliqué qu’il n’y paraît! D’abord, fixez-vous un nombre d’invités. Un bon truc, c’est d’y aller par âge : 3 ans, 3 amis; 4 ans, 4 amis; 5 ans, 5 amis… Plus les enfants sont vieux, moins vous aurez de gérance à faire, donc vous pourrez en accueillir davantage. Si vous décidez d’avoir plus d’invités, assurez-vous d’avoir quelqu’un pour vous aider.

N’invitez pas toute la classe, de peur de faire de la peine à quelqu’un. Ce n’est pas parce qu’Elliot a invité votre fils à son anniversaire il y a un mois que vous devez absolument l’inviter en retour. L’important, ce n’est pas la quantité, mais bel et bien la qualité. En ce sens, on privilégie les amis qui se connaissent déjà et qui s’entendent bien : une belle façon d’éviter la gestion de crise pendant la fête!

Dans le même ordre d’idées, on explique à notre enfant qu’il ne doit pas trop s’en faire, s’il n’est pas invité à tel ou tel anniversaire. En effet, la plupart des invitations se passent de main à main, à la récréation ou à la garderie, et de ne pas en recevoir une pourrait faire de la peine à votre enfant, qui peut se sentir rejeté.

Répondez rapidement

Répondez rapidement aux invitations. Pour les hôtes, ça facilite grandement la planification de la fête. Et s’il n’y a pas d’indication stipulant que les parents sont les bienvenus, ne vous éternisez pas sur les lieux. Aussi, faites un effort pour aller chercher votre enfant à l’heure indiquée : trop tôt, vous pourriez l’interrompe en plein cœur d’un jeu ou d’une activité; trop tard, vous empiétez sur le temps des parents qui vous ont reçu... et qui ont sans doute hâte de retrouver un peu de calme!

Quand il y en a pour un, il y en a pour deux?

N’imposez pas le petit frère ou la petite sœur quand votre enfant est invité à une fête d'amis! Oui, le plus jeune voudra être de la fête lui aussi, mais la plupart du temps, les anniversaires sont planifiés en fonction d’un groupe d’âge spécifique. Non seulement il risquerait de s’y ennuyer ou de se sentir rejeté, mais sa présence ajoutera à la liste de responsabilités des hôtes, qui est déjà longue. Pourquoi ne pas en profiter pour passer du temps de qualité en tête à tête avec lui, plutôt? Ainsi, il n’aura pas l’impression d’avoir manqué quoi que ce soit, au contraire!

Repas, allergies et restrictions

La plupart du temps, les parents d’enfants souffrant d’allergies se manifesteront sans que vous ayez à le demander. Mais, afin de vous alléger l’esprit et vous sentir rassurée, demandez directement sur l’invitation de signaler toutes restrictions alimentaires. Et pour le menu, pensez à quelque chose de simple. Puisque les enfants seront excités, il ne sert à rien de préparer un repas chaud et élaboré, au court duquel les enfants devront rester assis. Vous pouvez préparer des grignotines qui se mangent avec les doigts, rien de trop compliqué. De toute façon, entendons-nous : l’important, c’est le gâteau!

Les cadeaux

Les enfants reçoivent beaucoup, beaucoup de cadeaux! Afin de limiter la surenchère, vous pouvez inscrire sur votre carton d’invitation que votre enfant est déjà choyé et que la seule présence de ses amis sera un présent en soi. Par exemple, une amie avait reçu mon fils pour son anniversaire avec l’invitation suivante : « Béatrice a déjà tout ce dont elle a besoin. Si vous souhaitez tout de même souligner son anniversaire avec un cadeau, elle vous invite à faire un don en son nom à la Maison du Père, ou de lui apporter des items qui seront utiles aux sans-abris (bas, brosses à dents, sous-vêtements, savons…) et qu’elle ira remettre en main propre à l’organisme. »

Les cadeaux des invités

On a déjà dit que les enfants reçoivent beaucoup de cadeaux? Eh bien, ce n’est pas seulement vrai lors de leur anniversaire ou à Noël. Le cadeau d’invité, c’est bien apprécié, mais pas la peine de dépenser une fortune pour autant. Au lieu d’opter pour un sac bien rempli de babioles qui, tôt ou tard, finiront à la poubelle, il est préférable d’offrir un seul présent, mais plus durable. Et on donne toujours les cadeaux d’invités au moment du départ (un autre moyen d’éviter la gestion de crise!)

Aussi, au lieu d’investir une fortune dans les cadeaux d’invités, vous pourriez investir cet argent dans des activités. Par exemple, en proposant aux enfants un atelier de fabrication de bijoux, qu’ils pourront ramener à la maison. Ou en mettant sur pied un photoboot, dont les photos seront envoyées par courriel, en soirée!

Planification d’activités

Ayez des jeux planifiés. On croit à tort qu’un groupe d’enfants ensemble ne s’ennuiera pas. Pourtant! Laissés à eux-mêmes, les enfants risquent de faire des bêtises et, souvent, de se chicaner. Pour éviter les conflits, on prévoit donc des activités, selon le groupe d’âge de votre enfant et ses amis : de 5 à 6 ans, 7 à 8 ans, 9 à 10 ans… Il est préférable d’en avoir trop que pas assez : au pire, vous en aurez de réserve pour l’année prochaine!

Animer un anniversaire d’enfant : 1001 idées, conseils et jeux pour réussir une fête inoubliable!, Pierre Lecarme & Janine Madej, édition Marabout, ISBN 9782501087636, 11,95 $

Être prête à tout

C’est la fête. Tout le monde aura du plaisir. Tout se déroulera comme sur des roulettes… C’est du moins ce que l’on souhaite! Ceci étant dit, avec des enfants, on laisse toujours entrer une bonne part d’imprévus dans notre vie. Soyez prête. Prenez soin de refaire le plein de pansements avant l’événement et demandez aux parents de vous laisser un numéro où vous pourrez rapidement les rejoindre, juste au cas.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires