Grossesse/Maternité

Les prénoms anciens

Les parents et les grands-parents sont les plus touchés par la covid-19. Après avoir vécu une vie de service bien remplie, ils se retrouvent seuls et isolés. Pourquoi ne pas leur rendre hommage en nommant votre futur enfant après eux.

Quand on ne veut pas que notre enfant porte le prénom le plus populaire de l’année, on se tourne vers des prénoms plus rares. Les choix peuvent s’arrêter sur des noms de fleurs, des noms d’ailleurs ou des noms de vedettes. D’autres mamans plus inspirées encore adoptent des prénoms uniques comme Apple, Maddox ou Memphis, mais la tendance penche vers les prénoms qui ont fait leurs preuves il y a bien longtemps.

D’où sortent tous ces noms?

Autrefois, avec les familles nombreuses, nos arrière-grands-parents devaient trouver une dizaine, sinon une quinzaine de prénoms pour nommer tous leurs enfants. On essayait d’éviter de donner aux enfants le même nom que leurs cousins, mais on essayait aussi d’être différents des voisins dans les petits villages. En effet, à certains endroits qui utilisaient cette formule, les parents tenaient vraiment à donner un nom original afin que leur enfant ne devienne pas « Jeanne à Lucienne » par opposition à « Jeanne à Cécile », qui habitait quelques rues plus loin.

Parmi les prénoms de cette génération figuraient les noms de saints, qu’on pouvait choisir à la dernière minute selon le patronyme fêté le jour de l’accouchement. D’ailleurs, à une certaine époque où les enfants avaient de bonnes chances de devenir curés ou religieuses, ces prénoms permettaient de garder son nom au monastère. Ceux et celles qui portaient des noms plus originaux, de fleurs par exemple, ou d’oiseaux, devaient adopter un autre nom pour intégrer la communauté.

Quelques prénoms de l’époque étaient des variations de prénoms populaires, qui devenaient des noms composés, tels Jean-Jacques ou Joseph-Arthur.

Consultez la liste de prénoms anciens montée dans le Forum de Mamanpourlavie.com. Elle contient de super idées!
Le retour des noms anciens

Plusieurs de ces prénoms ne reviendront probablement jamais, comme Marcienne, Adélarde ou Éduilda, mais qui peut dire que Régis, Roger, Henriette ou Jeannine ne reviendront pas un jour au sommet des palmarès?

Il y a quelques années à peine, les prénoms Victor/Victoria, Charlotte, Zachary, Arthur, Alice, Adèle, Edouard, Louis, Henri, Juliette et Rose étaient considérés comme de vieux prénoms, des noms qui appartenaient à la génération de nos grands-parents et dans certains cas à nos ancêtres lointains. Pour plusieurs, ces noms étaient dépassés et devaient être relégués aux oubliettes. Pourtant, en 2015, ils se sont tous retrouvés parmi les prénoms les plus populaires de l’année (RRQ).

Les prénoms populaires en 1900
Filles Garçons

Marie

Jean

Jeanne

Louis

Marguerite

Pierre

Germaine

Joseph

Louise

Henri

Yvonne

Marcel

Madeleine

Georges

Suzanne

André

Marthe

Paul

Marcelle

René

Alors, les prénoms vont et viennent avec les années et après un demi-siècle en moyenne, on redécouvre leur beauté! C’est pourquoi aujourd’hui on imagine très bien une jolie petite Simonne ou un petit Clovis qui courent partout au parc et qui nous demandent un verre de lait.

Surprise!

Bien des mères qui s’attendaient à choisir un prénom unique et rare ont été très surprises quand le prénom de leur enfant s’est retrouvé dans le palmarès des prénoms populaires l’année suivante.

Il suffit d’un jeune et beau chanteur américain qui s’appelle Raoul ou d’une héroïne appelée Mérida pour que ce nom sonne moins vieillot et redevienne tentant. Il est donc très difficile de trouver un prénom rare parmi ces prénoms anciens sans risquer de se faire couper l’herbe sous le pied par des dizaines de parents qui y ont vu la même poésie que nous.

Et nos prénoms? Sont-ils rares?

Étrangement, il semble que la meilleure solution pour donner un prénom rare en choisissant parmi ceux qui ont déjà connu leur heure de gloire est d’en prendre un qui était populaire dans vos classes.

On ne voit presque plus d’enfants qui s’appellent Isabelle, Marie-Josée, Christine, Stéphane, Karine ou Luc. Que dire des Pierre, Michel, Sylvie, Johanne, Sylvain, Caroline? Ces prénoms seront très rares dans quelques années quand la génération qui les a portés sera disparue, et il y a fort à parier que les enfants de vos enfants les redécouvriront dans 50 ans!

Consultez nos autres articles sur les prénoms, vous y trouverez des idées, des conseils et de l'inspiration!

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

L'Halloween au temps de la Covid-19

Pour une deuxième année consécutive, l’Halloween fait jaser. Après Dame Nature qui a fait des siennes l’an dernier, c’est au tour de la COVID-19 de gâcher les plans des tout-petits.

Desserts parfaits pour Halloween

Pour souligner l’Halloween dans la bonne humeur, quoi de mieux qu’un dessert drôle et thématique? En voici plusieurs que vous pourrez facilement faire avec les enfants.

Déguisement : pour rester dans la limite de l’acceptable

À l’origine, ce n’était qu’une fête. Une soirée spéciale où on enfilait des costumes terrifiants, pour éloigner les fantômes. Cette Halloween, ludique et festive, s’est ensuite invitée dans les écoles et voilà qu’elle nous cause de sacrés maux de tête. 

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires