Grossesse/Maternité

Prénom de bébé : quand notre choix ne fait pas l'unanimité...

À l'annonce du prénom de votre futur bébé, ou de votre bébé tout neuf, vos proches ont échangé des regards perplexes, ont fait la grimace ou ont carrément critiqué votre choix... Comment avez-vous réagi? Qu'avez-vous dit? 

Nous avons fait un appel à tous sur la page Facebook de Mamanpourlavie.com afin de dénicher des réactions (certaines, loufoques; d'autres, choquantes) et des astuces lorsque le prénom ne fait pas l'unanimité.

Voici quelques stratégies de parents.

Assumer

Est-ce qu'il y a une décision plus personnelle, plus intime, que le choix d'un prénom? La grande majorité d'entre vous avez été bien claires : le prénom de bébé ne regarde que votre conjoint et vous. Un point c'est tout! 

« Mon fils Gédéon a maintenant 10 ans. Lorsque nous avons annoncé qu'on avait choisi ce vieux prénom, les gens autour de nous étaient bien perplexes... On nous a dit que notre garçon se ferait agacer à cause de son prénom. Eh bien... non! Selon la Régie des rentes du Québec, il n'y a eu qu'un seul Gédéon depuis 2007, et c'est le mien. Et ses amis ne se sont jamais embêtés avec son prénom! » – Nancy 

« Ça ne m'affecte tellement pas! J'ai un petit Alix et j'ai eu droit à de drôles de faces... Lorsque j'ai annoncé son prénom, j'avais juste le goût de dire : "Je ne veux pas ton avis, je veux simplement te mentionner son prénom"... que je trouve merveilleux personnellement. » – Amélie

« Ma fille s'appelle Cassiopée et la majorité de ma famille à essayer de me faire change d'idée... Mais depuis que j'ai 16 ans, je me suis dit que si un jour, j'avais une fille, je la nommerais ainsi! » – Jennifer

« Ma famille trouvait le prénom original et un peu trop masculin pour notre fille... mais ils ont fini par s'habituer! Content, pas content, c'était notre coup de coeur et ils n'avaient rien à dire sur le sujet! » – Christine

« Quand j'ai annoncé à mes proches que mon fils s'appellerait Lincoln, les avis étaient mitigés et je répondais toujours : Soit tu aimes, sois tu n'aimes pas... Mais de toute façon, il va s'appeler comme ça! » – Marie-Claude

En rire

L'humour a été utilisé par plusieurs d'entre vous pour alléger la situation, ou pour dédramatiser... C'est votre choix de prénom, vous l'assumez et vaut mieux en rire un brin, non?

« Ici, la tactique était bien simple : pendant que j'étais enceinte, bébé portait un nom qu'on savait qui ne ferait pas l'unanimité! Pour la première, Yvonne. Pour la deuxième, Pauline. Et pour le troisième, Denis. Donc une fois que nous avons annoncé les "vrais" prénoms, tout le monde aimait ça davantage que les premiers annoncés! Yvonne est devenue Camille, Pauline est Laury et Denis est Mathis! » – Marie-Christine 

« Pour troller notre entourage, on a annoncé que si c'était un garçon, on l'appellerait "Guon" et pour une fille "Gélie". Et on a donné une explication historique bidon. Pendant des mois, on a eu du fun à voir les réactions des gens qui n'étaient clairement pas d'accord mais qui n'osaient pas dire que nos choix étaient complètement débiles. Ils ont tous appris le vrai nom des enfants juste à la naissance : Félix et Florence! » – Maxime

Faire confiance

Certains parents ont choisi de ne pas s'offusquer, de demeurer calmes et sereins, même si leur choix de prénom faisait réagir... Ils ont choisi d'être patients et de rester confiants.

« Ma fille se prénomme Aysha (prononcé a-ï-cha) et on s'est fait dire qu'on devrait l'appeller Alicia à la place, que ce serait moins compliqué... Je leur ai dit qu'ils allaient s'habituer, car c'était ce prénom que nous avions choisi. Depuis la naissance, tout le monde s'est adapté. » – Johanne Primeau

« Ici, notre choix de prénom est Maddox. Cela n'a pas été facile... Ma mère trouvait ça bizarre, elle n'avait jamais entendu ça. Et ma belle-mère disait Maddoc! Maintenant, tout le monde est OK avec notre choix. » – Annie

« Nous avons choisi de garder cela secret! D'abord parce que nous-mêmes, nous ne voulions pas choisir entre nos deux prénoms préférés avant de l'avoir vu... Et aussi, parce que dès qu'on parlait de prénoms, tout le monde croyait qu'il s'agissait d'une discussion ouverte. On a décidé de ne plus répondre à aucune question. Tant pis. Vous ne le saurez pas. Et il faut dire qu'une fois le bébé tout neuf dans les bras, plus personne n'ose dire quoi que ce soit! » – Catherine

S'abstenir et ignorer

Bah, ils n'aiment pas le prénom, et puis après? Certains parents assument à 100% et ne se font aucun souci : le prénom qu'ils ont choisi, à un moment ou à un autre, va être "accepté". Et si non? Eh bien tant pis.

« Je trouve que certaines personnes donnent un peu trop leur avis lorsque vient le temps d'annoncer le prénom du bébé à naître. Ce n'est pas un vote populaire ni une discussion qui mène à un débat avec toute la famille élargie... » – Fran

« Chez nous, quand on n'aime pas un prénom choisi, on garde nos réflexions pour nous. Quelle manque de délicatesse chez ceux qui se permettent de passer des remarques! Ça changera rien, au final... Et ça ne fait que blesser les gens! » – Amélie

Quand on change d'avis

Il arrive aussi que les commentaires, avis, remarques de nos proches font leur chemin... jusque dans notre coeur de parents. On hésite, on tergiverse, on discute, on pèse les pour et les contre, et on décide de changer d'idée. 

« Pour notre bébé, nous avions pensé à Vladimir. Bien sûr, cela n'a pas fait l'unanimité. Mon conjoint voulait tout de même qu'on l'appelle comme ça, mais moi, j'ai changé d'idée. Pour l'instant, je vote pour Eliot. » – Janne

« Au départ, j'avais choisi Izidor. On m'a tellement découragé que j'ai opté pour Cassidy, mais finalement, les gens ont chialé tout de même. Aujourd'hui, je dois dire que je regrette de ne pas avoir mis Izidor eu moins en deuxième prénom sur l'acte de naissance. » – Mélanie-Kate

Plus de 5000 idées!

À la recherche du prénom parfait pour votre bébé tout neuf? Consulter notre banque de prénoms.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
4 questions incontournables à se poser avant d’aller à l’épicerie

Présenté par le Mouvement J'aime les fruits et légumes

Difficile d’ignorer le sujet chaud du moment - l’inflation. Selon le dernier sondage de l’Institut québécois de planification financière, plus de la moitié des Québécois.es affirment avoir changé leurs habitudes de consommation en raison de la hausse du coût de la vie.1

5 petites résolutions alimentaires

Sans vouloir tout chambouler dans vos habitudes, voici quelques petites résolutions à inscrire à votre menu pour voir rapidement des impacts sur la santé et l’humeur générale de votre famille.

10 résolutions pour la nouvelle année!

Avez-vous de la difficulté à tenir vos résolutions? Voici quelques pistes pour vous aider à vous fixer des objectifs réalistes et motivants afin d’optimiser vos chances de réussite!

Cuisiner avec ce qu’on a : économique et anti-gaspi

Présenté par le Mouvement J'aime les fruits et légumes

J’aime cuisiner de façon simple et instinctive. Surtout, j’aime cuisiner de façon efficace. Je me suis rendu compte que plusieurs recettes du même type peuvent se résumer en un seul et même canevas de base. 

Nos Concours

À gagner : une carte cadeau de 100$

Participez pour gagner une carte cadeau de 100$ en épicerie
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

Une tempête dans un verre d’eau