Grossesse/Maternité

Connaître le sexe de bébé : oui ou non?

Au moment de la deuxième échographie, il est possible de connaître le sexe du bébé à venir. Et vous : faites-vous partie du clan « on veut savoir », ou de celui « gardons le mystère »?

Le clan du oui

Comme la majorité des gens, vous avez tellement hâte à la 20e semaine de grossesse pour enfin connaître le sexe de ce petit être qui grandit dans votre ventre! Plusieurs raisons peuvent motiver ce choix.

Souvent, on vantera le côté pratique de savoir : en effet, une fois le sexe connu, il est beaucoup plus facile de choisir un nom à ce petit bébé. De plus, on peut enfin préparer sa chambre, lui choisir des vêtements.

Non seulement ça, mais à partir de ce moment-là, les parents auront tendance à personnaliser leur relation avec le fœtus, qui devient alors « il » ou « elle ». C’est comme si, dès lors, son existence s’avérait plus tangible, plus réelle, l’enfant qu’il sera est donc aussi plus facile à imaginer. En effet, la grossesse se concrétise. Ceci est particulièrement vrai pour les hommes, qui ne sentent pas le fœtus se mouvoir dans leur chair, ou encore pour un enfant, qui commencera à attendre sa petite sœur ou son petit frère. 

Pour les gens effrayés ou angoissés par la parentalité, le fait de connaître le sexe peut donc les aider à se préparer mentalement à devenir papas ou mamans, en atténuant le choc de la naissance. Ainsi, cette connaissance peut offrir à certains le temps nécessaire pour développer de « l’empathie parentale », ce don de soi indispensable, dès les premiers instants de vie du nourrisson. En sachant le sexe d’avance, certains parents auront donc le temps d’apprivoiser leurs peurs; celle de s’occuper d’un enfant de sexe opposé, par exemple.

Si vous avez des attentes, par exemple si vous souhaitez ardemment une fille après avoir mis au monde trois garçons, le fait de savoir d’avance pourrait donc vous permettre de vivre votre « déception » avant l’arrivée de l’enfant : de cette façon, vous serez tout à fait prête à l’accueillir le quatrième garçon de la famille le jour de sa venue au monde.

Le clan du non

D’un autre côté, certains prétendent qu’au contraire, attendre de connaître le sexe à la naissance demeure le meilleur moyen de ne pas être déçue. L’enfant est là : il demande de l’attention, des soins, et il suscite illico un attachement de la part de ses parents. On laisse la magie s’opérer : à la naissance, cette nouvelle, qui aurait pu entraîner des sentiments négatifs durant la grossesse, perd tout à coup son importance.

On parle en effet de magie : la plupart des arguments du clan du non sont d’ailleurs motivés par des raisons beaucoup plus romantiques, et à travers cette volonté de laisser-aller et de lâcher-prise, tous désirent se préserver la surprise : ainsi, à la naissance, ils auront la chance de vivre un sentiment puissant et unique. « C’est une fille! », « c’est un garçon! » : voilà des mots qui, toute votre vie, vous empliront d’émotions!

Selon certains, demander à savoir le sexe de l’enfant se résume à sauter des étapes. De prime abord, l’échographie est là pour s’assurer que la grossesse se déroule comme prévu et que le fœtus est en santé, non? Dans le même ordre d’idées, plusieurs parents, les mamans en particulier, peuvent sentir que leur vie est en train de leur échapper. Si vous êtes déjà passée par là, vous le savez bien : la grossesse est surveillée à la loupe et vous êtes assaillies de conseils de toute part. Ne pas connaître le sexe permettrait donc de conserver une aura de mystère et de romance pendant ces neuf mois, si importants. La grossesse et l’accouchement deviennent alors un moment très intime entre vous et votre conjoint. Si cette décision peut en frustrer quelques-uns dans votre entourage, qui aimeraient pouvoir commencer tout de suite à gâter ce petit bébé, elle aura aussi pour effet de limiter leurs incursions dans votre vie personnelle. Il s’agit aussi d’un moyen efficace pour mettre fin à la tyrannie du rose et du bleu – pour un temps, du moins! Mais soyez avertie : les gens s’amuseront à faire leurs propres prédictions!

Certaines femmes trouveront dans ce mystère une motivation de plus, au moment de l’accouchement.

Oui… et non!

Alors, peu importe votre décision, c’en est une à laquelle il faut réfléchir, préférablement à deux. Bien entendu, il se peut que votre amoureux ne voie pas les choses de la même manière que vous. S’ensuivent plusieurs discussions, au court desquelles vous énumérez chacun votre tour une liste exhaustive d’arguments. Habituellement, l’un ou l’autre se laissera finalement convaincre par l’autre. Mais si ce consensus ne se présente pas?

Certains couples décident de respecter les choix de chacun : papa demande de savoir, alors que maman préfère qu’on garde le secret. La situation est plutôt rare, sans compter qu’elle est un peu compliquée. Celui qui connaît le sexe doit faire bien attention pour ne pas vendre la mèche. Alors que celui qui l’ignore devra jour après jour lutter contre la tentation de demander à savoir. Les couples qui se retrouvent dans cette position prennent souvent beaucoup de plaisir à transformer ce véritable casse-tête en jeu.

Savoir ou non : au final, l’un n’est pas mieux que l’autre. Tout dépend des raisons qui motivent le refus ou la volonté de connaître le sexe à l’avance. Si vous désirez en savoir le moins possible, de peur d’avoir à vivre avec le résultat ou d’être déçue, vous êtes dans le déni, et risquez d’avoir un choc suite à l’accouchement. Inversement, si vous voulez à tout prix savoir, afin de tout contrôler et de vous projeter dans l’avenir, vous risquez aussi d’être déçue. Après tout, bien des naissances ont donné tort aux échographies alors que la petite fille annoncée s’est révélée être un beau garçon ou le contraire!

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
Des activités pour faire plaisir à papa à la fête des Pères

La fête des Pères approche! Plutôt que de lui acheter un cadeau matériel, avez-vous pensé à lui offrir une activité à faire en solo, entre amis ou en famille? Voici 8 bonnes idées qui feront certainement son bonheur. 

Trousseau pour l'arrivée de bébé

En établissant une liste de ce dont vous aurez besoin dès les premiers jours, vous aurez une bonne idée des achats à faire et des objets et vêtements que vous pourrez récupérer de votre entourage.

Les meilleures sorties et activités du mois de juin 2021

Le mois de juin est enfin arrivé et avec lui, des promesses de vacances et de beau temps à l’infini. En attendant que tout cela se concrétise, voici quelques activités pour mettre un brin de soleil dans notre vie!

Pizza aux fraises, pêches et chèvre sur le grill

Elles sont là, elles envahissent les étalages, rouges comme des bonbons, belles comme des bijoux. Les fraises du Québec, véritable petit trésor national, sont arrivées! On craque pour cette pizza-dessert simplissime... et délicieuse. À faire et refaire cet été.

Nos Concours

Gagner une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™!

Une boîte-cadeau de Lego® VIDIYO™ d'une valeur de 30$!

Gagnez deux albums musicaux de La Montagne secrète!

Deux albums musicaux de La Montagne secrète d’une valeur de 22.95$ chacun!

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

Faire ses craies maison - Wooloo

8911 vues / 0 commentaire