Grossesse/Maternité

Carnet-ressources pour une grossesse réussie

Félicitations, vous êtes enceinte! C’est une toute nouvelle aventure qui commence! Et maintenant, par où commencer? Quelles sont les étapes à suivre? Afin de vous aider à bien vivre cette période unique, nous vous présentons des informations et conseils aussi utiles qu’essentiels.

Félicitations, vous êtes enceinte! C’est une toute nouvelle aventure qui commence! Et maintenant, par où commencer? Quelles sont les étapes à suivre? Afin de vous aider à bien vivre cette période unique, nous vous présentons des informations et conseils aussi utiles qu’essentiels.

Trouver un professionnel

Trouver un médecin-obstétricien ou un gynécologue qui pourra assurer le suivi de votre grossesse n’est pas toujours une tâche facile. Vous pouvez donc commencer par contacter votre CLSC. Peut-être aurez-vous la chance d’y trouver les ressources professionnelles dont vous avez besoin ou, si ce n’est pas le cas, on pourra certainement vous référer à des cliniques où des professionnels acceptent encore des patientes.
 

  • Pour repérer le CLSC le plus près de chez vous, consultez le site du ministère de la Santé et des Services sociaux.
  • Depuis 1999, le gouvernement du Québec autorise les sages-femmes à effectuer les suivis de grossesse et les accouchements. La pratique des sages-femmes est régie par un ordre professionnel et requiert une formation universitaire de 4 ans (baccalauréat en pratique sage-femme, dispensé par l’Université du Québec à Trois-Rivières). Pour obtenir des références, vous pouvez communiquer avec l’Ordre professionnel des sages-femmes du Québec au 514-286-1313 ou par courriel.
  • Pour l’instant, le Québec ne compte que six maisons de naissance. Toutes sont rattachées à un CLSC. Pour connaître les adresses des maisons de naissance et pour plus d’information sur ce qu’est une sage-femme, le site de la maison de naissance Mimosa s’avère très intéressant.
  • Si vous désirez des informations concernant la reconnaissance du rôle des sages-femmes par le gouvernement du Québec, visitez ce site.
  • Enfin, vous pouvez contacter une accompagnante à la naissance. Même si ces femmes ne peuvent poser aucun acte médical réservé aux médecins, infirmières ou sages-femmes, elles peuvent toutefois vous offrir un grand support pendant la grossesse et au cours de la période post-natale.
  • Pour trouver une accompagnante disponible dans votre région, cliquez ici.

Les visites prénatales et les examens

Votre professionnel de la santé voudra tout d’abord établir votre histoire médicale et voudra savoir comment vous vous sentez. À chaque visite, on vérifiera votre poids et on mesurera votre tension artérielle. À la première visite, vous devrez également subir un examen gynécologique pour vérifier le volume et la position de votre utérus et, au besoin, une cytologie du col et du vagin, mieux connu sous le nom « test de Pap » et ce, afin de vérifier la présence de signes de cancer du col (l'ouverture de l'utérus). Certaines cultures pourraient être faites pour déceler les infections. Il est également possible qu'on fasse une formule sanguine et une analyse d'urine lors de la première visite et lors d'une autre visite. L'analyse d'urine permet de vérifier la présence de bactéries dans vos urines, la présence de sucre et un taux élevé de protéines (ce qui peut être un signe de prééclampsie, une forme d'hypertension pendant la grossesse). Les analyses sanguines vous laisseront savoir si vous avez une carence en fer (anémie), certaines infections, notamment le VIH, et votre groupe sanguin. On pourra aussi vous parler d'un test de dépistage sérologique afin d’évaluer le risque que votre bébé souffre d'une malformation du tube neural ou d'un syndrome de Down. Si vous êtes âgée de plus de 36 ans ou que vous présentez un risque spécifique, on peut également vous offrir de faire une amniocentèse. Enfin, une échographie permettra de déterminer quand le bébé naîtra et de vérifier l'état de santé du bébé et la position du placenta dans votre utérus. D’autres tests pourront être prescrits si votre professionnel juge que vous ou votre bébé êtes à risque de problèmes.

Les premiers conseils

Puisque toutes vos habitudes de vie peuvent affecter bébé, il est fortement conseillé de suivre les conseils suivants :

  • Cessez de fumer : le tabac augmente le risque de fausse couche, de naissance prématurée, d'avoir un bébé de faible poids à la naissance et vous expose à d'autres problèmes; pour connaître les meilleures méthodes pour cesser de fumer, consultez votre médecin.
  • Cessez toute consommation de drogues : la cocaïne, l'héroïne et la marijuana augmentent le risque de fausse couche, de naissance prématurée et de malformations, sans compter que le bébé peut naître intoxiqué par la drogue que vous avez consommée.
  • Ne consommez pas d’alcool : elle est la principale cause de malformations évitables, y compris le retard mental.
  • Évitez de nettoyer vous-même la litière du chat, ne mangez pas de viande rouge crue ou insuffisamment cuite et portez des gants lorsque vous jardinez : ainsi, vous éviterez de contracter la toxoplasmose, une infection qui peut causer des malformations.
  • Évitez les bains trop chauds et les saunas : ils augmentent le risque de fausse couche et de malformations en élevant la température de votre corps.
  • Ne vous donnez pas de douche vaginale : elle peut vous causer des problèmes pendant la grossesse.

Les cours prénatals

Il existe une panoplie de cours prénatals. Certains sont offerts par les CLSC, gratuitement ou à peu de frais. D’autres organismes offrent également ces cours. Très souvent, vous pourrez obtenir des références auprès de votre professionnel de la santé. Habituellement, plusieurs thèmes utiles pour les futures mamans sont abordés dans le cadre de ces cours: nutrition et exercices pour conserver la forme et se préparer à l'accouchement, visite à l'hôpital, soins à prodiguer aux tout-petits, rôle du père, respiration, accouchement, etc. Ces cours sont également l’occasion de poser les questions sur les sujets qui vous tracassent.

La prise de poids pendant la grossesse

Il est conseillé de prendre environ 11 à 14 kilogrammes (de 25 à 30 livres). Toutefois, si votre poids n’était pas suffisant avant la grossesse, vous devrez prendre plus de poids et, à l’inverse, si vous faisiez de l'embonpoint avant la grossesse, vous devrez en prendre moins. L’idéal est de gagner deux ou trois livres au cours des 12 premières semaines et environ une livre par semaine par la suite. Si votre poids vous inquiète, parlez-en avec votre professionnel de la santé. Néanmoins, une chose reste certaine : ne commencez pas de régime amaigrissant au cours de la grossesse, à moins d’un avis contraire de votre professionnel.

Votre alimentation

Puisque votre bébé se nourrit à même votre alimentation, il est important d’adopter de saines habitudes alimentaires. Vous avez besoin d'environ 300 calories de plus chaque jour. Assurez-vous d’inclure les aliments suivants dans votre alimentation :

  • Trois à quatre portions de lait ou de produits laitiers
  • Cinq à dix portions de fruits et légumes
  • Cinq à douze portions de pain, céréales, riz ou pâtes
  • Deux à trois portions de viande, poisson, volaille, légumineuses, œufs ou noix
  • Au moins six à huit verres d’eau

N’oubliez pas l’acide folique. Vous devez en prendre environ 0,4mg par jour, habituellement sous forme de multivitamines, et ce, afin de réduire les risques que bébé soit atteint de certaines anomalies congénitales. Pour plus d’information sur les recommandations en matière d’alimentation, consulter le guide « Nutrition pour une grossesse en santé – Lignes directrices nationales à l’intention des femmes en âge de procréer ».

Certains programmes gouvernementaux ont été élaborés afin de permettre aux femmes enceintes d'obtenir un soutien financier pour assurer leur saine alimentation durant la grossesse, dont le programme OLO. Votre professionnel pourra vous renseigner sur les programmes disponibles dans votre région.

L’activité physique

La pratique d’une activité physique vous permettra de vous sentir mieux. La marche et la natation sont d'excellents choix. Si vous ne faisiez pas d'exercice avant la grossesse, commencez graduellement. Évitez les exercices qui comportent un risque pour vous ou pour votre bébé (patin à roues alignées, par exemple). Et surtout, buvez beaucoup de liquides pour vous hydrater après avoir transpiré.

Les médicaments

Ne prenez aucun médicament sans avoir obtenu l’autorisation de votre médecin. En effet, même les médicaments en vente libre peuvent causer des malformations au bébé, surtout durant les trois premiers mois de la grossesse. Même si de nombreux médicaments sont sans danger pendant la grossesse, il est préférable de demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien avant de les prendre. Vous pouvez également communiquer avec le programme www.motherisk.org.

Et le service de garde!

C’est un problème bien connu, les services de garde se font rares dans certaines régions. C’est pourquoi de nombreux parents inscrivent leur enfant sur une liste avant même qu’il ne soit né! Pour amorcer les démarches de recherches, vous pouvez consulter le localisateur des services de garde du gouvernement du Québec.

SOURCES ET LIENS UTILES :

Le Collège des médecins de famille du Canada

Portail du gouvernement du Québec : Devenir Parent
Vous y trouverez des informations très diversifiées, notamment sur les congés parentaux, l’aide financière accordée aux parents, les services de garde, l’adoption...

Dernière révision novembre 2006

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
Ménage de votre garde-robe

Vos tiroirs ont peine à ouvrir et votre penderie est sens dessus dessous, c’est le temps d’affronter ce chaos une fois pour toutes et de faire le grand ménage. Mais par où commencer?

Donner le bain à bébé

Le bain permet bien sûr de laver votre bébé, mais c'est aussi un super moment de détente, de plaisir et de complicité.

10 points positifs d'être parents d'un enfant unique

Avoir un enfant unique a longtemps été perçu négativement, et encore aujourd’hui. Pourtant, les enfants uniques sont de plus en plus nombreux alors que la carrière et le désir de liberté prennent de plus en plus d’importance dans la vie des parents.

Stimuler le cerveau des enfants

Le cerveau se transforme à mesure qu’on apprend et a besoin d’une belle variété d’activités pour se développer de manière équilibrée. Voici les meilleures activités à proposer à notre enfant.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau chez Little Yogi

Participez pour gagner 100$ chez Little Yogi

Gagnez La Trousse Masque Hyaluronic2 de IDC+

Participez pour gagner une trousse de produits pour femmes

Commentaires

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

Faire ses craies maison - Wooloo

8035 vues / 0 commentaire

Activités de la semaine

Les meilleures activités et sorties d'avril 2021