Grossesse/Maternité

Grossesse et allaitement - le pharmacien à votre service

La grossesse et l’allaitement sont des périodes où la femme a besoin de réponses et de conseils adaptés à sa situation. Le pharmacien devient alors un allié précieux dans le système de santé.

Saviez-vous que 50 % des naissances surviennent sans avoir été planifiées au préalable? Lorsqu’une grossesse non planifiée survient, le fœtus peut avoir été exposé par inadvertance à des substances susceptibles de nuire à son développement. Si vous êtes en âge de procréer, même si vous ne planifiez pas devenir enceinte à court terme, cet article pourrait vous intéresser.

Les substances à surveiller

Les médicaments et les produits naturels que vous utilisez peuvent avoir un impact sur le développement du fœtus. Certains de ces produits peuvent être consommés pendant la grossesse ou l’allaitement alors que d’autres doivent être proscrits complètement. C’est pour cette raison qu’il faut consulter un professionnel de la santé avant de consommer des médicaments pendant la grossesse et l’allaitement.

Consultez un pharmacien

Parmi les professionnels de la santé qui peuvent vous aider réellement et rapidement, le pharmacien est l’expert du médicament. Il saura mettre son expertise à votre service afin de vous guider. Discutez avec votre pharmacien si vous êtes enceinte ou prévoyez le devenir. Avisez-le si vous allaitez également. Et surtout, mentionnez-lui tout changement dans vos intentions et dans votre condition de santé. Si votre pharmacien ne connaît pas votre historique de santé, informez-le de votre situation. Il sera en mesure de vous informer des dangers de certaines substances et des solutions qui s’offrent à vous.

Conseils aux femmes en âge de procréer

Discutez avec votre pharmacien de votre désir d’avoir ou non des enfants. 
Avec lui, révisez la liste des médicaments que vous consommez régulièrement ou sur une base occasionnelle : médicaments prescrits, médicaments disponibles en automédication, produits naturels. Si vous souffrez de maladies chroniques ou aiguës, faites une mise à jour de vos diagnostics.

Avisez votre pharmacien de la contraception utilisée et demandez-lui conseil au sujet de la contraception. 
Il saura vous aider et vous conseiller dans plusieurs cas. Si vous envisagez de cesser votre contraception ou si vous envisagez de devenir enceinte, discutez-en avec lui.

Quels gestes faut-il poser avant de devenir enceinte?

Avant de devenir enceinte, prenez le temps d’aller discuter avec votre pharmacien. Si votre état ne requiert pas d’action immédiate de sa part, vous pourriez prendre rendez-vous avec lui. Il pourra vous fixer une rencontre dans une période moins achalandée pour vérifier si les médicaments que vous prenez sont compatibles avec une éventuelle grossesse. Il s’assurera également que vous prenez une multivitamine contenant de l’acide folique deux à trois mois avant le début de la grossesse et il vous recommandera de poursuivre l’acide folique pendant toute la grossesse et l’allaitement, ou du moins jusqu’à au moins 6 semaines après l’accouchement chez la femme qui n’allaite pas.

Si vous souffrez d’une maladie chronique, discutez-en avec votre pharmacien et votre médecin avant d’entreprendre une grossesse.

Médicaments et produits naturels durant la grossesse

Si vous apprenez que vous êtes enceinte et que vous prenez des médicaments, discutez avec votre pharmacien sans attendre. Il vérifiera s’ils comportent des risques pour le fœtus. Dans bien des cas, il vous rassurera, car plusieurs médicaments peuvent être pris de façon sécuritaire pendant la grossesse et l’allaitement. Dans le cas contraire, votre pharmacien cherchera les meilleures alternatives pour vous, adaptées à votre état de santé et à celui du bébé que vous portez.

Ne cessez pas la prise de vos multivitamines sans en parler d’abord avec votre pharmacien ou un autre professionnel de la santé. Ces vitamines sont importantes pour la santé du fœtus et pour votre santé également.

Si vous souffrez de petits problèmes de santé pendant la grossesse (nausées, vomissements, rhume, reflux, etc.), grâce à sa disponibilité, votre pharmacien peut vous conseiller rapidement avant de prendre des médicaments.

Loi 41

Au Québec, le gouvernement a annoncé que la Loi 41 facilitera notamment l’accès aux multivitamines prénatales et à la médication pour les nausées et vomissements de grossesse. Où en est-on à ce sujet?

Les pharmaciens sont formés et préparés pour l’entrée en vigueur de la Loi 41. Au moment où vous lirez ces lignes, la loi sera peut-être déjà en vigueur. Lorsque la loi sera appliquée, le pharmacien pourra prescrire les vitamines prénatales et les médicaments pour traiter les nausées et vomissements de la grossesse sans que vous ayez à attendre de voir un médecin. Dans certaines régions du Québec, le pharmacien peut déjà le faire, pour l’une ou l’autre ou les deux conditions, grâce à des ordonnances collectives. Renseignez-vous auprès de votre pharmacien pour savoir si vous devez attendre l’entrée en vigueur de la loi 41 ou s’il peut déjà vous aider concrètement.

Rédigé par Isabelle Tremblay, B.pharm MBA, pharmacienne-consultante.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires