Grossesse/Maternité

Je m’ennuie de ma bedaine!

Durant plus ou moins quarante semaines, vous avez porté en vous ce qui aujourd’hui est ce petit bijou précieux qui a besoin de votre chaleur et de votre présence de façon quotidienne. Vous l’avez senti bouger, se tourner, avoir le hoquet ou s’exercer à ce qui ressemblait fort à des arts martiaux en vous! Certaines femmes ont même un sentiment d’attachement qui s’est créé, malgré la paroi utérine les séparant de leur enfant. Ce petit être qui s’est formé en vous, vous l’avez trimballé toutes ces semaines en attendant le jour où enfin, vous feriez sa connaissance.

Le deuil du ventre

Voilà que maintenant ce beau bébé est dans vos bras et vous remplit de bonheur, même s’il vous laisse peu de temps pour dormir ou vous doucher! Il fait maintenant partie de votre vie. Vous pouvez malgré tout vivre un certain vide à l’intérieur de vous. Vous avez l’impression de vivre le deuil de votre ventre de grossesse. Il est même possible que vous ayez la sensation de toujours le sentir bouger. Certaines gardent cette habitude de se flatter le ventre comme si bébé y était toujours. Cet état et ces sensations vous manquent? Quel est ce manque, d’où vient-il et pourquoi se prolonge-t-il? Honnêtement, à ce jour, rien de très scientifique n’a été fait pour répondre à ces questions. Au contraire, tenter d’y répondre amène bien d’autres interrogations. Est-ce donc de ne plus avoir l’enfant en vous qui vous manque ou est-ce la grossesse, maintenant terminée, que vous regrettez? Explorons ensemble les voies où les regrets peuvent se faire sentir.

La grossesse parfaite

Bien que la grossesse puisse avoir son lot d’inconforts, vous faites peut-être partie de celles pour qui être enceinte a été une expérience extraordinaire. Vous pouvez avoir trouvé en vous une beauté insoupçonnée qui vous a permis de vous sentir « à part » durant tous ces mois. Les hormones de grossesse et l’état dans lequel elles vous plongent peuvent effectivement être responsables de ce sentiment de bien-être. Ces mêmes hormones ont pu vous laisser une apparence physique qui vous a fait sentir plus belle que lorsque vous n’étiez pas enceinte. Des cheveux plus soyeux, une peau plus radieuse, des yeux éclatants, une poitrine généreuse ou des rondeurs que vous n’aviez pas autrefois. Tout ceci peut être difficile à laisser partir sans regret une fois que la grossesse est terminée. Le sentiment de perte se vit donc davantage au niveau des changements physiques dans ce cas-ci.

Le centre de l’attention

Enceinte, vous recevez aussi une surdose d’attention à laquelle vous n’étiez pas habituée. Vos proches et même les inconnus que vous croisez peuvent se préoccuper de votre bien-être. Ils vous accordent une attention que vous n’auriez pas eue si vous n’aviez pas été enceinte. Vous vous sentez comme un objet précieux dont on prend soin « collectivement ». Certains se sont préoccupés de votre confort (par exemple, vous laisser la meilleure chaise ou vous offrir un coussin), d’autres de votre alimentation (en vous offrant une plus grande portion ou en ayant préparé du café décaféiné) et d'autres encore se sont intéressés à votre situation. Il est probable que vous ayez reçu des sourires d’appui ou complices de la part d’inconnus.

Ceux-ci peuvent aussi vous avoir offert des commentaires gratifiants sur votre apparence physique. Ces éloges peuvent être nourrissants pour vous. Il est vrai que certaines femmes se sentent au contraire envahies de cette attention. Toutefois, si vous êtes de celles qui ont été touchées par ceci, la disparition de votre ventre peut être ici synonyme de cette perte d’attention. Cela peut être décevant pour vous de ne plus vous sentir si privilégiée. L’attention est tournée sur votre enfant plutôt que sur vous. Une fois que vous aurez raconté votre histoire d’accouchement, les gens s’enquerront maintenant de l’état de votre bébé et de son évolution. Des femmes se sentent oubliées et mises de côté. Par chance, la fierté de voir ses enfants grandir et de partager leurs apprentissages avec les autres remplace ou compense les regrets de ne plus porter ce bébé en vous.

Une grossesse plus courte

Il serait aussi intéressant de savoir si les femmes ayant accouché de façon prématurée vivent davantage le deuil du ventre de grossesse. La subite séparation avant terme peut-elle avoir un effet sur la capacité à laisser-aller l’état de grossesse? Ces femmes ont-elles eu le temps de se faire à l’idée que bébé arrivait d’un jour à l’autre? Ont-elles eu le temps de souhaiter vivement que la grossesse se termine par lassitude de supporter leur énorme ventre? Comme bébé est né à un moment inattendu, le fait de ne pas être préparé psychologiquement pourrait-il donc influencer le rapport au deuil du ventre de grossesse? Voilà une belle voie de recherche en maternité!

Quand la nostalgie vous prend

Que ce soit pour une ou pour toutes les raisons nommées ci-haut, être nostalgique de la grossesse peut arriver à bien des femmes. Cette nostalgie pourra même laisser sa place à de la déprime si vous espériez avoir davantage d’enfants et que votre situation familiale ou conjugale vous en empêche. Il n’est pas rare que dans un couple, les deux partenaires n’aient pas la même vision du nombre d’enfants parfait! Alors ce n’est plus tant le regret du ventre de grossesse que celui de la vie féconde. Le deuil de cette partie de la vie peut se faire avec le temps ou avec l’appréciation des moments passés en compagnie de vos enfants. Il est tout de même compréhensible que cela puisse vous affecter.

C’est une sensation quand même difficile à décrire que de sentir un être en mouvement en soi. Il ne nous reste, comme femme, qu’à savourer nos grossesses en nous remémorant que cet état n’est pas définitif. Il se peut par contre, qu’une fois quarante semaines passées, vous vous demandiez bien ce qui reste à savourer alors que de vous retourner dans le lit demande autant d’efforts que si vous deviez pousser seule votre voiture en panne! Bien qu’il soit difficile de comprendre ce type de deuil, il faut avouer que de porter la vie en soi peut être magique et inoubliable. Il est donc normal à un moment où un autre de se surprendre à vouloir revivre cette sensation, même si ce n’est que pour quelques minutes.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 désinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac à dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires