Grossesse/Maternité

Lettre d’une nouvelle maman à son conjoint

Il arrive souvent que des mères me disent que mes textes mettent des mots sur ce qu’elles vivent et qu’elles les lisent à leur conjoint pour qu’il puisse comprendre ce qu’elles ressentent! Cela m’a donné envie de vous proposer ce texte sous forme de lettre pour vous inspirer à écrire votre propre message à l’homme qui partage votre vie!

Il va de soi que certains propos ne correspondent pas à votre réalité alors modifiez ce texte pour qu’il soit le plus authentique possible.

Mon amour,

Je t’écris cette lettre parce que j’avais envie de te partager comment c’est pour moi d’être une maman et comment je m’y adapte. L’arrivée de notre bébé est pour moi un grand bonheur, je vis des moments merveilleux avec lui et je l’aime profondément. Ce qui me trouble c’est qu’il m’arrive de trouver ça difficile d’être une maman. Juste de l’écrire ça me fait mal! Je réalise que j’avais beaucoup d’attentes et je croyais que la présence de notre bébé n’apporterait que du bonheur! Je ne croyais pas que ce serait aussi demandant au quotidien. Je croyais que je saurais instinctivement comment prendre soin de notre bébé, mais la vérité est que ce n’est pas toujours le cas. Quand il pleure et que je ne parviens pas à l’apaiser, je me sens tellement impuissante et parfois même incompétente. J’ai honte de te le dire, mais je manque parfois de patience, je voudrais qu’il dorme et me laisse un peu de répit. Moi qui étais convaincue que je serais toujours patiente, souriante et heureuse de prendre soin de lui! C’est vrai que j’ai tendance à être exigeante envers moi, mais je veux tellement être une bonne maman! Je veux lui donner le meilleur et ne commettre aucune erreur qui pourrait nuire à son développement. Comme tu peux le constater, je ne me considère pas toujours à la hauteur et voilà pourquoi j’ai besoin de t’entendre me dire que je suis une bonne maman!

Après une journée avec bébé où j’ai manqué de temps même pour prendre ma douche, il est vrai que j’attends impatiemment ton retour du travail et que parfois je te bouscule dès ton arrivée. C’est que tu es la seule personne avec qui je sens que la responsabilité est partagée également sur nos épaules et cela me procure un grand soulagement! Je comprends que tu souhaiterais avoir du temps pour toi après ta journée de travail et sache que c’est la même chose pour moi. Nos journées sont exigeantes pour tous les deux donc nous avons le même besoin au même moment et notre enfant a besoin d’un de ses parents. Je souhaiterais que nous puissions trouver une entente, une façon de faire qui conviendrait à chacun d’entre nous. Qu’en penses-tu?

Je souhaite que nous fassions équipe en respectant les forces, les talents et les limites de chacun. Nos rôles sont différents et je veux te laisser de la place pour que tu puisses être un papa présent. C’est vrai que dans certaines situations j’ai tendance à te conseiller et à m’interposer, mais ce n’est pas parce que je n’ai pas confiance en toi. J’agis ainsi parce que je veux que tout se passe pour le mieux, mais je vais faire des efforts pour m’éloigner et te laisser créer ta relation avec bébé.

De toute évidence, notre vie de couple est assez différente de celle d’avant! Je suis consciente que je suis moins disponible pour nous deux et que notre vie intime en subit les conséquences. Il est important que tu comprennes que ce n’est pas à cause de toi et que je t’aime toujours autant! Il y a plusieurs facteurs qui influencent mon désir sexuel : la fatigue, les changements hormonaux, ma peur d’avoir mal et mon besoin de me retrouver. J’ai le sentiment qu’il y a toujours quelqu’un près de moi et que mon corps ne m’appartient plus ou si peu… Je suis beaucoup sur le mode « donner » et donc, le temps que j’ai à moi, j’ai tendance à vouloir l’utiliser pour me ressourcer.

J’ai peur que mes refus à tes invitations à faire l’amour te blessent. En même temps, il est tellement important que je sente que tu me désires malgré mon corps transformé. Eh oui, je crains que tu ne me trouves plus belle avec mon ventre mou et mes vergetures. Moi en tout cas, je ne me trouve plus aussi belle qu’avant, voilà pourquoi j’ai de la difficulté à accepter et croire tes compliments… mais je souhaite que tu continues à m’en faire.

Peut-être qu’en lisant cette lettre tu te sens impuissant et que tu demandes comment tu pourrais me soutenir... Eh bien, juste de m’écouter ou de me lire me fait déjà beaucoup de bien. J’apprécie également ton implication dans les tâches ménagères. Pour moi, le fait que tu passes la balayeuse ou fasse la vaisselle est comme une démonstration de ton amour pour moi et ça me fait sentir importante. Et quand tu prends soin de bébé pour que je puisse prendre soin de moi, ça n’a pas de prix. Merci!

Je t’aime

Note

Beaucoup de réalités ne sont pas abordées dans ce texte. Je vous encourage à écrire dans votre lettre ce qui vous préoccupe, que ce soit en lien avec un accouchement difficile, une difficulté au niveau de l’attachement, la peur d’être en dépression, etc. Vous pourriez ajouter un paragraphe où vous lui mentionnez ce que vous appréciez de lui en tant que papa. La reconnaissance, c’est toujours plaisant.

Se dévoiler, se rendre vulnérable demande du courage, mais permet de créer des relations vraies et d’obtenir ce dont on a besoin! Bonne écriture!

Je vous invite à visiter mon site pour visionner mes vidéos et obtenir des informations concernant les Ateliers Être Maman.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Boutique Séduction vous aide à briser la routine!

Boutique Séduction vous offre la chance de gagner un panier-cadeau

Nos Concours

Zoo de Granby - Dernière chance!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires