Grossesse/Maternité

Le mois d’or, une tradition chinoise qui dorlote la femme après l'accouchement

Dans de nombreuses cultures, les femmes qui viennent d’accoucher font l’objet de soins adaptés pour leur permettre de récupérer de la grossesse et l’accouchement.

Je vous parle aujourd’hui du mois d’or, une ancienne tradition chinoise.

Essayez d'imaginer qu’après votre accouchement, vous devenez le centre d'attention. Que quelqu’un de bienveillant s’occupe de vous et de votre bébé afin que vous puissiez vous reposer et récupérer de l’accouchement. Imaginez qu’on vous cuisine de petits plats adaptés au postnatal, qu’on s’occupe des tâches ménagères et qu’on vous épargne stress et préoccupations. Le rêve, non? 

Le mois d’or

En Chine, on appelle"le mois d’or" ou "s'asseoir un mois", la tradition qui consiste au repos d'un mois d'une femme venant d'accoucher. Quel que soit leur rang social, la plupart des Chinoises suivent cette tradition.

Prendre soin de la nouvelle maman, un investissement pour l’avenir

Pendant la grossesse et l’accouchement, le corps de la femme est très sollicité. Après l'accouchement, les organes doivent reprendre leur place et leur dynamisme. La femme doit retrouver sa vitalité. Pour favoriser ce retour à la normale, les Chinois ont développé, il y a environ 2000 ans, une liste de recommandations basées sur la médecine traditionnelle chinoise. 

Selon la médecine traditionnelle chinoise, le manque de repos, une alimentation inadaptée et des préoccupations risquent de provoquer des troubles de la santé, qui peuvent suivre la jeune maman tout au long de sa vie.  Recevoir de bons soins durant cette période aide à prévenir des problèmes de santé. Ils favorisent également la mise en place de l’allaitement et du lien d’attachement. Pour les familles chinoises, le mois d’or est vu comme un investissement pour l’avenir.

Selon la tradition chinoise, la femme en postnatal doit éviter :
  • Les efforts physiques, l’épuisement et l’excès de travail
  • Le stress et les tensions émotionnelles
  • L’exposition au froid et à l’humidité.
Recommandations et restrictions du mois d’or

En plus de limiter au maximum les efforts, la culture traditionnelle chinoise suggère aux jeunes mères d’éviter de s’exposer aux courants d'air.

Particulièrement sensible au froid, la nouvelle maman doit donc éviter :
  • De s’exposer au froid et à l’humidité
  • Les courants d’air (pas de climatiseur, ventilateur, fenêtres ouvertes)
  • Les aliments crus et froids, de même que les boissons froides
  • Eau froide (même se tremper les mains pour faire la vaisselle).

Après l’accouchement, la mère ou la belle-mère se chargeront de lui concocter des mets sélectionnés avec soin. On privilégie les aliments chauds, cuits et non transformés, riches en fer, vitamines et protéines. On évite les aliments épicés, crus ou froids, de même que l’alcool et le thé. Au menu, beaucoup de soupes et de bouillons à base d’œufs et de poulet.

Pendant le postnatal, la nouvelle maman doit également éviter le stress et les tensions émotionnelles. Les soins et la bienveillance apportés durant cette période aident également le mental. Le fait de nourrir affectivement la femme limite le nombre de dépression postnatale.

Autres recommandations :
  • Porter un chapeau pour garder la tête chaude
  • Ne pas se laver les cheveux
  • Éviter les douches et les bains : elle doit se nettoyer avec une serviette imbibée d'un mélange d'eau, d'alcool chaud et de sel ou de gingembre.
  • Si la femme a subi une césarienne, elle ne peut se lever de son lit que pour aller aux toilettes.
Fin du mois d’or

Pour souligner la fin du mois d’or, on prépare à la nouvelle maman un bain rituel avec des herbes médicinales. Ce premier bain depuis l’accouchement symbolise le début de sa vie de mère dans le monde extérieur.

Dans notre société moderne occidentale, plusieurs de ces recommandations peuvent nous sembler irréalistes, voir inadaptées. Mais peut-être aurez-vous envie, après cette lecture, de vous préparer autrement pour cette période ou même d’apporter aide et soutien à vos proches qui viennent d’accoucher.

Edith Charbonneau

Acupunctrice

Acupunctrice depuis 2003, Edith Charbonneau pratique avec passion l'acupuncture traditionnelle chinoise. Elle axe sa pratique sur l'obstétrique, la pédiatrie et les troubles de fertilité. À la suite d'un stage au service d'obstétrique de l'hôpital Lasalle, elle a assisté plusieurs femmes durant leur accouchement, autant en milieu hospitalier qu'en maison de naissance. Possédant une bonne expertise dans les troubles de fertilité, elle travaille en lien avec les cliniques de fertilité pour offrir des traitements d'acupuncture lors d'insémination ou de fécondation in vitro. Vous pouvez la suivre sur son blogue portant sur la grossesse et la fertilité.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Dormez en toute quiétude grâce à Angelcare

Gagnez un moniteur de mouvements respiratoires pour bébé avec video

Nos Concours

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires