Grossesse/Maternité

Diabète de grossesse - 10 conseils alimentaires

On ne peut jamais se mettre totalement à l’abri du diabète de grossesse, mais plusieurs gestes peuvent diminuer vos risques de le développer.

Surveiller sa ligne

D’abord, il est important de surveiller son poids parce que le surpoids a une influence directe sur la glycémie. Surveiller son poids ne veut pas dire diète amaigrissante, au contraire! Il faut plutôt s’assurer de prendre des repas bien équilibrés qui comportent au moins un aliment de chacun des 4 groupes alimentaires (produits laitiers, fruits et légumes, viandes et substituts ainsi que produits céréaliers). Le Guide alimentaire canadien pour manger sainement peut vous servir de référence à cet égard.

Manger à des heures régulières

Il est aussi recommandé d’établir un horaire de repas et de collations et de le respecter le plus possible. Le fait de toujours manger à la même heure permet à l’organisme de mieux gérer ses besoins.

Manger des portions raisonnables

Certaines femmes qui ont beaucoup d’appétit pendant la grossesse peuvent manger tout ce que contient leur assiette, finir celle de leur chéri et lorgner celle des enfants. Pour éviter de trop manger et d’augmenter les risques de souffrir de diabète de grossesse, mieux vaut se laisser guider par le Guide alimentaire canadien pour avoir une idée des portions dont une femme enceinte a besoin. Ce guide est plus fiable que nos papilles gustatives, notre gourmandise et les bonnes odeurs de nourriture perçues au centuple pendant la grossesse!

Faire un peu d’exercice

Ce n’est pas un truc alimentaire, mais comme l’exercice permet d’éviter l’embonpoint, nous nous sommes permis de l’ajouter ici. Sans tomber dans l’excès ni pratiquer de nouveaux sports qui augmentent les risques de chute, essayez de vous maintenir en forme pendant la grossesse. Marchez, nagez, faites du vélo stationnaire et tout autre sport que vous vous sentez en mesure d’entreprendre. Vous éviterez ainsi le surpoids et la sédentarité et votre métabolisme vous en remerciera.

Manger des protéines

Les protéines sustentent mieux que les sucres et vous passeront l’envie de manger des collations sucrées ou grasses qui pourraient éventuellement vous mener vers le surpoids et le diabète de grossesse.

Privilégier les céréales, les fruits et les légumes

Les céréales, les fruits et les légumes sont très efficaces pour vous rassasier rapidement si vous avez attendu trop longtemps avant de manger. Manger des céréales plutôt que des aliments très gras ou très sucrés est mieux pour votre bébé, et cela vous coupera la faim tout aussi bien. En plus, ces aliments contiennent des fibres et préviennent la constipation.

Éviter les sucres concentrés

Bien que le fait de manger du sucre ne cause pas à lui seul un diabète gestationnel, il vaut mieux éviter de consommer trop de boissons gazeuses, de crème glacée, de chocolat au lait, de compotes très sucrées et d’autres compositions de sucres raffinés. En plus de vous affecter en cas de diabète non diagnostiqué, un bébé ayant reçu trop de sucre in utero risque davantage de développer des problèmes métaboliques (diabète, obésité) et cardiovasculaires à l’âge adulte.

Consommer des probiotiques

Une étude menée sur 207 femmes a démontré que les probiotiques réduisent le risque de diabète en début de grossesse. Le taux de diagnostic de diabète gestationnel était réduit de deux tiers et les bébés pesaient en moyenne 127 g de moins à la naissance.

Consulter une nutritionniste

Si vous n’avez jamais eu à réfléchir à votre alimentation et que vous voulez vous assurer de manger comme il faut pendant la grossesse, ou si votre situation financière ne vous permet pas de manger comme vous le voulez, communiquez avec une nutritionniste dans un CLSC de votre région. Elle vous aidera à trouver des solutions et vous proposera des menus appropriés. Vous aurez peut-être même accès à des programmes d’aide alimentaire comme celui de la Fondation OLO.

Surveiller sa soif

Une soif intense et insatiable est parfois un symptôme de diabète gestationnel. Si vous remarquez que votre soif est excessive, buvez beaucoup d’eau et faites-en part à votre obstétricien qui pourra vérifier si vous présentez d’autres symptômes et vous prescrire d’autres tests, s’il y a lieu.

Pour plus d'informations sur le sujet, consultez nos articles

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Passez un été magnifique au Québec grâce à Ulysse!

Participez pour gagner votre copie du livre “Étonnant Québec” des Guides de voyage Ulysse

Commentaires