Grossesse/Maternité

Préparer son accouchement à la maison

Accoucher à la maison? Pourquoi pas? De plus en plus de femmes, soutenues par leur sage-femme, décident de donner naissance dans le confort de leur demeure. Évidemment, il faut préparer avec soins un accouchement à la maison.

En effet, un accouchement, qu’il soit à l’hôpital ou à la maison de naissance, demande un degré de préparation de la part des nouveaux parents. Ceci est d’autant plus vrai lorsque vous décidez d’accoucher dans le confort de votre foyer.

Accoucher dans son lit

Depuis quelques années, on assiste à un retour en force et une valorisation du rôle de la sage-femme. De plus en plus de  futures mères ont recours à leur service pour faire leur suivi de grossesse, souhaitant, entre autres, avoir un contact plus humain et un plus grand contrôle sur leur grossesse, mais aussi sur leur accouchement. Après l’accouchement en maison de naissance, et suivant le courant, l’accouchement à la maison a lui aussi la cote, même s’il demeure toujours peu répandu au Canada. Et si l’idée a quelque chose de romantique, voire de nostalgique, l’accouchement n’en demeure pas moins un événement d’importance qui demande un certain degré de préparation afin que tout se déroule bien.

L’accouchement à la maison : un choix sécuritaire?

S’il faut en croire les statistiques, oui! En effet, si l’on compare la sécurité de l’accouchement à domicile à celle de l’accouchement à l’hôpital, les conclusions sont semblables. Ainsi, lorsque les conditions sont favorables d’un côté comme de l’autre, c’est à dire pour une clientèle à bas risques, les taux de mortalité et de morbidité périnatales sont égaux (Peat, Marwick, Stevenson & Kellog, 1991 ; Janssen, Holt, Myers, 1994 ; Olsen, 1997 ; B.C. Home Birth Demonstration Project, 2000). En outre, dans certains pays où l’accouchement à la maison est plus commun (comme aux Pays-Bas où il est l’option choisie par 31 % des futurs parents), on observe même un peu moins d’incidents, ce qui démontre son efficience.

Bien sûr, l’accouchement à la maison n’est possible qu’après une réflexion et une démarche avec votre sage femme, qui évaluera, entre autres, si votre état vous permet de le faire. Si votre grossesse n’est pas à risque, et qu’on estime qu’il n’y a pas de facteurs vous empêchant d’accoucher à domicile, réjouissez-vous : vous vivrez fort probablement une expérience inoubliable. Toujours est-il que votre domicile doit, lui aussi, être approprié.

Une maison sécuritaire

En effet, le tout premier élément à considérer est votre demeure, et quelques semaines avant la date d’accouchement prévue, la sage-femme vous visitera afin d’inspecter les lieux. Votre maison doit être propre, et surtout facile d’accès pour les ambulanciers. Elle s’assure aussi que la chambre à coucher est assez éclairée, assez grande, et que, si nécessaire, elle pourra accrocher un soluté au-dessus du lit.

L’adresse doit être bien visible de la rue, où il doit être possible de se stationner sans problème. L’entrée et l’escalier doivent être dégagés.

De plus, le délai de transport vers l’hôpital doit être pris en considération. En effet, s’il fallait migrer d’urgence vers un centre hospitalier, le trajet devrait pouvoir se faire en moins de 30 minutes. Cette directive est empruntée à celle émise par la société des obstétriciens-gynécologues du Canada (SOGC), qui demande aux médecins de garde de demeurer à moins de 30 minutes de l’hôpital.

Planifier son accouchement à la maison

C’est donc aux alentours de la 35e semaine de grossesse que se planifie réellement l’accouchement à la maison, alors que vous serez invitée à signer le « consentement aux services d'une sage-femme pour un accouchement à domicile ». On vous remettra aussi le fameux « bac de la future maman » fourni par la maison de naissance, qui contient des outils nécessaires à l’accouchement et la naissance, comme une pince pour clamper le cordon ombilical, un bonnet pour garder la tête de bébé au chaud, son carnet de santé, une poire nasale, des compresses, du soluté et, bien sûr, des instruments stériles. Vous y trouverez aussi certains médicaments. En outre, la sage-femme vous remettra une liste qui vous permettra de préparer votre chambre et votre maison.

La chambre

Ces préparatifs sont non seulement important pour votre sécurité, mais ils vous permettront aussi de limiter le nettoyage après l’accouchement. Ainsi, on vous demande de faire votre lit, puis de le recouvrir d’un grand plastique, solidement fixé au matelas. Ensuite, refaite votre lit par-dessus le plastique, préférablement avec des draps usagés, mais propres, auxquels vous ne tenez pas particulièrement, et dont vous pourrez, sans trop de peine, vous départir à la toute fin. Ainsi, après l’accouchement, la sage-femme pourra rapidement retirer le plastique ainsi que les couvertures souillées, et vous pourrez vous allonger dans un lit propre avec bébé. Pensez d’ailleurs à protéger les oreillers. Il faut aussi prévoir une poubelle avec plusieurs grands sacs de poubelles ainsi que des sacs de plastique (format épicerie). Assurez-vous de pouvoir régler la température de la chambre de façon à y être confortable.

Vous devrez, vous aussi, vous préparer un bac avec les items suivants :
  • une bouteille d'huile d'amande ou d'huile d'olive;
  • une boîte de papiers mouchoirs;
  • trois bols en plastique ou en métal de grosseur moyenne;
  • des serviettes (grandes, à main), ainsi que des débarbouillettes;
  • une douzaine de petites couvertures de flanelle pour envelopper bébé;un autre bonnet de coton;
  • une couverture pour vous;
  • des serviettes hygiéniques super absorbantes;
  • une bouteille de peroxyde ou de produit nettoyant;
  • un sac magique ou un coussin chauffant;
  • un miroir portatif;
  • des pailles pliantes (qui vous permettront de boire couchée);
  • une lampe de poche.

Pensez aussi à afficher bien en vue, sur le réfrigérateur par exemple, la liste des numéros de téléphone importants (gardienne, sage-femme, hôpital). Vous devriez aussi y placer votre suivi de grossesse pour les ambulanciers.

Évidemment, vous devez préparer une valise, au cas où vous deviez vous rendre à l’hôpital.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Le Zoo Ecomuseum : découvrir les animaux d’ici!

Participez pour gagner des laisser-passer pour le Zoo Ecomuseum.

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez Patati & Patata !

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 100$!

Découvrez le Méga Parc des galeries de la Capitale!

Participez pour gagner un forfait turbofun, pour toute la famille!

Commentaires