Grossesse/Maternité

Les sages-femmes

Le 5 mai est la journée internationale des sages-femmes. Qui de mieux que la présidente de l’Ordre des sages-femmes pour éclaircir certains aspects de la profession? Elle a répondu à nos questions!

Qui sont les sages-femmes aujourd'hui?

« Elles sont des professionnelles de la santé vers lesquelles les femmes enceintes peuvent prendre contact pour leur suivi de grossesse. Depuis 1999, la profession est légalisée, donc c’est depuis ce temps que notre ordre professionnel a été mis sur pied. Les sages-femmes membres de l’Ordre ont toutes leur permis qui est en fait la reconnaissance d’aptitude à pratiquer. »

Définition internationale de la sage-femme

"Une sage-femme est une personne qui a suivi un programme de formation de sage-femme reconnu dans son pays, a réussi avec succès les études afférentes et a acquis les qualifications nécessaires pour être reconnue ou licenciée en tant que sage-femme. Elle doit être en mesure d'assurer la supervision et de donner les soins et les conseils nécessaires, à la femme enceinte, en travail et en période post-partum, d'aider lors d'un accouchement sous sa propre responsabilité et prodiguer les soins au nouveau-né et au nourrisson. Ces soins incluent des mesures préventives, le dépistage des conditions anormales chez la mère et l'enfant, le recours à l'assistance médicale en cas de besoin et l'exécution de certaines mesures d'urgence en l'absence d'un médecin. La sage-femme joue un rôle important en éducation sanitaire, non seulement pour les femmes, mais aussi pour la famille et la communauté. Son travail doit inclure l'éducation prénatale et la préparation au rôle de parent, et doit s'étendre dans certaines sphères de la gynécologie, de la planification familiale et des soins à donner à l'enfant. La sage-femme peut pratiquer en milieu hospitalier, en clinique, à domicile ou en tout autre endroit où sa présence est requise."

Source : Pratique des sages-femmes: Recommandations ministérielles, Gouvernement du Québec, 1998

Que prônent les sages-femmes?

Les sages-femmes ont une vision de la grossesse et de la naissance comme des événements dans la vie des femmes. Nous les percevons comme étant « normaux ». On ne se cache pas la tête dans le sable en disant qu’il n’y a aucun risque ou qu’aucune complication ne peut survenir, mais il reste qu’on met tout en œuvre dans le suivi pour permettre à l’événement de se poursuivre « normalement ».

Quelques aspects de la pratique des sages-femmes

La pratique des sages-femmes est basée sur le respect de la grossesse et de l’accouchement comme processus physiologiques normaux, porteurs d’une signification profonde dans la vie des femmes.

Les sages-femmes reconnaissent que l’accouchement et la naissance appartiennent aux femmes et à leur famille. La responsabilité des professionnelles de la santé est d’apporter aux femmes le respect et le soutien dont elles ont besoin pour accoucher avec leur pouvoir, en sécurité et dans la dignité.

Les sages-femmes encouragent les femmes à faire des choix quant aux soins et services qu’elles reçoivent et à la manière dont ceux-ci sont prodigués. Elles conçoivent les décisions comme résultant d’un processus où les responsabilités sont partagées entre la femme, sa famille (telle que définie par la femme) et les professionnelles de la santé. Elles reconnaissent que la décision finale appartient à la femme.

Les sages-femmes respectent le droit des femmes de choisir leur professionnelle de la santé et le lieu de l’accouchement, en accord avec les normes de pratique de l’Ordre des sages-femmes du Québec. Les sages-femmes sont prêtes à assister les femmes dans le lieu d’accouchement de leur choix (maison de naissance, centre hospitalier et à domicile).

Source : http://www.osfq.org 

Quels sont les enjeux de la pratique sage-femme?

« L’accessibilité des services pour la clientèle est un des enjeux des sages-femmes. Présentement, on peut dire que la demande est plus grande que l’offre. Il y a des finissantes au baccalauréat en pratique sage-femme à Trois-Rivières qui terminent, mais qui n’ont pas d’emploi. Les sages-femmes ne pratiquent pas en privé, elles sont donc à la merci des postes offerts dans les établissements afin de répondre aux besoins de la clientèle grandissante.

Aussi, quand la loi a été approuvée en 1999, elle mentionnait que les femmes pourraient avoir le choix du lieu de naissance. L’accouchement à domicile est maintenant possible et deux centres hospitaliers, Hôtel-Dieu de Lévis et l’hôpital de LaSalle, permettent aux sages-femmes de pratiquer des accouchements. C’est un long processus pour entrer dans les milieux hospitaliers. Il faut qu’une entente soit établie avec le centre pour que les sages-femmes puissent y aller. De plus en plus, les sages-femmes auront accès à des espaces différents. »

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin, jour 9 présenté par : Éditions Québec-Livres

Concours de Noël 2018, jour 9 présenté par : Éditions Québec-Livres

Nos Concours

Découvrez la douceur Johnson’s

Nouvelle gamme pour la peau délicate des nouveau-nés

Vivez la magie des fêtes au Zoo Ecomuseum!

Venez rencontrer la faune du Québec dans un cadre naturel et enchanteur

Commentaires