Grossesse/Maternité

8 questions sur les fausses couches

La pilule du lendemain ou les avortements chirurgicaux : responsables des fausses-couches?

Non! C’est la conclusion à laquelle sont venus des chercheurs américains et danois. En effet, les femmes qui utilisent la pilule abortive plutôt que de subir un avortement chirurgical ne semblent pas s'exposer à un risque accru de grossesse ectopique ou de fausse couche lors de grossesses ultérieures.

La majorité des avortements thérapeutiques, ou interruptions volontaires de grossesse (IVG) se font par la méthode chirurgicale - par curetage ou par aspiration.

Les chercheurs américains et danois ont étudié les avortements médicaux. Cette méthode est attrayante pour les femmes puisqu'elle peut être pratiquée chez soi, qu'elle peut paraître moins intimidante qu'un avortement chirurgical et que pratiquement n'importe quel médecin peut prescrire la pilule abortive.

Des recherches antérieures ont montré que les avortements chirurgicaux n'augmentent pas le risque de problèmes lors de grossesses ultérieures, mais l'impact des avortements médicaux avait été peu étudié.

Que peuvent cacher des fausses couches à répétition?

Une anomalie chromosomique ou encore un problème hormonal qui fait en sorte que la nidation ne se produit pas peuvent être des explications. Après trois fausses couches consécutives, le médecin peut demander à la femme d’aller consulter en fertilité. Aussi, on cherchera la cause d’une fausse couche si elle survient après la douzième semaine de grossesse.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez Patati & Patata !

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 100$!

Commentaires